1

Des joueurs par ici ? je suis en train de le réinstaller et je viens voir s'il y a des nains dans le coin.

En deux mots pour les non-connaisseurs, Dwarf Fortress a toute l'apparence d'un rogue-like, avec l'ASCII kivabien, mais est en fait plus proche d'un Dungeon Master. Contrôlant un petit groupe de nains débarquant sur une zone vierge dans un monde crée procéduralement, le but est de construire une fière forteresse naine pour la faire grandir et prospérer... jusqu'à ce qu'un truc arrive et qu'elle sombre inévitablement (c'est ce qu'on appelle le "fun" par ici).
Le point fort de Dwarf Fortress est que c'est un jeu incroyablement riche. La création du monde s'accompagne des terrains, des sous-sol, faune et flore, civilisations alentours tout comme l'histoire de cette terre richement fourni, et on peut s'y installer où l'on veut. Tout comme si on finit par perdre, rien n'empêche de recommencer une partie dans ce même monde pour reconquérir la forteresse perdue, ou pourquoi pas l'explorer bravement dans le mode "Adventure" qui lui est un vrai rogue-like, et découvrir les vestiges de votre création.
Les possibilités et les mécanismes du jeu sont très complets, on peut comparer cela à Minecraft en pensant aux circuits de redstones et toute les propriétés techniques du jeu. On ne contrôle pas vraiment les nains, on donne des ordres d'effectuer des actions (creuser ici, balayer là...) et ceux qui sont disponibles s'y lancent. Chaque nain a une histoire, des aspirations, un caractère, des spécialisations... c'est sans doute l'un des meilleurs jeux jamais créés, et bien qu'il soit gratuit son développeur en vit largement grâce à une communauté très généreuse en dons pour supporter son travail.

Je cherchais des compères nains dans l'idée de reproduire une idée que j'avais croisé il y a un bout de temps sur les forums de CanardPC, à savoir lancer une partie à plusieurs : un joueur crée et démarre la forteresse, raconte son histoire sur le forum, et à un instant donné transfère la sauvegarde du monde au joueur suivant qui prend le relais et ainsi de suite.
avatar« Nous avons propagé sur Extranet une histoire fabriquée de toutes pièces selon laquelle une certaine disposition d'étoiles, vue depuis la planète d'origine des butariens, formaient le visage d'une déesse galarienne.
Sans chercher à vérifier ces informations, certains ont décrété que c'était la preuve de l'existence de la déesse. Ceux qui notaient le manque de preuves se faisaient attaquer. »

Legion, geth trolleur à portée galactique