1

Bon, je crois que je viens de battre mon record : 23 cavaleries vétérans et 2 cavaleries élites chinoises -je les ai comptées bien sûr- pour venir à bout de 3 infanteries + une artillerie réfugiées dans la capitale byzantine (en plaine, je suis en plus du bon côté de la rivière), dernière ville de ce peuple à conquérir....
La dernière cavalerie est entrée dans la ville avec 2 petits points de vie seulement, j'ai bien cru que je n'y arriverai jamais. mur

avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

2

Wahou j'aurais bien aimé avoir le même taux de réussite dans Universalis.


La bonne question c'est : quelle était la taille de la ville ?
Car si la ville était à 13 habitants ou plus, ça fait un bonus défensif de 100%, plus le bonus de fortification des unités, 25%, tout ça appliqué sur des infanteries qui ont 10 en défense,
ça les met à 22,5 de potentiel défensif. Si en plus ils avaient des tours radar ou une défense civile roll

Mais c'est vrai qu'en général, je compte que même avec des potentiels de défense très supérieurs aux potentiels d'attaque, un combat coùte presque toujours un point de vie à l'unité de défense. Et comme les promos des unités s'arrêtent à élite, une unité quelle que soit sa force, a une espérance de vie maximale de 5 combats.

Là dans ton cas Avance, ça fait du 8 pour 1. Les byzantins méritent une médaille.

3

Si tu files les caractéristiques exacte de la ville, ça pourrait être sympa de calculer les probas de ce qui t'ais arrivé. En plus je suis sur que ça pourra faire l'objet de discusions passionnés entre les amateurs d'énigmes mathématiques du forum.

chris.

4

Ville de taille 12, pas de défense civile ni de tour radar ! eek

constantinople.jpg


avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

5

Je suis content de ne pas avoir eu ce taux dans Universalis boing (on mettra les images a la fin de la partie, si il y a une fin et si Para est d'accord)

Plusieurs questions:
1- Quels étaient le niveau des infanteries au sein de constantinople (j'en voies une qui est elite)?
2- Tu es sur que tu as attaquer du bon coté de la rivière?
3- comment as tu attaqué?

ca me rappelle qu'il faut que je fasse un test.
Para:
Mais c'est vrai qu'en général, je compte que même avec des potentiels de défense très supérieurs aux potentiels d'attaque, un combat coute presque toujours un point de vie à l'unité de défense. Et comme les promos des unités s'arrêtent à élite, une unité quelle que soit sa force, a une espérance de vie maximale de 5 combats.


Le probleme c'est que ce n'est pas régulier, tu ne feras pas toujours 1 coup par unité. Par exemple en attaquant 2 fois un vétéran, tu le fais passer à elite. Si il n'a pas perdu 1 seul point de vie alors tu te retrouves avec une élite avec 5 points de vies... Et là ca commence a etre lourd car si chaque unité met 1 points de moins à la défendante, il t'en faudra 5 donc tu te retrouves à 7 unités pour en tuer une.

il vaut mieux compter en potentiel defense et attaque. puis utilise une rêgle de trois par rapport aux points de vies défenseur/attaquants, en général tu tombes plus juste. et tu connais le nombre d'attaquants nécessaires pour réussir ton attaque. Et plus il y a de combats et plus t'es à peu près certains des forces à mettre en place.

Par exemple une infanterie vétéran aura un potentiel de 10 en défense, pour te donner la plus grande chance de la killer, il te faut au moins 12 avec vétéran. C'est à dire 2 cavaleries vétérantes. Si tu as une cavalerie (4/4) et une (3/4), le potentiel défense devient alors plus significatifs, car tu n'auras qu'un potentiel de 10 en attaque, et le premier combat détermine le deuxième, car si tu te plantes sur le premier, l'infanterie n'a pas perdu 1 points, alors la chance de réussite du deuxième est statistiquement défavorable (si on raisonne linéairement, car comme on suit quand même un random informatique il ya quand même rééquilibrage).

@+,
Fred.

