1

Une heure est un disque, le début et la fin sont en haut. Les durées comprises entre une minute et une heure sont tout simplement des secteurs de disques. Une minute est à son tour un disque, et les durées comprises entre une seconde et une minute sont des secteurs de disque également.
Les durées inférieures à une seconde n'ont pas de représentation spatiale canonique.
Un jour n'a pas la même forme. Tout d'abord, il n'est pas plein comme un disque, c'est seulement un ruban (donc il y a un trou). Ensuite, il commence et finit à gauche. Enfin, il n'est pas de forme circulaire mais elliptique de grand axe vertical.
Je pense que cette forme peut s'expliquer par le fait qu'un jour comporte deux fois trop d'heures. Une demi-journée a la durée d'un cercle, mais pas la topologie puisqu'elle ne finit pas là où elle commence ; un jour est donc constitué de deux cercles l'un au-dessus de l'autre qu'on a coupés pour raccorder la fin de celui du haut au début de celui du bas et inversement afin de former un ruban unique, mais il conserve la forme générale deux fois plus haute que large correspondant à ces deux cercles superposés.
Quand plusieurs jours s'enchaînent, il est possible de déconnecter le ruban à la fermeture (à gauche, à minuit) et de faire pivoter la partie inférieure pour la connecter sur le minuit du jour suivant. C'est l'avantage de la forme de ruban. Rien de tel n'est possible avec les heures : quand des heures se suivent, elles se contentent de se juxtaposer.

Une semaine est un rectangle allongé horizontalement ; les jours qui la constituent sont des rectangles verticaux. Chacun des sept jours a sa nature propre, totalement différente des autres. Comme les semaines sont topologiquement des segments, leur succession ne pose pas de problème.

Les années tournent dans le sens inverse des heures et des jours (dans le sens trigonométrique donc). Elles sont ovales, allongées horizontalement, et le début et la fin sont en bas à gauche. Elles sont, comme les jours, constituées d'un ruban (mais contrairement aux jours, il n'y a pas de possibilité de déconnexion/reconnexion à une autre).
Je ne sais pas exactement pourquoi les années ont cette forme au lieu d'être circulaires. À mon avis, ça n'a aucun rapport avec le phénomène astronomique correspondant à une année, car si c'était le cas les solstices seraient aux extrémités (à gauche et à droite), or ils sont en bas à gauche et en haut à droite ; de plus, l'année n'est pas exactement elliptique. En fait, je pense que les années se trouvent aplaties par le fait qu'elles sont empilées les unes sur les autres...
En zoomant sur le ruban qui constitue l'année, on peut distinguer les semaines avec leurs jours. Au contraire, si on se recule, l'année est divisée en mois. Un mois ressemble donc à une semaine (rectangle contenant des jours), mais il est légèrement courbe et tous les jours qui le constituent sont identiques et interchangeables, à la différence de ceux de la semaine.

Le mois n'est pas vraiment une unité de durée ; au-delà d'un trimestre, compter en mois n'a aucun sens ; une conversion en années est nécessaire pour obtenir une durée compréhensible. J'ai d'ailleurs pendant longtemps ignoré quelle était la durée d'une grossesse, parce qu'on m'avait dit que c'était neuf mois, ce qui est pour moi aussi proche de la réalité d'une durée que par exemple 345 degrés Farenheit l'est de celle d'une température... c'est seulement le jour où je me suis posé la question de combien exactement ça durait que j'ai fait le calcul et constaté que ça durait trois quarts d'an. Enfin, quand je dis trois quarts d'an, je traduits déjà un peu. Ma représentation interne de cette durée est plus exactement : 270°.
Il y a une autre façon tout aussi naturelle d'exprimer cette durée, la bonne façon dépend du contexte : si on veut en fait voir où se situe la fin par rapport au début, elle est tout simplement trois mois plus tôt l'année suivante.

Comme je le disais, les années s'empilent verticalement. Quand il y en a beaucoup, elles ne sont plus que des rectangles horizontaux, et l'échelle des temps historiques ressemble à une règle graduée verticale. La petite unité est l'année et la grande est le siècle.
Il existe également une échelle des temps géologiques. Ceux-ci sont moins réels que les autres, mais ils ont cependant eux aussi une représentation spatiale qui a une particularité intéressante... c'est une échelle verticale, comme celle des temps historiques, mais elle est beaucoup plus large. En fait, sa largeur est infinie : ce n'est plus un ruban. Et sa particularité est qu'elle est graduée de façon exponentielle, donc plus une période est tardive, plus sa longueur est importante pour une durée identique.

Voilà, je pense avoir décrit l'essentiel. Mais je me demande... quelle est la forme du temps, pour vous ? confus
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#

2

Dans un mois, c'est la période de la tonte. Il fait chaud et c'est loin !

Bêêêêêêêêêh !!!!




Sinon ben le temps, c'est un ruban qui s'effiloche dans le passé et qui a une longueur de quelques heures dans le futur.

3

Est-ce ton image mentale du temps ?

4

Oui.
Hippo > tu peux préciser ? il est comment ce ruban ? droit ? courbe ? dans quelles directions sont le passé et le futur ?
En tous cas, ton temps est très différent du mien ^^
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#

5

Il est droit. Enfin, plus ou moins, parce qu'il est souple et bat volontiers dans les courants d'air.

