30


Hirasawa Composes Boot Jingle for AmigaOS 4.0

Source: http://s-hirasawa.com/info/e/info.htm
Désolé, je découvre (enfin) cet auteur.

31

Hébé
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

32

Oui ?

33

Bah je découvre aussi qu'il compose depuis longtemps et sur des supports insoupçonnés, voilà tout
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

34

Pareil.

35

Ca sera pour ce soir, je vous donnerai mon impression smile
avatar

36

chew J'attends toujours

37

Ben la séance était à 22h10 embarrassed
Purement génial...
Je regrette un peu que certaines choses fassent un peu trop cliché, mais c'est suffisamment contrebalancé par des surprises (scénaristiques et visuelles) pour passer.
Juste ce qu'il faut de fan service (ouaaaiis maintenant je sais où et quand utiliser cette expression grin), et surtout, un travail visuel qui fait vraiment plaisir aux yeux... Un subtil mélange de techniques d'animation d'aujourd'hui avec un je ne sais quoi des années 80...
Bon, il faudrait que je puisse revoir le film au moins une fois, je pense qu'il y a des libertés dans la logique du scénario (on sent quelque part qu'une certaine logique n'est pas respectée au prétexte qu'on fait se mêler rêve et réalité, mais je trouve que cette liberté parfois est exagérée... ça m'a parfois donné une impression de facilité dans l'écriture que je trouve dommage... un peu comme si tout n'avait pas été ciselé, travaillé jusqu'au bout).
Ca sent aussi parfois l'inspiration autobiographique... ça ne m'a pas dérangé, mais on sent que le scénariste (a priori c'est une adaptation d'un livre) a profité de tout ça pour partager certaines réflexions personnelles.

Mais le traitement du sujet est joliment fait, et je ne comprends pas qu'un film comme ça soit limité à un si petit nombre de salles (alors que je suis certain qu'il y a un public demandeur et que ça aurait pu faire un petit carton).
avatar

38


Bon, il faudrait que je puisse revoir le film au moins une fois, je pense qu'il y a des libertés dans la logique du scénario (on sent quelque part qu'une certaine logique n'est pas respectée au prétexte qu'on fait se mêler rêve et réalité, mais je trouve que cette liberté parfois est exagérée... ça m'a parfois donné une impression de facilité dans l'écriture que je trouve dommage... un peu comme si tout n'avait pas été ciselé, travaillé jusqu'au bout).

Saurais-tu dire plus précisément quand dans le film ?

39

Globalement au début et à la fin, quand les limites du rêve/de la réalité ne sont pas expliquées/explicables ; en particulier on n'a aucune explication valable sur Paprika (ou alors certains rêvent qu'ils rêvent ? - c'est une possibilité)
avatar

40

1. Pour le début, je pense qu'Atsuko devait porter une perruque dans la chambre (cette explication ne me satisfait pas tellement).
2. Pour le générique, c'est le générique. Faut pas chercher une quelconque cohérence (mais il est terrible love).
3. Pour la fin, l'invasion des rêves dans la réalité fait que les personnes ne voit plus ce qui se passe réellement. Par exemple, la poupée géante devait être une grue de destruction. Et les rêves s'en sont allés lorsque le directeur est mort (?) d'avoir ressenti son rêve être avalé (crise cardiaque ?). Mais c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup d'indices sur ce qui s'est réellement passé.

Enfin, c'est comme ca que je vois les choses.

41

PpHd (./40) :
1. Pour le début, je pense qu'Atsuko devait porter une perruque dans la chambre (cette explication ne me satisfait pas tellement).

Je pense qu'elle n'était pas déguisée, mais que l'"outil" aidant, l'inspecteur ne l'a vue que sous sa forme "Paprika" (d'ailleurs peut-on parler de spoil en disant ça ou pas ? J'ai mis un certaint temps avant d'être sûr de la coïncidence des personnage justement à cause de ça grin
PpHd (./40) :
2. Pour le générique, c'est le générique. Faut pas chercher une quelconque cohérence (mais il est terrible love.gif ).

