1

2

Du moins, le jailbreak des wireless telephone handsets, comme l'a fait remarquer E-J sur #ti.
Mais c'est déjà un grand pas en avant oui

Merci à des organisations comme l'EFF.
avatar
Membre de la TI-Chess Team.
Co-mainteneur de GCC4TI (documentation en ligne de GCC4TI), TIEmu et TILP.
Co-admin de TI-Planet.

3

top

J'en connais quelques-un qui doivent tirer la tronche grin
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

4

Malheureusement ça n'interdit pas la mise en place de protections, au mieux ça peut peut-être interdire de forcer la mise à jour de firmware vers une version plus verrouillée, une fois le soft modifié.
Dans le cas de TI, ça n'interdirait que la réaction qu'ils ont eu à la publication des clés.
Et encore, je vois ça plus comme la reconnaissance du reverse engenieering à des fins d'interopérabilité, dans la pratique il faudrait que le constructeur n'ait pas le droit de faire quelque chose contre l'utilisateur à part annuler la garantie.

5

6

pencil