1

J'ai enfin attaqué (et fini) Resistance Fall of Man sur PS3, vu qu'il est sorti en 2006 ça compte un peu pour du retrogaming cheeky (purée le coup de vieux en disant ça)

61VWlmhgwUL._SX342_.jpg

ça se passe dans l'Europe de 1951 où il n'y a pas eu de Seconde Guerre Mondiale. A la place il y a des espèces de créatures zarbis qui ont envahi le monde à commencer par la Russie orientale et qui ont progressé vers l'ouest en quelques années. L'Angleterre se croyait à l'abri quand ces "chimères" ont attaqué. Apparemment ces chimères capturent les humains pour les transformer et les convertir en nouveaux sujets. Le salut vient des renforts de l'armée américaine et d'un soldat en particulier: Nathan Hale (VOUS!).

Donc c'est un FPS qui se déroule dans le passé mais où on combat des créatures qui disposent d'une technologie futuriste (très futuriste, même pour 2019). Dans l'absolu c'est pas un mauvais jeu, c'est plutôt joli, ça bouge bien, c'est pas fort buggé et le gameplay ne souffre pas de lacunes.

Techniquement je le trouve bon, sans plus. Il faut dire qu'en 2006 un certain Gears of War est passé par là et a placé la barre très très haut. Sans compter le fait qu'on disait de la PS3 qu'elle était un monstre technologique à la puissance de calcul brute qui écrase toute la concurrence donc forcément on ne pouvait être que déçu grin Décevant à l'époque, mais avec le recul finalement il est pas si si moche.

En fait le gros problème du jeu c'est qu'il n'y a aucun drama personnel. On est un héros quasi muet, sans aucune histoire ni passé, doué d'un sens du devoir héroïquement inexpliqué et qui fonce tête baissée au casse-pipes sans même en recevoir l'ordre. Même Link a plus de charisme que Nathan Hale, c'est dire. Il n'interagit avec pratiquement personne. Il y a bien la narratrice dont j'ai déjà oublié le nom mais elle ne lui parle quasi qu'à la radio et dans des conversations unidirectionnelles, et le commandant (colonel? lieutenant? je sais plus) anglais avec qui on fait quelques missions. Tout au plus détecte-t-on un certain respect mutuel entre ces deux soldats d'élite à la fois rivaux et alliés, provenant de deux armées différentes qui travaillent ensemble pour protéger l'humanité. Sinon nada, pas de dialogue, rien.
Il n'y a pas de grand méchant identifiable ni de véritable "moment culte" cinématographique et impressionnant.

C'est comme un repas d'hôpital: ça cale l'estomac, ça apporte les nutriments qu'il faut, mais ça n'a aucune saveur. On a tout ce qu'il faut dedans mais on n'éprouve aucun plaisir à manger. Pour tout vous dire quand j'ai fini la dernière mission je n'ai eu aucun sentiment de satisfaction, aucune envie d'en savoir plus. J'étais juste là: "bon ok j'ai fini".

Mon verdict: un jeu très dispensable, pas mauvais mais insipide et qui ne laisse aucun souvenir. Il est moyen dans tous les sens du terme. Si vous aimez le genre et que vous n'avez rien d'autre à jouer, pourquoi pas. On va dire qu'il pose les bases pour les deux suites qui je l'espère ont meilleur goût. Dès que je les trouve à 1 ou 2€ je vous dirai quoi grin Maintenant je n'ai fait que la campagne solo. Qui sait, peut-être que le véritable intérêt du titre se trouve dans le multijoueurs.
avatarSpartine, la fille que ce soir elle dîne en enfer: http://www.spartine.com

Pockett Videogames, le site de toutes les consoles portables!: http://www.pockett.net

J'aime beaucoup faire des dessins aux petites filles! C'est ma passion.