De là où je me trouve, le passé est vers la gauche et un peu vers le haut, et le futur de l'autre côté. Notons que le côté futur est beaucoup plus court que l'autre, je peux en toucher le bout de la main. Le côté passé est 'achement long, mais on n'en voit pas le bout parce qu'il devient de plus en plus sombre. Il est aussi de plus en plus abimé, comme un vieux tissu usé, quand on s'éloigne du présent.

6

Moi, c'est un sablier qui coule continuellement, mais qui n'a pas la même valeur selon la quantité de sable qui se trouve dans un côté ou dans l'autre... j'ai un texte qui date un peu là-dessus, il faudrait que je le ressorte. Enfin, c'est plutôt le temps associé à la vie, c'est pas aussi mathématique que les présentations de Sally... il faudrait que j'y pense.
avatar

7

Moi, je vois les secondes les unes à coté des autres de cette façon (en voyant mentalement les nombres) :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9... jusquà plus de cent secondes.
Je vois aussi les dixièmes de seconde.

Les minutes, je les vois comme sur un cadrant, aussi en leurs voyant les nombres : circulaire.

Pour calculer combien il reste de temps d'aujourd'hui à un événement qui se passera dans plusieurs semaines, j'utilise les jours comme unité, mais si cet évènement est très important, j'utilise les heures comme unité de temps principale.

Je vois les heures droites, comme ceci :
0 1 2 3 4 5... une fois à 24 elle recommence une autre partie, le jour.
Je vois les nombres des heures plus sombres quand elles sont de nuit et plus clairs quand elles sont de jour.

La semaine, droite aussi, je la vois, mentalement, ainsi :
... L M M J V S D ...

Contrairement à Sally, je me base beaucoup sur les mois, ma réprésentation mentale d'eux est comme sur les calendriers, en carton, des entreprises.

Je vois l'ensemble des années droit, leurs nombres se suivant, en ayant les grosse toutes les dix ans, encore plus gros tout les siècle et encore plus tout les millénaires.

En fait je vois tout le temps des chiffres et des lettres, même le nom des mois, dans ma réprésentation du temps.

8

Le temps n'existe pas. Le passé n'est plus qu'une conception abstraite et le future une anticipation. Le présent qu'est il par rapport à ces 2 géants intemporels ? Trop bref pour être perçu par nos sens, il n'est lui aussi qu'une abstraction. tripo

9

Les secondes, ce sont juste des traits, elles ne servent pas à grand chose à part avant la fin des cours (bah oui les écureuils ça va à l'école).
Les minutes, ce sont des petits rubans constitués de secondes, ça sert beaucoup chez moi.
Les heures, ce sont des petits sacs où je mets les minutes. Accessoirement j'y mets aussi des graines noisettes etc...
Les jours ça ne sert à rien, à part pour savoir quand la boulangerie est fermée. Même le jour et la nuit ne sont pas très utiles, à part quand on fait de l'avion, sinon ça n'est pas nécessaire.
Les semaines, ce sont des boîtes pleines de petits sacs qui s'entassent et elles servent aux vacances ou à savoir quand on fait la cueillette .
Les mois ça sux...
Les années de toute façon je n'arrive jamais à m'en rappeler neutral
Pis après j'ai la flemme d'en parler.
Le passé c'est une pièce immense pleine de boîtes remplie à craquer, mais il y a dse boîtes qui ont été mal fermées donc ce qui est à l'intérieur s'est plus ou moins désagrégé.
Le futur c'est une pièce sombre d'où sortent des caisses, des fils et des sacs mais ont ne sait pas grand chose sur cette pièce ni sur ce qu'il y a dedans parce que le côté obscur trouble la Force.
(Nécureuils pawaaaaaaa!!)

10

grin
avatar

11

Moi j'assimile tout ça en sons...

Les secondes, ça passe vite, d'où un bruit assez court, très court. Plip. Plip. Plip.
Les minutes, ça passe moins vite, mais 60 secondes c'est vite écoulé. D'où un Plip plus aigu.
Les heures, ça passe lentement. J'entends ça comme le 'Ding' de la roue du Juste Prix quand elle fait un tour.
Les jours, c'est une transition lente d'aujourd'hui vers demain, d'où le bruit d'un moteur en fonctionnement pendant 10 secondes en fondu...
Les semaines. Chaque lundi, il faut se lever. C'est le début d'une nouvelle ère. Voyez la musique des "Merrie Melodies", c'est le "oiiiiin" du début avant le thème.
Les mois c'est comme pour les jours, sauf que le moteur fonctionne pendant 30 secondes.
Les années, j'assimile ça à des gars qui hurlent avec "Bonne annéééééééééééééééééééééée"

Le passé, c'est la musique classique (Du gregorien au baroque)
Le présent c'est de la musique expérimentale (John Cage, voire des petits jingles aux percus hip-hop)
Le futur, c'est des petites notes que l'on entend et nous entourent sur fond de musique techno, ou plutôt de dream music...

12

J'aime bien, comme ça smile
avatar

13

Mon année est assez proche de celle de Sally :
Une couronne (je ne sais pas si le terme est correct, c'est un gros disque auquel on soustrait un disque plus petit) sauf janvier est à droite, légèrement en bas, mais surtout, le gros point commun avec Sally est que ça tourne dans le sens trigonométrique.
Bizarre, je ne sais pas pourquoi c'est comme ça...

Sinon, pour le reste, je n'ai aucune forme représentant le temps à d'autres échelles que l'année.
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »

14

pas le temps pour le moment (mais hop dans mes sujets) de vous détailler mon point de vue...
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca