1
serveimage?url=https:%2F%2Fmegagames.com%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Fgame-images%2FThis-War-of-Mine.jpg&sp=4879fa676425136582da798c50a93223

J'ai fini par récupérer ce jeu, et j'y suis accro depuis plusieurs jours, à enchaîner partie après partie. Pour résumer, je recommande fortement.

Dans une vue en 2D, TWOM nous fait incarner un groupe de civils dans la ville fictive d'un pays sous le coup d'une guerre civil, pour changer des jeux traditionnels en illustrant le quotidien de gens qui cherchent simplement à survivre.

Au sein de la (grande) maison en ruine qui fait office de refuge, les survivants vont devoir s'organiser pour produire du matériel, de la nourriture, de l'eau et autres pour tenir le coup jour après jour, au rythme des tirs et explosions incessants des affrontements lointains. Certains sont taillés pour la survie en tant qu'expert en combat, bon bricoleur ou grand costaud pouvant soulever de lourdes charges... d'autres le sont moins, faibles et sans avantage qui les sortent de la masse. C'est une grande force de TWOM : des gens, ordinaires, où la guerre n'est pas équitable et les parties ne sont pas faites pour vous rendre les choses faciles.

Le soir venu, profitant de l'obscurité pour échapper aux soldats et autres snipers, un survivant peut aller explorer une zone de la ville pour tenter d'y récupérer matériels, ressources et nourritures nécessaires pour survivre. Il faut cependant tenir compte d'éventuels soldats sur place, de bandits armés tout aussi pilleurs que vous, ou parfois même des gens simples pour qui ces provisions sont leur seule chance. Sans oublier que pendant que vous sortez pour prendre des ressources, des groupes peuvent en faire autant avec votre refuge, ce qui nécessite de garder l'endroit et d'armer ses occupants pour protéger vos maigres possessions pour garder le moral.

Car un autre point important est qu'outre de veiller à ce que votre groupe soit nourri et en bonne santé (comme si la guerre ne suffisait pas, l'hiver arrive lui aussi), il faut aussi veiller à son bon équilibre psychologique pour tenir le coup. Et voler les médicaments d'un hôpital qui soigne les blessés de guerre, piller la nourriture d'un couple de retraités retranché dans sa maison, ignorer les demandes de vos voisins qui viennent vous demander des boites de conserve ou les aider à barricader leur maison, cela flanquera un sacré coup de blues à la plupart de vos survivants (certains se montrant plus empathiques que d'autres).

Le gameplay est simple à prendre en main. Le jeu devient assez vite répétitif, et au final on pourrait remettre le jeu dans un contexte "monde envahi par des zombis" que ça ne changerait pas grand chose (coucou "Dying Light"). Et pourtant, je joue et je rejoue, même si les jours se suivent les uns comme les autres. TWOM a une vraie force pour faire illustrer au joueur la lassitude de rester dans ce monde de guerre en attendant un éventuel cessez-le-feu. De ressentir l'injustice de voir un membre du groupe mourir bêtement (le jeu est très avare en sauvegarde, et c'est voulu) alors que la radio parle d'une fin du conflit prochaine. De choisir de survivre avant tout quand, votre groupe mourant de faim, vous vous décidez à vider discrètement les frigos de pauvres hères pour que vos compagnons vous remercie en silence, l'amertume au cœur d'avoir dû faire la seule chose possible. Au final, de donner peut-être le regard le plus crédible du sort des vraies victimes de la guerre dans un jeu vidéo plutôt que d'incarner un énième héros-soldat invicible qui résout tout le conflit à lui-seul. TWOM n'est pas votre guerre, c'est celle que vous subissez.

Et comme le jeu semblait bien trop joyeux avec tout cela, l'extension "The Little Ones" rajoute la présence d'enfants dans le refuge, dont il faut s'occuper, distraire et protéger des horreurs de la guerre alors qu'ils sont condamnés à rester enfermés à longueur de journée.

Bref, à acheter et à tester, surtout si vous vous sentez un peu trop joyeux en ce moment et que vous vous demandez comment régler ça.
avatar« Nous avons propagé sur Extranet une histoire fabriquée de toutes pièces selon laquelle une certaine disposition d'étoiles, vue depuis la planète d'origine des butariens, formaient le visage d'une déesse galarienne.
Sans chercher à vérifier ces informations, certains ont décrété que c'était la preuve de l'existence de la déesse. Ceux qui notaient le manque de preuves se faisaient attaquer. »

Legion, geth trolleur à portée galactique
2
Excellent jeu en effet. N'oublie pas de préciser que les personnages jouables sont distribués au hasard, donc une partie ne sera jamais la suivante. Tu peux avoir de la chance et avoir des personnages doués pour le combat, tout comme ne pas en avoir et obtenir des incapables capricieux grin

TWOM c'est plus une expérience de jeu qu'un véritable jeu vidéo, comme tu l'as dit parce que tu subis plus la guerre que tu n'interviens dedans.

Mais je préfère JWERRY cheeky TWOM ET JWERRY
avatarSpartine, la fille que ce soir elle dîne en enfer: http://www.spartine.com

Pockett Videogames, le site de toutes les consoles portables!: http://www.pockett.net

J'aime beaucoup faire des dessins aux petites filles! C'est ma passion.
3
Nhut (./2) :
N'oublie pas de préciser que les personnages jouables sont distribués au hasard
Ce n'est pas tout à fait exact wink Les personnages de départ sont ceux du scénario que tu fais smile quand tu choisis un scénario, les personnages sont précisés. Au début tu as une bonne équipe équilibré, et au fil des scénarios débloqués tu as quelques points morts, un hiver hâtif, voire un bon mais unique personnage.
Mais j'ai découvert le jeu récemment, alors qu'il est sorti depuis des années. Peut-être l'as-tu connu différemment avec bien moins de patchs.
En revanche les personnages qui peuvent venir rejoindre ton refuge, eux, sont en effet aléatoire.

Bon, et pour ta blague, euh... je ne te montre pas la porte, tu as l'habitude grin

Au passage, je suis tombé dessus car le jeu s'offre une seconde vie en ce moment avec un mode "Story", proposant des scénarios beaucoup plus scénarisés. Les avis reprochent (pour le premier sorti pour l'heure) une durée de vie faible pour un prix excessif. Qu'importe, j'ai pris le Season Pass, au moins trois histoires sont prévues dont la 2e prochainement.
avatar« Nous avons propagé sur Extranet une histoire fabriquée de toutes pièces selon laquelle une certaine disposition d'étoiles, vue depuis la planète d'origine des butariens, formaient le visage d'une déesse galarienne.
Sans chercher à vérifier ces informations, certains ont décrété que c'était la preuve de l'existence de la déesse. Ceux qui notaient le manque de preuves se faisaient attaquer. »

Legion, geth trolleur à portée galactique