1

18777972.jpg

Réalisé par Mamoru Hosoda

Synopsis Allocine:
Makoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l'école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! Jusqu'au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu'il faut apprendre à vivre sans !


Avis :
Nous l'avons vu hier soir (ce n'est pas un nous royal : il s'agit de redangel, Fab_, Ethaniel et moi). Il est très bien à mon sens, j'ai beaucoup ri, j'ai beaucoup aimé.
Le character design est simple (voire simpliste), aux contours flous qui rendent l'animation désinvolte, et je trouve que ça correspond très bien à l'ambiance légère du film. La dite animation est très bonne, à l'ancienne, avec d'excellentes scènes en mouvement qui ailleurs sont facilement ratées (baseball, basketball, lune à vélo wink...). Les décors sont également très bons (mais arrêtez de comparer à Ghibli, qui est hors concours, bon sang !) avec un "grain" particulier qui donne du charme (Ethaniel a cité Hoshi no Koe, il vous en parlera).
Cela dit, les qualités techniques ne sont pas forcément exemplaires, et ce n'est de toutes façons pas là que réside l'intérêt majeur, qui est pour moi le scénario.
Makoto, jeune fille enjouée, engagée, sincère (et tous les personnages le sont, on est presque dans un conte) se voie octroyé le pouvoir de remonter le temps à sa guise. Par là même, elle prend son destin en main, analyse et compare, et se trouve confrontée rapidement aux conséquences directes de ses choix. C'est grâce à cela que le film va beaucoup plus loin qu'"un jour sans fin", par exemple. Et en cela que le film est très drôle smile (imaginez que vous pouvez tenter ce que vous voulez sans avoir à assumer les conséquences, vous amuser 10 heures au karaoké en en payant qu'une, etc.)
La fin est surprenante (je ne m'attendais même pas à avoir une explication sur les Time Leap), et donne une seconde dimension au film.

Je dirai donc : à voir pour passer un très bon moment !

Et j'ai plein de questions de quizz wink


2

Il me branche bien mais il n'est diffusé qu'en VF en Bretagne sad

3

Bon à mon tour donc, en spectateur bien moins éclairé en culture jap que mon mentor ci-dessus chinois

J'ai trouvé (comme le dit si bien smeet quand même grin) que les décors étaient un peu trop 'flous', et qu'on peut trouver mieux dans d'autres studios... (pourquoi 'hors-concours'? De toute façon il ne s'agit pas d'un concours...). En revanche j'ai bien aimé le chara-design et l'animation (comme quoi je n'ai vraiment pas les mêmes critères), avec quelques fois des anims bizarres mais qui passent bien (justement la balle de base-ball qui semble flotter sans bouger avant de taper la batte).
Le thème est pas super original (je pense aussi à Un jour sans Fin, et à Thorgal aussi..), mais toujours sympathique à traiter!
J'ai rigolé à pas mal d'endroits, moins que la plupart des gens.smile

Bref c'est beau, c'est sympa. Je ne trouve pas que c'est un chef-d'oeuvre.hehe (genre je suis légèèèèèrement déçu)
avatarL'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

4

Est-ce que ça vaut Paprika ou est-ce que c'est beaucoup plus "simple" ?
avatar

5

Rien qu'à voir le résumé et les impressions, je ne suis pas sûr que l'on puisse comparer.

6

PpHd (./5) :
Rien qu'à voir le résumé et les impressions, je ne suis pas sûr que l'on puisse comparer.

7

Merci ^^
avatar

8

Je pense comprendre ta question, cependant : le scénario de La Traversée du Temps est facile à suivre, je ne pense pas que tu t'y perdras oui

9

Hum en fait c'était plutôt sur le fort côté poétique et mystérieux de Paprika (qui pour moi sont des atouts, pas des faiblesses smile)
avatar

10

Fort sympathique anime en effet top Le thème est vu et revu, et ça doit être difficile d'en sortir quelque chose d'intéressant sans tomber dans la facilité, et pourtant c'est ce qui a été fait ici. Tout comme toi smeet, j'avoue que je ne m'attendais pas du tout à la fin (en fait je ne savais pas du tout de quoi ça parlait en arrivant dans la salle), donc bonne surprise !
C'est frais, agréable, reposant et amusant : un bon moment donc oui
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Ximoon's Box - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.