bonjour a tous.

Dans mon lycée qui se nomme raymond queneau qui se trouve en seine maritime je trouve qui a trop de redoublement entre 7 à 11 eleves par classe de seconde moi personnellement je trouve sa abuser.
es ce normal d'avoir autant de redoublement dans un telle lycée ou le taux de reussite atteind 98% et par alleur ce n'est pas un lycée privée?



merci d'avance.
Eh oui, les tondeuses à gazon gazouillent et les oiseaux coupent l'herbe, monde de merde...
Sinon faut se demander de quels collèges viennent les redoublants, ou bien s'il n'y a pas un problème avec leur méthode de travail.
Justement, tu penses que ce taux de reussite les atteint comment, ces 98 % wink Les lycees selectifs, meme s'il y en a moins dans le public, ca existe de temps en temps (mais souvent c'est dans des grandes villes). Dans ma classe en seconde (dans le prive) il me semble qu'il y a eu 11 redoublements aussi, donc ca ne me choque pas tant que ca ^^

Et sinon, t'es-tu demande si ceux qui ont redouble ne le meritaient pas ? Ils sont sans doute trop faibles pour passer dans les filieres qu'ils ont demandees smile
avatarI wanna... bioman, bioman, défenseur de la teeeerrrreee
oui mais certain eleves on fait une deuxieme seconde et ils ont changé de filiaire ils ont fait cap ou bac pro et aussi souane toi tu été dans le privé donc c'est plus sévere.


martin76 (./4) :
oui mais certain eleves on fait une deuxieme seconde et ils ont changé de filiaire ils ont fait cap ou bac pro

J'ai du mal à comprendre, ils sont passés de CAP à la seconde générale ? Ou on les a conseillés de se réorienter ?
martin76 (./4) :
et aussi souane toi tu été dans le privé donc c'est plus sévere.

Les préjugés ont la vie dure...

bonsoir yoshi noir


en faite ils ont fait une deuxieme seconde vu que sa commencé a leur cassé les pieds ils ont opté de quitté leur seconde pour faire un bac pro ou cap au debut il voulait suivre des cours normal et allé en terminal et avoir leur bac est sa les a decouragé.
je connais quelqu'un qui va en commission et donc y aurait il des methodes pour convaicre.


merci
martin76 (./6) :
en faite ils ont fait une deuxieme seconde vu que sa commencé a leur cassé les pieds ils ont opté de quitté leur seconde ...

Et ben voilà le pourquoi des 98% de réussite !
Martin : c'est toi qui vas en commission ? (Tu peux le dire, hein) Mais sinon je ne connais pas de méthode magique pour convaincre sans voir le cas. Si c'est toi que ça concerne (ou même si ce n'est pas toi), peux-tu nous éclairer plus sur le dossier : quelles sont les notes de cette personnes dans les diverses disciplines, quelle section il/elle vise et pourquoi, pourquoi n'est-il pas assez bon (ne travaille pas assez ? problèmes familiaux ?), etc. ? happy Si tu nous dis ça, on pourra peut-être te donner des conseils de bon sens smile
avatarI wanna... bioman, bioman, défenseur de la teeeerrrreee
non ce n'est pas moi mais mon petit conzin il vise une premiere sti electronique il m'a dit qu'il avait 12 en education civique 7 en histoire geo 5 en maths mais il a un prof qui fait cours comme si c'etait des etudiants mais il n'a pas la pire moyenne en maths 6,5 en francais , en mpi il a 1O mais sont prof dans des tp mais jamais de corrections 5 en physique chimie sont probleme la c'est qui a pas pu faire les tp car il a une antelle donc il ne peux pas faire les tp et de meme en svt en sport 14,50.

merci
et en plus il prendra des cours particulier pendant les vacances d'été si il passe.
et en plus au debut de l'année son comportement etait pas bien et c'est resultat aussi mais il s'est rattrapé au deuxieme et au troisieme trimeste.
Ce que je vois, c'est qu'il veut passer en STI, qui est une filière technique, certes, mais scientifique quand même, et qu'il n'a que 5 de moyenne en maths et en physique (mais quand même 10 en MPI). Ca va être très tendu à mon avis. Tu dis qu'il a augmenté à la fin de l'année... tu veux dire qu'il avait encore moins que 5 avant ? Je veux pas être dure, mais 5 c'est vraiment faible, même pour aller en STI. Il a intérêt à bien montrer sa motivation. Certes il n'a pas pu faire les TP, mais ce n'est pas une excuse pour se taper des 5. Il faut qu'il se renseigne sur quelle serait la moyenne minimum pour passer en STI en maths-physique, et s'ils acceptent autour de 7-8 en temps normal il peut toujours tenter l'excuse de ne pas avoir pu faire les TP, mais personnellement je la trouve plus que bidon (à moins que ça lui donne des sales notes en TP).