Oui il est vraiment super love
PpHd (./40) :
3. Pour la fin, l'invasion des rêves dans la réalité fait que les personnes ne voit plus ce qui se passe réellement. Par exemple, la poupée géante devait être une grue de destruction. Et les rêves s'en sont allés lorsque le directeur est mort (?) d'avoir ressenti son rêve être avalé (crise cardiaque ?). Mais c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup d'indices sur ce qui s'est réellement passé.

Je pense que les rêves se sont réellement matérialisés, maintenant ne me demande pas comment grin
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Ximoon's Box - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

42

PpHd (./40) :
2. Pour le générique, c'est le générique. Faut pas chercher une quelconque cohérence (mais il est terrible love.gif ).


Là, je suis d'accord, je ne voulais pas qu'il s'arrête grin

Pour le 1., c'est surtout ce qui me pose le plus de problèmes... Pour le 3. j'arrive à peu près à recoller les morceaux, mais bon, ça fait un peu bizarre... Si ce sont des rêves qu'ont fait les gens en étant éveillés, on ne devrait quand même pas avoir les dégâts irréalistes après le "réveil" de la fin, alors que la ville semble quand même sacrément abîmée.
avatar

43


Pour le 1., c'est surtout ce qui me pose le plus de problèmes... Pour le 3. j'arrive à peu près à recoller les morceaux, mais bon, ça fait un peu bizarre... Si ce sont des rêves qu'ont fait les gens en étant éveillés, on ne devrait quand même pas avoir les dégâts irréalistes après le "réveil" de la fin, alors que la ville semble quand même sacrément abîmée.

A mon avis, le rêve a masqué ce qui s'est passé : des bagnoles ont roulés n'importe comment, des incendies. Il n'y a pas eu de dégâts irréalisables qui restaient.

Pour le 1., c'est surtout ce qui me pose le plus de problèmes...

Je pense qu'elle n'était pas déguisée, mais que l'"outil" aidant, l'inspecteur ne l'a vue que sous sa forme "Paprika"

Non, car juste avant de commencer la thérapie, il aurait du s'en rendre compte. C'est pour ca que j'ai pensé à une perruque (après tout, elle vit très bien son dédoublement de personnalité) histoire que l'inspecteur ne soit pas choqué par voir quelqu'un d'autre dans le rêve. Par ailleurs, l'inspecteur aura un moment d'hésitation lorsqu'il rencontrera Atsuko pour son enquête, preuve qu'il ne l'a pas vue complètement sous son aspect "Docteur". Sinon je pense aussi qu'après la thérapie, l'image de Paprika a surchargé sa conscience et a du gommer l'ancienne image (Atsuko avec une perruque).
Mais je n'ai aucune preuve, et je suis pas 'L' donc je n'irai pas plus loin.

(d'ailleurs peut-on parler de spoil en disant ça ou pas ? J'ai mis un certain temps avant d'être sûr de la coïncidence des personnage justement à cause de ça

Sinon, il suffit de voir n'importe quel résumé ou de voir le casting pour savoir que Paprika est Chiba Atsuko, donc c'est pas un spoil (et c'est même pas caché dans le film).

44

Ben une perruque ne suffit pas, elles n'ont pas tout à fait la même forme de visage je trouve...
avatar

45

Nil (./44) :
Ben une perruque ne suffit pas, elles n'ont pas tout à fait la même forme de visage je trouve...

Pareil pencil
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Ximoon's Box - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

46

C'est bien pour cela que j'ai édité mon message pour expliciter ce point (et lorsque je parle de perruque, il ne faut pas le prendre au sens littéral du terme, mais comme une transformation que la fait ressembler a Paprika, mais pas a 100cheeky

47

Hum mouais, pas convaincu grin (mais bon, j'ai bien compris que tu n'étais pas toi-même convaincu, juste que tu essayais de trouver une explication ^^)
avatar

48

Je suis tout de même convaincu qu'il y a un problème, et effectivement j'essaye de trouver une explication. Mais les indices sont maigres, tout à fait.