1

Megan Lindohlm (alias Robin Hobb) : Alien Earth
1992
Titre original: Alien Earth
Editions Télémaque ISBN : 2753300321

Au XXIIè siècle, des extra-terrestres (les Arthoplanes) sont entrés en communication avec les Humains pour leur dire que leur planète d'origine, la Terre, est vouée à devenir invivable, rendue toxique par la pollution et les excès de ses habitants.
Dans un futur très lointain, alors que les Humanités ont été déménagées dans un système planétaire lointain lui aussi, John, capitaine de l'Anile-vaisseau Evangéline, son armateur Arthoplane Tug et le second (la seconde ? cheeky) Connie reçoivent pour mission d'aller explorer à nouveau cette planète pour voir ce qu'elle est devenue...

alien_earth.jpg


J'avais peur en lisant les quelques premières pages de tomber dans un livre moralisateur écologique déprimant sans grande originalité. En fait, ça n'est pas du tout le cas (surprenant non ? cheeky). Considérant que le livre m'avait été prêté par un ami qui n'a pas l'habitude de me passer n'importe quoi, le contraire eût été étonnant.
Au final on a une sorte d'huis clos spatial, et l'intérêt du livre est majoritairement dans la confrontation des quatres personnages principaux. La partie anticipation quant au devenir des Hommes après des milliers d'années d'évolution loin de la terre est pour le moins bien vue également.
Le nom de l'auteur ne me disait rien, mais la dernière page en parlant, il semble que ce soit en fait le même que pour le cycle de l'Assassin Royal (toujours pas lu, mais pour ce que j'en ai entendu c'est plutôt de la bonne qualité wink)

Un bémol cependant, qui concerne non pas le texte lui-même mais sa traduction: énorme déception de ce point de vue. Fautes "type internet" ("er" pour "é" "ce" pour "se", "à" pour "a", etc) pas forcément très nombreuses mais suffisamment pour être remarquées, inexactitudes, traductions littérales et mauvaise compréhension de certains passages, on peut dire que le travail a été bâclé. J'espère que ça sera corrigé dans les rééditions, mais encore une fois rien ne vaut la lecture dans la langue originale quand c'est possible...
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Ximoon's Box - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

2