1

HOT SNAKES

" Automatic Midnight " - CD
Sympathy for the record Industry 00


Lorsque mes disques sont rangés par ordre alphabétique, mon regard s’est souvent attardé à la lettre «D» et mes mains fréquemment penchées vers les deux albums d’un groupe trop tôt disparu, Drive Like Jehu. Originaire de San Diego, ce groupe, au début des années 90, a rédigé deux pages magnifiques d’un livre en cours consacré aux disques que j’écouterais toujours. Deux brûlots de noise effarée où les breaks se démultipliaient pour servir au mieux les mélodies écorchées par Rick Farr. Deux textes fondamentaux, quelques intros et vint le silence et l ‘ennui. La lecture du n° 10 de Kerosene m’a peu à peu sorti de ma torpeur qui me gouvernait quant à l’existence d’une hypothétique suite à Drive Like Jehu puisque devant mes yeux en noir et blanc, s’étalait au grand jour la preuve des retrouvailles entre le chanteur et le guitariste (John Reis), soit les principaux acteurs de cette folle aventure. Tel un somnambule, je me rendis chez mon disquaire habituel et mis la main sur l’objet chroniqué sans même faire l’effort de le commander à l’étranger. Malgré une appréciation plus qu’élogieuse, je rentrais chez moi dubitatif, convaincu de l’impossibilité d’un retour en Eden. Dès le premier titre, mes appréhensions se sont évanouies au profit du sourire niais qui se dessine après une jouissance partagée. Les plages défilent et le regard s’embrume du plaisir de retrouver un ami disparu. Plus rock’n’roll que Drive Like Jehu, Hot Snakes offre une plongée dans une noise émotionnelle qui chavire les sens pour vous éclabousser de son talent. Les refrains sont magnifiques et le chant une nouvelle fois inoubliable. Les guitares scintillent et les rythmes se déhanchent. Avec l’aide d’un ex Delta 72 à la batterie, notre duo préféré vous convie à sa table en toute simplicité. Ce plat de choix se savoure en une demi-heure mais se ressert toutes les heures car il est impossible d’en être rassasié. Le met fond dans la bouche et laisse votre palais implorer le retour de ce goût unique. «Automatic Midnight» ou l’art et la manière de vous séduire en prise direct et de vous garder en ligne. Et oui, désormais, ne m’appelez plus, je suis définitivement occupé !

Gwen (18/07/2000) http://www.kfuel.fr.st

2

c fini le copy paste oui smile

ton opinion personnel serait plus interressant

3

ba si je le copie c justement parceke je suis entierement d'accord avec ca !!

4

Ce serait mieux si tu l'ecrivais toi. Je serais plus convaincu.

5

ba ca serai moin bien dit !!

6

bah vi mais c trop facile de faire copy paste et après de dire "je suis entièrement d'accord avec ça" dans ce cas là faut mettre un lien c tt roll

7

pkoi ??
ca change koi ke ce soit un lien ou un copy paste ??
g preciser la source

sinon je lé ht samedi