Tu parles de 5 de moyenne. C'est la moyenne sur l'année ou au 3ème trimestre ? Quelle est sa moyenne aux 2ème et 3ème trimestres en maths, physique-chimie et MPI ?
avatarI wanna... bioman, bioman, défenseur de la teeeerrrreee
non le 5 c'est en maths la moyenne du 2eme et du 3eme trimestre tourne autourne autour de 8,9de moyenne generale.


et vu que le redoublement ne sert a rien donc voila et justement c'est moi qui va en commission car son pere travail.
Certes, mais sauf que ton cousin veut aller en STI. Je ne suis pas experte, mais j'aurais tendance à dire qu'il faut une moyenne pas trop nulle en sciences wink

Et concernant ta remarque du redoublement qui ne sert à rien. Peut-être bien que oui, mais sans doute que ton cousin a plus de 16 ans, donc plus personne n'est obligé de le prendre, et en plus là ce n'est plus comme au collège : ce n'est pas qu'une question de redoublement, mais plutôt de "a-t-il le niveau pour être PRIS en STI" happy

Je vais te donner des conseils, mais c'est à prendre avec de grosses pincettes. Je n'ai aucune expérience de ces commissions, et comme dit plus haut, je pense que le dossier de ton cousin est très faible. Et un conseil : les cours particuliers, il devra les prendre même s'il ne passe pas (principalement dans les matières scientifiques), et il devra sans doute aussi continuer à les prendre une fois la rentrée passer pour continuer à combler ses lacunes (ou bien il devra travailler énormément pendant l'été, c'est-à-dire au minimum 2 heures par jour sans compter les cours particuliers).

- Je commencerais par admettre les faiblesse de son dossier (sans trop insister dessus). Dire que oui il n'a pas une moyenne phénoménale.
- Ensuite je dirais que même si 8,9 de moyenne générable est faible, c'est presque à la moyenne
- Ensuite tu peux éventuellement minimiser en expliquant que le fait de ne pas avoir pu faire les TP lui a posé un handicap par rapport aux autres, et qu'également le fait de venir de CAP fait qu'il a eu besoin d'un certain temps d'adaptation au rythme, aux méthodes et au contenu plus théorique de la seconde générale. (je te préviens, je trouve que c'est un argument pipeau, donc à n'utiliser que si tu y crois vraiment)
- Sur ce, j'insisterais sur le fait qu'il a progressé (en donnant des chiffres) tant en comportement qu'en notes au cours de l'année.
- Puis je dirai qu'il est motivé, et que s'il allie une progression constante avec des cours particuliers pour rattraper ses lacunes cet été, il a de bonnes chances d'avoir le niveau à la rentrée et de le garder grâce à sa motivation
- Insister sur sa moyenne en MPI
- EXPLIQUER POURQUOI il veut aller en STI et pourquoi il est motivé.
- Ajouter qu'il est conscient qu'il devra travailler beaucoup plus dur que les autres pour arriver à un niveau décent, et ne pas relâcher les efforts une fois la rentrée passée.
- Et sinon, en dernier argument et en conclusion, ses parents peuvent dire qu'il est conscient que son dossier est difficile, mais que, dans la mesure où c'est déjà une réorientation depuis un bac pro (donc il a déjà perdu plusieurs années), lui faire redoubler sa seconde risque de le décourager car il aura l'impression de ne pas avancer, et au final risque d'avoir l'effet inverse.
- De plus, en STI, il fera davantage ce qu'il aime (des choses plus pratiques, comme en MPI), donc ça l'encouragera à progresser.

A-t-il obtenu son bac pro ? Il est toujours temps pour lui de se réorienter en bac pro si jamais on ne lui accepte pas son passage en commission
avatarI wanna... bioman, bioman, défenseur de la teeeerrrreee
bah merci beaucoup de ton aide
De rien (mais attention, c'est peut-être un cadeau empoisonné... je ne suis pas avocate cheeky)

Et sinon, si j'ai un bon conseil, c'est que tu essaies de rencontrer ou d'appeler soit son prof principal, soit l'un de ses profs de sciences ou au moins un prof qui a l'air patient et gentil pour lui demander son opinion et des conseils pour la commission et également pour que ton cousin progresse.
avatarI wanna... bioman, bioman, défenseur de la teeeerrrreee
Ah, et une dernière chose. Tu as dit qu'en maths il n'était pas le moins bon. Ce serait bien que tu puisses comparer ses résultats avec la moyenne de la classe (et pourquoi pas avec la moyenne d'autres élèves qui sont passés s'ils avaient aussi une mauvaise moyenne) si tu penses vraiment que c'est le prof qui est trop dur. C'est encore mieux si tu peux comparer à des moyennes d'autres classes du même lycée qui ont un autre prof pour voir si la moyenne de la classe en maths est supérieure, et à ce moment-là tu peux expliquer qu'avec un autre prof il aurait sans doute x points de plus en maths. Mais pour ça il faut que tu aies des preuves (si possible des photocopies des bulletins des copains, ou au moins des chiffres précis même si tu n'as pas de photocopie)

Et attends-toi à ce qu'on essaie de combattre tes arguments en commission. Donc essaie de réfléchir aux possibles arguments qu'on pourrait te sortir pour contredire tes arguments (note les par écrit), et cherche des réponses à ces arguments pour être bien préparé. Quoi qu'il en soit, essaie d'être le plus honnête possible (tant que ça ne nuit pas trop à ton cousin). Par exemple, tu as dit "le redoublement ça ne sert à rien". Essaie de justifier, de donner des chiffres pour appuyer ton propos, etc. Ca n'en sera que plus convaincant.
avatarI wanna... bioman, bioman, défenseur de la teeeerrrreee
Azrael_CV (./8) :
martin76 (./6) :
en faite ils ont fait une deuxieme seconde vu que sa commencé a leur cassé les pieds ils ont opté de quitté leur seconde ...
Et ben voilà le pourquoi des 98% de réussite !

C'est vraiment n'importe quoi ces chiffres de réussite. Un taux de réussite devrait se mesurer par rapport aux élèves qui ont commencé l'école, pas par rapport à ceux qui se sont présentés au Bac.
avatarMes news pour calculatrices TI: Ti-Gen
Mes projets PC pour calculatrices TI: TIGCC, CalcForge (CalcForgeLP, Emu-TIGCC)
Mes chans IRC: #tigcc et #inspired sur irc.freequest.net (UTF-8)

Liberté, Égalité, Fraternité
et surtout il ne devrait pas y avoir d'objectif de taux de reussite.
Bin si, mais faut pas changer le niveau des épreuves en fonction du taux de réussite triso
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant
(oui c'est plutot ça que je voulais dire grin)
Le nombre de redoublement en seconde est souvent élevé pour une autre raison : ce ne sont plus les profs qui décident si un élève de première est capable ou pas de passer en terminale, donc ils font le "tri" en amont. Si un élève n'a pas le potentiel pour faire première&terminale d'une traite alors il est invité à refaire sa seconde.

Et franchement, si en seconde N élèves par classe ont ce niveau de français (cf ./1) ça ne m'étonne pas qu'on ne les laisse pas passer en première (où y'a le bac de français, mais ça n'a rien à voir il parait...).
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca
Kevin Kofler (./19) :
C'est vraiment n'importe quoi ces chiffres de réussite. Un taux de réussite devrait se mesurer par rapport aux élèves qui ont commencé l'école, pas par rapport à ceux qui se sont présentés au Bac.

Entièrement d'accord. Tout comme ces classes prépas qui "encouragent" certains taupins à s'inscrire en candidats libres à des concours d'écoles prestigieuses.

Pour rester dans le sujet, je trouve que Souane a donné une bonne méthodologie. Ceci dit, le redoublement est avant tout là pour aider l'élève à progresser et avoir de bonne bases pour continuer; Il ne faudrait pas le considérer comme une sanction.

De même les réorientations sont vécues comme une punition, une voie de garage. Les ré-orientations ne sont pas assez réfléchies parfois. On ne dit pas assez qu'un bon boulanger gagne plus que quelqu'un qui a fait un BAC+3 et qui bosse dans un bureau.
Suffit de faire un speech sur la crise, le trou de la sécu, etc. Ensuite tu balances le prix du redoublement (probablement dans les 6-7 k€), et tu leur explique que pour aider la france, chacun doit y mettre du sien, à commencer par eux !

La probabilité que ça passe est de 1/100 mais ça vaut toujours le coup d'essayer grin

Plus sérieusement, il n'y a pas un seul prof avec qui ton cousin s'entend bien ? Une lettre d'un prof attestant des efforts de l'élève devrait aider.
Par contre comment un mec avec une attelle, incapable de faire un TP, a une moyenne en EPS plus haute que toutes celles que j'ai pu avoir ? cry
pas besoin de pitch, tu leur fous la pression en disant qu'a cause d'eux, leurs parents pourront pas acheter une tv troidé
Je parlais du prix du redoublement pour l'état grin Tu leur dit qu'ils sont en train de jouer avec leurs retraites ^^
pokito (./25) :
Ensuite tu balances le prix du redoublement (probablement dans les 6-7 k€)

Pas loin :
http://www.education.gouv.fr/cid11/le-cout-d-une-scolarite.html
>>> ce ne sont plus les profs qui décident si un élève de première est capable ou pas de passer en terminale, donc ils font le "tri" en amont.

C'est aussi la politique du proviseur. Avec deux extrêmes :
- décider qu'il y aura le moins de redoublement possible, comme ça les boulets ne restent que trois ans au lycée au lieu de 4-6, ça donne une population lycéenne de meilleur niveau. Sachant que les boulets en question se vautreront au bac, redoubleront leur terminale, mais dans un autre lycée : le lycée d'origine n'est pas tenu de les accepter.
- le plus de redoublements possible, avec éventuellement orientations vers un autre établissement, pour ceux qui triplent ou qui sont sans espoir.