melbou (./23491) :
http://www.nytimes.com/interactive/2011/03/13/world/asia/satellite-photos-japan-before-and-after-tsunami.html
wow eek (il faut bouger les boutons bleus au milieu des photos)

Encore mieux, tu n'as pas besoin de bouger le bouton bleu au milieu :
http://www.abc.net.au/news/events/apan-quake-2011/beforeafter.htm
The page you are looking for, "http://www.abc.net.au/news/events/apan-quake-2011/beforeafter.htm" cannot be found. It might have been removed, had its name changed, or be temporarily unavailable.
avatarLiberté, égalité, fraternité, ou la mort
http://www.abc.net.au/news/events/japan-quake-2011/beforeafter.htm
(Je sais pas comment t'as pu perdre un "j" dans le copier/coller grin)
avatar
La fatigue surement... tongue
>> Deux explosions se sont produites, lundi 14 mars au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima n° 1, accidenté à la suite du séisme et du tsunami de vendredi dans le nord-est du Japon. Le niveau d'eau dans le réacteur 2 a de nouveau fortement baissé.Si les barres de combustible ne sont pas refroidies, elles risquent de fusionner et d'endommager le coeur du réacteur. La possibilité d'importantes fuites radioactives est cependant 'faible', selon le gouvernement japonais.

http://fr.news.yahoo.com/64/20110314/twl-japon-le-japon-face-la-plus-grave-ca-acb1c83.html

comment sauter de "les barres risquent d'entrer en fusion" à "les barres risquent de fusionner", on a donc maintenant un réacteur à fusion tritop #ironman#
Les japonais sont en avance c'est tout embarrassed
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.
Plus encore que les articles, la lecture des commentaires sur les différents sites de journaux est à pleurer tellement c'est affligeant de stupidité.
On n'a pas vraiment de quoi rire des américains du lien d'arvi...
Ah mais comme je disais, ya des cons partout ^^

Sinon, ça ne s'arrange pas à la centrale :
http://www.20minutes.fr/article/687072/monde-japon-confusion-apres-nouvelle-explosion-reacteur-fukushima-mardi-matin#xtor=RSS-145
http://www.ustream.tv/channel/nhk-world-tv

naoto kan vient d'annoncer l'extension de la zone de securite a 30km
avatarI'm on a boat motherfucker, don't you ever forget
le reacteur numero 4 est en feu
avatarI'm on a boat motherfucker, don't you ever forget
Je n'aimerais pas être à la place des mecs en train d'essayer de régler tout ça là bas. Outre le fait qu'ils soient beaucoup plus exposés aux radiations que les autres, je ne pense pas qu'ils aient beaucoup dormi depuis vendredi.
la chambre de protection du reacteur numero 2 a ete endommagee par une explosion ce matin (JST), les emissions radioactives ont largement augmente et les equipes de secours ont ete pries de se retirer (!) a cause de l'imminence d'emissions encore plus importantes.

http://www.nytimes.com/2011/03/15/world/asia/15nuclear.html?_r=1&hp
avatarI'm on a boat motherfucker, don't you ever forget
C'est bon vous pouvez commencer à paniquer.

Natto, tu reviens quand? joue pas au con sad
Parait qu'il commence à y avoir une hausse de la radioactivité à Tokyo à cause des vents qui ont changé.

Il se passe des choses bizarres quand même. D'abord on nous dit "vous inquiétez pas tout est sous contrôle", puis le réacteur 3 saute (du moins le batiment d'enceinte). Tout le monde voit la vidéo, donc là faut bien admettre qu'il se passe quelque chose, mais "c'est normal on relâche juste de la pression, l'enceinte de confinement est intacte". Ensuite c'est au tour du réacteur 1, puis au 2. Qui ont également sauté. Puis ce matin c'est à coté du 4 que ça brûle. Et finalement les taux de radioactivité commencent à monter sérieusement (là ils parlent de 100mSv/h près du réacteur 4, ce qui correspond à des taux sérieux, en une heure on augmente le risque de cancer de 10 à 20%, et dans les centrales françaises cela correspond à la zone rouge, dont l'accès est fermé (source EDF, page 3))

Donc en gros on ne révèle les événements qu'une fois qu'ils ont lieu, c'est à dire qu'on cache les nouveaux problèmes tant qu'ils ne sont pas visibles. Alors je comprends bien que le but est de ne pas créer une panique en inquiétant les gens plus que nécessaire, mais l'effet de ces annonces sur plusieurs jours est désastreux: on a l'impression de tomber des nues à chaque explosion (qui ont lieu chaque jour, la prochaine c'est le 4 ou le 5?), et au final ce n'est pas le manque d'informations qui est le plus anxiogène, mais la façon dont elle arrivent, une mauvaise nouvelle après l'autre, qui détruit toute espérance.

