Posté le 19/04/2017 à 16:28 Membre depuis le 13/06/2001, 73049 messages
(Wow, ce remontage tongue )

Les SIGB connaissent bien ça, et il y a des tables d'homonymie pour à peu près tout (un roman peut être divisé en plusieurs tommes, ou faire partie d'un volume avec plusieurs romans ; il peut exister en différentes versions, avec des spécificités [de langue, de typographie [braille, grands caractères, édition augmentée...] ; mais le plus "amusant" concerne les noms des auteurs/compositeurs, comme Tchaïkovsky/Чайкoвский ou Szostakowicz/Chostakovitch/Шостакович/Shostakovich/... en sachant qu'en fonction des périodes, on telle ou telle graphie sera plébiscitée).
Heureusement, il existe des notices d'autorité qui permettent de limiter la casse (et grâce à Internet, on peut interroger de façon normalisée ces notices de façon asynchrones ou synchrones). En France, les notices d'autorité pour les auteurs et les ouvrages sont propagées par le SUDOC et la BNF, pour une remontée internationale grâce au VIAF.

Malheureusement, je ne crois pas que de telles bases (par exemple une base de données internationale avec toutes les références d'écrous, les correspondances entre les fabricants, les spécificités - filetage, diamètre, tête, longueur, angle...).
avatar
Posté le 19/04/2017 à 18:01 Membre depuis le 27/04/2006, 60480 messages
Oh que non, les fabricants n'y ont pas intérêt ^^
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo