1

Bonjour, vu les réponses sur mon hors-sujet du commentaire, je suis passé à la dissertation. J'espère qu'elle sera meilleure que mon commentaire.

Voici ma problématique : En quoi la poésie peut-elle faire voyager le lecteur.

Mon plan :
I. Voyager grâce à la poésie

a. La découverte de plusieurs lieux (que ce soit spatial ou temporel)
ex :Lamartine "les voiles", Musset "Madrid"

b. Un voyage intérieur : l'imagination du poète
ex: Verlaine "mon rêve familier", Musset, "L'Andalouse", Coppée "Purgatoire"

c. Un voyage ayant un but
ex : Hugo "demain dès l'aube", Lamartine "Adieu"

II. Des voyages poétiques inexistants

a. La satire
ex : De la Fontaine "le corbeau et le renard", Verlaine "L'enterrement"

b. La poésie engagée
ex : Aragon "strophes pour se souvenir", Hugo "ou vont-tous ces enfants ?"

c. la poésie mélancolique
ex : De Florian " Plaisir d'amour", Baudelaire "Spleen".

Pour l'intro : La poésie est un genre littéraire très métaphorique, apparu à l'antiquité. Elle permet aux poètes d'exprimer leurs sentiments à travers des images poétiques telles que la nature ou les animaux. C'est aussi un moyen de s'évader, en évoquant ses rêves, l'imaginaire. Le voyage nécessite un déplacement et permet de se détendre, de découvrir l'inconnu. Il peut-être court ou long et il existe une infinité de destinations. Chaque individu est donc libre de voyager comme il le sent. Nous allons donc étudier en quoi la poésie peut-elle faire voyager le lecteur. Dans un premier temps, nous verrons le voyage à travers la poésie. Ensuite, nous évoquerons les voyages poétiques inexistants.

J'aurai besoin d'aide .
avatar

2

Tu vas commencer à être habituée, et j'ai tendance à pointer ce qui ne va pas, mais :
- À mon avis, tu as trop d'exemples illustratifs. C'est très bien pour un devoir tel qu'un mémoire, mais là on est presque à l'overdose. D'autant que dans ton plan, il faudrait que tu indiques les raisons qui te poussent à placer chaque texte à ces endroits.
- La dissertation est un travail argumentatif, ce n'est pas un commentaire de texte. Tu dois plus travailler sur les idées que sur les textes ; à mon avis, il est plus intéressant d'aborder la poésie par courants poétiques (ou de parler de poésie au sens large, en abordant des choses qui ne sont pas de l'ordre du poème à proprement parler, mais de la poétique qui se trouve dans l'art en général).
- N'oublie pas qu'au bac ou en devoir surveillé, tu n'auras droit à aucun document ; ne compte donc pas sur la profusion d'exemples (sauf si tu as une mémoire d'éléphant), mais plutôt sur un croisement entre ta perception propre et ta réflexion argumentée (en ponctuant le tout d'exemples, mais de façon raisonnable).
- Je ne comprends pas "Des voyages poétiques inexistants". Tu veux dire quoi ?

Je te propose deux axes à développer (à toi de voir ce que tu en fais) :
1. La poésie comme moyen d'évasion intellectuel (où tu vas pouvoir parler d'à quoi sert la poésie / mais aussi qui est-ce qui s'évade/voyage : le lecteur, ou le poète ? / trouver des exemples dans la poésie engagée, chez les exilés ou les prisonniers, où la poésie est un moyen de voyager malgré tout)
2. Les spécificités de la poésie lui permettant de faire voyager plus qu'un roman traditionnel (licences poétiques, figures de style, images qui permettent des évocations propres à toucher le lecteur et à l'emporter "autre part")

J'ajoute quelques notes par rapport à ton introduction :
anna13 (./1) :
La poésie est un genre littéraire très métaphorique, apparu à l'antiquité.
Probablement avant, mais on n'en a pas de trace directe ; par contre, la poésie existe dès les premières traces de l'écriture, on peut donc imaginer sans trop se tromper qu'il existait une poésie orale avant ça. Sois moins assurée et dis plutôt "[...] dont nous trouvons les premières traces avec les débuts de l'écriture et l'antiquité".
anna13 (./1) :
Elle permet aux poètes d'exprimer leurs sentiments à travers des images poétiques telles que la nature ou les animaux.
"La nature" ou "les animaux" ne sont pas des "images". Je comprends ce que tu veux dire, mais il faudrait plutôt dire "à travers des images poétiques souvent inspirées de la nature".
La poésie n'est d'ailleurs pas qu'une histoire de sentiments. Ca peut être une histoire de message (il existe une poésie engagée, par exemple).
anna13 (./1) :
C'est aussi un moyen de s'évader, en évoquant ses rêves, l'imaginaire.
D'accord. Mais il ne faut pas oublier (et tu devrais rebondir dessus) ce dont on a parlé au travers de ton corpus : la poésie utilise (parfois/souvent) le voyage en lui donnant un (des) sens métaphorique(s). Il faut que tu en parles à un moment donné, sinon on a l'impression que la poétique du voyage, dans ta perception, n'a qu'une fonction destinée à raconter un voyage "normal".
anna13 (./1) :
Chaque individu est donc libre de voyager comme il le sent.
D'accord. Tu peux travailler la formulation, en disant par exemple "chacun est ainsi libre de voyager à travers les mots et les sentiments qui en jaillissent, hors des contraintes physiques et logistiques d'un déplacement ancré dans le réel" (oui bon, c'est un peu verbeux, mais c'est un exemple smile ).

En tout cas, chapeau pour l'investissement que tu mets dans ton travail oui top

Par contre, comme je dis plus haut, tu as un peu le même problème que pour le commentaire : tu as une lecture qui est au premier degré et c'est une limite à ton analyse et ta réflexion. Mais ce n'est pas grave, c'est normal : ça vient avec la pratique, en pratiquant une lecture éclairée, et ton prof de 1ere, en te préparant au bac, te donnera (j'espère) progressivement quelques clés smile
avatar

3

Merci de me rassurer, surtout avec les deux dernières lignes. J'ai modifié la problématique et j'ai essayé de modifier la syntaxe :

La poésie est un genre littéraire très métaphorique dont nous trouvons les premières traces avec les débuts de l'écriture et l'antiquité.
Elle permet aux poètes d'exprimer leurs sentiments à travers des images poétiques souvent inspirées de la nature ou des animaux. C'est aussi un moyen de s'évader, en évoquant ses rêves, l'imaginaire. Le voyage nécessite un déplacement et permet de se détendre, de découvrir l'inconnu. Il peut-être court ou long et il existe une infinité de destinations. La poésie donne à ce voyage un sens métaphorique.Chaque individu est donc libre de voyager comme il le sent. Nous allons donc étudier dans quelle mesure la poésie peut-elle faire voyager le lecteur. Dans un premier temps, nous verrons le voyage à travers la poésie. Ensuite, nous évoquerons les voyages poétiques inexistants.

A bientôt !
avatar

4

C'est mieux !
Il y a encore un point qui me tracasse pas mal :
anna13 (./3) :
C'est aussi un moyen de s'évader, en évoquant ses rêves, l'imaginaire. Le voyage nécessite un déplacement et permet de se détendre, de découvrir l'inconnu. Il peut-être court ou long et il existe une infinité de destinations. La poésie donne à ce voyage un sens métaphorique.Chaque individu est donc libre de voyager comme il le sent.
Regarde chaque phrase de cet extrait, et pose-toi la question de l'enchaînement logique de chaque affirmation... je pense que c'est clair dans ton esprit, mais il manque pour le lecteur des éléments qui permettent de relier chaque point.
C'est un point à garder en tête lorsqu'on rédige une argumentation : il doit y avoir, au sein d'un même paragraphe (je n'ai pas parlé de partie, mais bien de paragraphe) une logique qui fait que les idées paraissent couler avec logique, l'une entraînant l'autre.
avatar

5

C'est vrai que je peux arranger la syntaxe :

La poésie est un genre littéraire très métaphorique dont nous trouvons les premières traces avec les débuts de l'écriture et l'antiquité.
Elle permet aux poètes d'exprimer leurs sentiments à travers des images poétiques souvent inspirées de la nature ou des animaux. C'est aussi un moyen de s'évader, en évoquant ses rêves, l'imaginaire. Cette évasion se fait par le voyage. Il nécessite un déplacement et permet de découvrir l'inconnu. Il peut-être court ou long et il existe une infinité de destinations. La poésie donne à ce voyage un sens métaphorique.Chaque individu est donc libre de voyager comme il le sent. Nous allons donc étudier dans quelle mesure la poésie peut-elle faire voyager le lecteur. Dans un premier temps, nous verrons le voyage à travers la poésie. Ensuite, nous évoquerons les voyages poétiques inexistants.

Je me sens pas de faire la dissertation que tu m'a proposé pour l'instant, je la ferais plus tard . A plus !
avatar