6

Il y avait une infanterie élite au départ, celle qu'on voit sur l'image, les autres étaient des vétérans, elles sont évidemment passées en élites assez rapidement. Je me souviens que lors des premiers assauts sur cette première défense, il m'a fallu 4 cavaleries vétérans pour infliger le premier point de dégât à cette unité élite là. Puis, plus tard, des infanteries en défense à zéro point de vie (je ne n'en voyais plus aucun sur la barre) ont résisté à plusieurs cavaleries eek qui se sont écrasées dessus, complètement impuissantes. cry

Je n'ai attaqué qu'avec les cavaleries, les envoyant rejoindre leurs ancêtres les unes après les autres, toutes étaient en pleine santé avant l'assaut, je ne me souviens plus de celles, peu nombreuses qui se sont retirées avec 1 pt de vie après leur attaque, je gardais l'infanterie du haut en réserve aukazou! wink

Et j'étais du bon côté du fleuve, ce qu'on j'ai bien vu avec [ctrl]+[maj]+[m].
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

7

Daneel Olivaw :
Je suis content de ne pas avoir eu ce taux dans Universalis boing (on mettra les images a la fin de la partie, si il y a une fin et si Para est d'accord)

Je suis d'accord, par contre j'ai des doutes sur la possibilité de finir cette partie.

Il vaut mieux compter en potentiel defense et attaque. puis utilise une rêgle de trois par rapport aux points de vies défenseur/attaquants,

Oui ça c'est vrai quand on a des combats "équilibrés" c'est à dire avec des petits écarts entre les potentiels défensifs et offensifs.

Mais en gros, il y a un repère que j'ai pris, c'est que les combats de civ quand ils opposent une unité défensive moderne à des unités offensives moins récentes, tendent vers une proba de 0,20 de gagner pour l'unité offensive.
(Sid n'attribue pas les potentiels de défense et d'attaque au hasard, il calcule tout wink )
Donc environ 5 unités offensives pour tuer un défenseur.

Dans le cas soumis par Avance :
Les infanteries ont 17,5 de potentiel de défense
Les cavaleries ont 6 de potentiel d'attaque.
6 / (17,5 + 6) = 0,255
soit une chance sur quatre de remporter un round. En gros il faut une cavalerie pour chaque point de vie des infanteries.

Mais c'est jamais que des probabilités, ça se réalise pas toujours roll

8


Je suis d'accord, par contre j'ai des doutes sur la possibilité de finir cette partie.


le Pb est dans le sud. Moi aussi ca me gave. En tout cas c'est clair que je ferais une selection a ce niveau là, maintenant. Et a priori Phil dans les CdD commencent à craquer aussi.

-----------------------------------------------------------------
Dans ce cas il fallait compter 4 cavaleries, or il lui a fallu 8 cavaleries.

Avance tu me les prete les infanteries :lol:
___________________________________

Je deteste attaquer en ayant déjà utilisé 1 ou 2 points de mouvements. J'ai toujours l'impression que ca enleve du potentiel d'attaque. C'est le test que je souhaite faire.

9

Daneel Olivaw :
Je deteste attaquer en ayant déjà utilisé 1 ou 2 points de mouvements. J'ai toujours l'impression que ca enleve du potentiel d'attaque. C'est le test que je souhaite faire.


C'est un reflexe de civ2 quand le conseiller disait " vous êtes sûr de vouloir attaquer, vos troupes sont déjà fatiguées" ou quelque chose comme ça.
Dans civ2, le déplacement prenait "un point de vie". Conquest n'en tient pas compte

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

10

Peut-être. J'ai très peu joué a civ2. smile

11

Si tu ne veux pas que tes cavaleries bougent avant leur attaque, tu es obligé de les planter à la porte de la ville et en général là, elles en prennent plein la gueule alors, elles ne sont plus vraiment en pleine forme pour se lancer à l'offensive le tour d'après, d'autant que je n'ai jamais pu réllement apprécier les bienfaits en un tour de "Médecine de l'Avant".....
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

12

C'était dans civ I, le coup de la fatigue s'il restait moins d'un point de mouvement. Dans civ II il me semble qu'il n'y avait déjà plus cela.
avatar

13

c'est possible Inao smile
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

14

Avance :
Si tu ne veux pas que tes cavaleries bougent avant leur attaque, tu es obligé de les planter à la porte de la ville et en général là, elles en prennent plein la gueule alors, elles ne sont plus vraiment en pleine forme pour se lancer à l'offensive le tour d'après, d'autant que je n'ai jamais pu réllement apprécier les bienfaits en un tour de "Médecine de l'Avant".....

Dans ton cas il était possible de le faire.... Bien entendu après c'est facile de le dire. En solo j'utilise pas mal l'espionage pour ca, mais il faut avoir implanter un espion et avoir l'argent smile

PS: Je croies que dans civII, il y avait un truc de le genre aussi....

