Le 17/02/2015 à 12:19
http://tss.asenheim.org/

J'ai passé une partie de mon adolescence coquine non en naviguant sur des sites pornos, mais en jouant à des visual novels, des histoires plus ou moins interactives selon les titres, jeux issus du marché japonais dont une fraction a bénéficié de traduction anglaise, voire dans de rares cas française.
The Asenheim Project est un énième site de jeu de oldies en ligne, mais dédié à cette époque, où j'y ai retrouvé de nombreux jeux à l'époque téléchargés par le biais de forums d'amateurs du genre. Une époque où les contrôles se limitaient à la souris, le son en midi et les graphismes en format gif pixélisé.
Ça a son charme pour les nostalgiques, ou pour les curieux qui veulent découvrir ce genre. Les jeux ont été librement recréés, ce qui peut donner des interfaces légèrement différentes de l'époque, mais l'essence du jeu y est.

Pour ceux qui veulent se pencher sur le genre, de la liste des jeux actuellement disponible, je peux proposer :
- Noctural Illusion Renewal : une belle histoire nappée de mystères et de contes, c'est un jeu qui a une certaine atmosphère
- Maid Story : un "simulateur de gestion d’école de soubrettes de luxe", je ne saurais pas le dire autrement
- Season of the Sakura : parce que s'il s'agit d'un visual novel assez classique, sa durée de vie est plus conséquente, et pour son important fan-service à base de sosies (de nombreuses "filles-ending" au jeu, je me souviens de mon premier finish avec une Rei d'Evangelion)
- Three Sisters' Story : à titre personnel, ce fut mon tout premier visual novel, avec une histoire plutôt dramatique
- True Love : parce qu'il a de particulier d'être un visual-novel RPG (gestion du temps avec un calendrier et des événements, gérer son planning quotidien, des filles à rencontrer, et de multiples caractéristiques à augmenter. Il fut une inspiration pour nombre de "dating-sim" qu'on trouve en Flash sur le net)
avatar« Nous avons propagé sur Extranet une histoire fabriquée de toutes pièces selon laquelle une certaine disposition d'étoiles, vue depuis la planète d'origine des butariens, formaient le visage d'une déesse galarienne.
Sans chercher à vérifier ces informations, certains ont décrété que c'était la preuve de l'existence de la déesse. Ceux qui notaient le manque de preuves se faisaient attaquer. »

Legion, geth trolleur à portée galactique
Le 20/02/2015 à 11:39
C'est grave si je connais quasi tous les titres que tu as cité? cheeky

Le tout premier que j'avais fait c'était Ring Out, il avait la particularité d'être en français. Fait rare pour l'époque.
avatarSpartine, la fille que ce soir elle dîne en enfer: http://www.spartine.com

Pockett Videogames, le site de toutes les consoles portables!: http://www.pockett.net

J'aime beaucoup faire des dessins aux petites filles! C'est ma passion.
Le 23/02/2015 à 09:51
Grave ? non, je suis dans le même cas smile
J'avais essayé de traduire Three Sisters' Story (Runaway City et Season of Sakura, de la même boîte, auraient pu l'être aussi) via un éditeur hexadécimal des fichiers du jeu, mais la longueur des textes avait fini par avoir raison de ma patience, en plus des contraires à cette méthode (ne pas pouvoir dépasser l'espace alloué à un texte et oublier les caractères spécifiques au français). C'est cette passion qui m'avait conduit à devenir responsable de la section jeu de la plus grosse communauté française hentai de l'époque smile
Le monde des visuals novels m'a été d'ailleurs très plaisant à retrouver dans l'excellent manga The World God Only Know.
avatar« Nous avons propagé sur Extranet une histoire fabriquée de toutes pièces selon laquelle une certaine disposition d'étoiles, vue depuis la planète d'origine des butariens, formaient le visage d'une déesse galarienne.
Sans chercher à vérifier ces informations, certains ont décrété que c'était la preuve de l'existence de la déesse. Ceux qui notaient le manque de preuves se faisaient attaquer. »

Legion, geth trolleur à portée galactique