Quand on rajoute ensuite Eric Besson (Ce qui se passe à la centre de Fukushima est "un accident grave, pas une catastrophe nucléaire"), Lauvergeon, Présidente d'Areva ("Je crois qu'on va éviter la catastrophe nucléaire" au Japon), Sarkozy qui pense plus aux exportations d'Areva qu'aux victimes japonaises, hé bien c'est dur de croire que tout va bien car leur discours est complètement décalé par rapport aux nouvelles qui arrivent du Japon et ils ne s'en rendent même pas compte.

Voila, désolé pour le pavé, mais ce matin au labo tout le monde ne parle que de ça. On a aussi reçu un mail comme quoi tous les chercheurs étaient interdits de partir au Japon et que ceux présents là-bas devraient rentrer, frais payés par le CNRS. Ca rassure pas ce genre de mails, surtout qu'on a un labo associé à Sendai neutral

(cross) squalyl> t'inquiète je crois qu'il surveille cette histoire plus que toi, mais il aussi toute sa vie à Tokyo, il n'est pas juste en expat' pour un an ou deux.

[edit] Nouvelles de potes en Chine: il commence à y avoir des rumeurs de radioactivité (là-bas c'est très très très sensible les histoires de japonais qui envoient des substances nocives en Chine, cf WWII), mais pour l'instant c'est du pipeau les vents sont dans l'autre sens (cf http://haq.mep.gov.cn/gzdt/201103/t20110315_206808.htm pour les dernières mesures, qui sont normales)
melbou (./23510) :

Voila, désolé pour le pavé, mais ce matin au labo tout le monde ne parle que de ça. On a aussi reçu un mail comme quoi tous les chercheurs étaient interdits de partir au Japon et que ceux présents là-bas devraient rentrer, frais payés par le CNRS. Ca rassure pas ce genre de mails, surtout qu'on a un labo associé à Sendai droit.gif
Ouais, j'ai des collègues chercheurs qui ont été rapatriés samedi avec leur famille.
avatar
squalyl (./23509) :
Natto, tu reviens quand? joue pas au con sad

(comme s'il allait revenir... par contre tu pourrais peut être songer à prendre des vacances natto, c'est un joli pays à visiter la France cheeky)
avatarHighway Runners, mon jeu de racing à la Outrun qu'il est sorti le 14 décembre 2016 ! N'hésitez pas à me soutenir :)

https://itunes.apple.com/us/app/highway-runners/id964932741
./23510> Je pense à la même chose. Moi ce qui me déçoit dans l'histoire c'est que je pensais qu'on pouvait compter sur les Japonais pour une certaine transparence. Aux US ça m'aurait à peine étonné que le réacteur aurait totalement pété qu'on commencerait à avertir qu'il y a une possible fuite radioactive, avec une très faible probabilité qu'elle dépasse les normes en vigueur même sur le site. Mais on dirait qu'en cas de crise tout le monde agit pareil sad
Je craignais que ce soit le cas il y a déjà deux ou trois jours, mais à mon avis le pire est probablement déjà fait, et si dans un ou deux jours on entend qu'un réacteur est en fusion et l'enceinte de confinement détruite (même partiellement), je ne pourrai m'empêcher de penser que j'avais raison.
J'ai quelques connaissances là-bas, heureusement tout semble aller bien pour eux pour le moment, mais rien ne dit qu'ils ne seront pas touchés par des maladies dans le futur :/
avatarHighway Runners, mon jeu de racing à la Outrun qu'il est sorti le 14 décembre 2016 ! N'hésitez pas à me soutenir :)

