1

bonjour je voudrais connaitre les équivalents en C de ipart et fpart du ti basic.

si quelqu'un les connait, et aussi quel #include il faut mettre (math.h je présume ?)

2

ceil et floor, non ?
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »

3

Ah non.
floor correspond bien à ipart.
Pour fpart je ne sais pas s’il y a une fonction pour, mais tu peux te débrouiller avec floor.
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »

4

le problème c'est que je doit garder uniquement la partie décimale dans mon programme

exemple ; j'entre 10.52, j'exploiterai par la suite seulement le .52

5

vivi168 (./1) :
si quelqu'un les connait, et aussi quel #include il faut mettre (math.h je présume ?)

#include "tigcclib.h", et t'as tous les headers.
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

6

Tu peux toujours faire 10.52 - floor(10.52).
(mais regarde dans la doc de tigcc tu trouveras peut-être un meilleur moyen)
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »

7

Fais gaffe aux nombres négatifs. Je ne sais pas comment marche ipart, mais pour -10.52 par exemple, floor() donne -11, pas -10.

EDIT : modf() semble faire ce que tu demande.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

8

suffit d'utiliser floor ou ceil selon le signe non?

9

Ouais, mais faut y penser smile

Enfin apparemment, utiliser modf() est plus simple.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo