90

Jour !
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

91

Et hop !!

92

c'est bien ce jeu, on peut gagner en se levant à des heures décentes smile
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

93

^^

94

Bah l'autre aussi cheeky

95

tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

96

tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt

97

na tongue

98

tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt
toujours plus de tôt tongue
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

99

tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt tôt

non mais ^^
avatarAd impossibilia nemo tenetur

100

tôt ? à 13h16 ? tu te moques de nous ?
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

101

arrête c super tôt !
avatarAd impossibilia nemo tenetur

102

bah non c'est tard pour se coucher cheeky
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

103

vu comme ça.. grin
avatarAd impossibilia nemo tenetur

104

ispices des copiteurs !
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

105

nous en sommes en violation de tes droits d'auteur ?
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

106

bah non il l'avait déjà copité sur d'autes tongue
avatar

107

toujours là pour le soutenir wink
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

108

moi toujours grin
avatar

109

Bonjour !!

110

bonjour et merde pour ton écrit !
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

111

bisoo

112

bonne chance hippo !
avatarAd impossibilia nemo tenetur

113

CouRage

114

je me souvenais avoir lu ça
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

115

Hippo > merde smile
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

116

calinbisoo

117

Ouin qd j'ai voulu poster à 6h01 la connexion réseau marchait plus cry

!slap le réseau
• Pollux slaps le réseau around a bit with a large trout !

118

#macintoc# spotted
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

119

[cite]Pollux :
Ouin qd j'ai voulu poster à 6h01 la connexion réseau marchait plus cry

!slap le réseau[/cite]
• Hippopotame slaps le réseau[/cite] around a bit with a large trout !

Pourtant le réseau marchait très très très bien avec moi cheeky

120

Non, c'est le réseau des thurnes d'Ulm qui foirait (j'arrivais même pas à accéder à mon FTP via mon IP locale). Et j'avais pas super envie de descendre en salle S pour essayer happy