https://itunes.apple.com/us/app/highway-runners/id964932741
Ah ben finalement le 4 aussi a explosé neutral
mais c'est déja fait, les réacteurs 1 et 3 sont déja en fusion, le 2 s'y prépare (les barres sont restées un temps à l'air libre).
./23514> Pour l'instant les doses ne sont pas élevées, le risque est juste pour les héros (car il faut bien les appeler comme ça) qui font ce qu'ils peuvent pour limiter les dégats.
Nil (./23511) :
[Ouais, j'ai des collègues chercheurs qui ont été rapatriés samedi avec leur famille.
Nous on a eu des nouvelles de nos élèves en échange à Tohoku U (à Sendai), ils vont bien. Le directeur de l'école a envoyé un mail rassurant, mais il n'a pas parlé de les rapatrier. J'espère qu'il va leur proposer de payer les billets d'avion ou au moins d'avancer l'argent. Ils ne devraient pas rester là-bas, l'université est fermée de toute façon.

Ah et bien maintenant on parle d'élévation de température dans les réacteurs 5 et 6 (oui oui, vous savez ceux qui étaient en maintenance et pour lesquels il n'y avait aucun risque)

C'est vraiment un cas d'école d'une communication de crise désastreuse.
ça me parait inévitable qu'un réacteur non refroidi, même avec toutes les barres de modération descendues, se mette à chauffer. Le seul moyen d'être tranquille serait d'extraire les barres combustibles une par une et de les mettre en "lieu sûr".

Tout ce qu'il faut souhaiter maintenant c'est que les cuves supporteront le magma radioactif qui va s'accumuler au fond, et que ça fera pas tchernobyl.
À plus long terme va se poser aussi le problème du refroidissement des piscines de combustible usagé.
09:58 Niveau de radiations en baisse à Fukushima, radioactivité «proche de la normale» à Tokyo
09:58 Niveau de radiations en forte hausse à Fukushima, radioactivité anormale à Tokyo


merci les médias
C'est pas bien clair où on en est du niveau de radiations je trouve. Il y a un chiffre de 400 mSv/h qui a été lâché, qui est différent des autres et très inquiétant, mais on ne sait pas dans quelles circonstances ça a été mesuré.
ça serait "a proximité de la centrale"

et l'IRSN n'ose plus rien dire.
400 mSv/h à la centrale j'espère, pas à Tokyo? C'est inquiétant en tous cas.
Un truc que je me demande au fait, c'est qu'on dit par exemple que qqn qui reçoit 2 Sv aura de sérieux problèmes ensuite (maladie, système immunitaire partiellement défaillant etc.) mais on a aussi une dose max par an qui est admise. Est-ce que ces effets d'une exposition faible s'estompent donc avec le temps?
avatarHighway Runners, mon jeu de racing à la Outrun qu'il est sorti le 14 décembre 2016 ! N'hésitez pas à me soutenir :)

https://itunes.apple.com/us/app/highway-runners/id964932741
probablement oui avec la décroissance de l'activité radioactive. Et donc next question, ces niveaux se basent sur quel isotope? iode? césium?
squalyl (./23523) :
et l'IRSN n'ose plus rien dire.

Il y a eu une conférence de presse hier. Ils envoient un gars là bas pour rassembler les infos sur place.
Brunni (./23524) :
400 mSv/h à la centrale j'espère, pas à Tokyo?

Autour de l'un des réacteurs. Mais on ne sait pas (en tout cas je ne trouve pas) les détails sur la mesure. Genre est ce que c'est ce qui a été mesuré après une bouffée de vapeur évacuée (et donc le niveau retombe rapidement après), est ce que c'est une contamination durable?
Un truc que je me demande au fait, c'est qu'on dit par exemple que qqn qui reçoit 2 Sv aura de sérieux problèmes ensuite (maladie, système immunitaire partiellement défaillant etc.) mais on a aussi une dose max par an qui est admise. Est-ce que ces effets d'une exposition faible s'estompent donc avec le temps?

Une dose fractionnée est moins dangereuse qu'une dose instantanée.

Il y a une assez nette marge entre les doses officielles maximum, et le niveau où ça devient dangereux. Le record de radioactivité naturelle se situe dans une ville d'Iran et atteint 260 mSv/an, semble-t-il sans conséquence sur la santé.
le figaro a dit:

Des niveaux entre 30 et 400 millisieverts par heure ont été relevés autour des réacteurs, ont précisé Naoto Kan et l'AIEA.

c'est vachement précis sorry