15

le Pb est dans le sud. Moi aussi ca me gave. En tout cas c'est clair que je ferais une selection a ce niveau là, maintenant. Et a priori Phil dans les CdD commencent à craquer aussi


Idem c'est soulant surtout qui ya encore plein de truc a faire dans cette game .
avatarTchimbé red pa moli

16

T'aurais pu mettre une dizaine ou une quinzaine d'artilleries sur la montagne en 3/3 d'Adrianopole, ça aurait fortement augementé l'efficacité de ton attaque sans gros risques (4/5 infanteries en protection et le tour est joué).
A moins que tu ne voulais diminuer tes frais de soutien en attendant les chars ?
Tu n'avais pas non plus une petite armée de cavaleries à envoyer en premier pour casser l'élite ?

17

Ca me remémore un vieux dialogue où certains calculaient le potentiel de chance d'un guerrier d'envoyer sa hache en pleine g. du tankiste hum
C'est amusant, j'ai egalement toujours l'impression que l'attaque est plus efficace s'il n'y a pas de déplacement avant. Quant au taux de réussite de l'IA sur sa dernière ville, c'est toujours impressionnant, l'energie du desespoir sans doute.

Quant à cdd et au problème sempiternel des tours, suppléants etc... je ne sais pas ce qu'il faut faire. On va finir par toujours jouer avec les mêmes, c'est dommage. A une époque je me suis investit pour essayer d'apporter des solutions et des règles de bon fonctionnement sans trop de contraintes pour eviter de rendre l'attraction rébarbative... Vu le résultat, ca me décourage un poil.
avatarLe passage d'une secte à la religion se fait par le trepas de son gourou.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son beaucoup de gens
paraîssent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule.

18

denpher :
T'aurais pu mettre une dizaine ou une quinzaine d'artilleries sur la montagne en 3/3 d'Adrianopole, ça aurait fortement augementé l'efficacité de ton attaque sans gros risques (4/5 infanteries en protection et le tour est joué).
A moins que tu ne voulais diminuer tes frais de soutien en attendant les chars ?
Tu n'avais pas non plus une petite armée de cavaleries à envoyer en premier pour casser l'élite ?


C'est vrai, il y avait d'autres solutions comme celles que tu évoques, je commençais à rameuter des artilleries mais y avait le feu : les Hollandais et les Allemands arrivaient à toute allure pour aussi piquer cette ville, alors... devil
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

19

Est-ce que vous avez tenu compte du facteur "Capitale". Il me semble qu'il y a un bonus relié à la défense de la capitale.

20

Tiens c'est marrant, moi aussi je croyais, mais en regardant dans la civilopedia, cela n'est pas indiqué...

De toutes manière pour avoir un taux aussi mauvais, il aurait fallu que chaque infanterie est 48 en défense en comptant les bonus.

21

La capitale a automatiquement des murailles, c'est tout il me semble.

chris.

22

Faux, ou du moins rien n'empèche de construire des murailles dans la capitale tant qu'elle fait moins de sept en taille, mais elles ne sont jamais visibles.
avatar

23

Je précise ma pensée, alors, de mémoire il est inutile de construire des murailles dans la capitale, car défensivement tout ce passe comme si elle avait déja des murailles.

Ce qui souleve deux points:

- Ais-je dis une bétise avec ma phrase ci-dessus?
- Y-a-t-il un intérêt à faire une muraille dans l'hypothèse ou ma phrase n'est pas pas fausse?

A suivre.

chris.

24

Héhé je me souviens avoir fait des tests sur ça il y a longtemps très longtemps dans une galaxie far far away.
Malheureusement j'ai jamais réussi à avoir des résultats probants.

Une chose est sûre, c'est qu'on ne voit pas les murailles de la capitale. Donc on a souvent le réflexe de penser qu'il n'y a pas de murailles. Et à ce moment-là on se dit, "bon sang ils sont bien forts ces lanciers face à mes épéistes alors qu'ils ont même pas de muraille" , alors qu'en fait ils en ont une tongue


Je n'ai aucune certitude, mais je pense que Chris a raison.
Mon opinion même c'est que la capitale bénéficie des bonus défensifs du rang de ville supérieur, c'est à dire le bonus des villes quand elle n'est que bourg, le bonus des métropoles quand elle n'est que ville.

25

Je pense aussi que chris a raison pas de muraille visible mais un bonus de defence semblable pour la cap.
avatarTchimbé red pa moli

26

Ce qui est bizarre c'est qu'on ai la possibilité de construire une muraille alors que ça sert à rien

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

27

C'est pour le cas où tu déplacerais ton palais tongue

28

Pour coller Para, il faut se lever le matin, de bonne heure, de préférence ! wink
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

29

Je ne cherchais pas à le coller, au contraire ça fait plaisir d'avoir des réponses pertinentes

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

30

J'imagine bien que c'était pas pour cette raison là, n'empêche que pour coller Para, faut se lever le matin...... grin
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.