1

Bonjour,

Je serai en arrêt maladie dans à peu près une semaine (je dois me faire opérer le 1e Mars) et je serai, selon certains avis médicaux, arrêté pour au moins un mois.
Le hic dans l'histoire, c'est que je travaille actuellement en tant qu'intérimaire. Mis à part le fait que ça va faire chier celui chez qui je bosse (trouver quelqu'un pour la charge de travail etc.), je voulais savoir comment ça se passe pour un arrêt si long en intérim. La boîte peut elle décider de mettre fin à mon contrat (contrat d'un mois renouvelable), ou bien doit-elle continuer de payer une partie pendant l'arrêt maladie ?

Si effectivement ils payent rien, je risque de passer un mois sans paye, et ce serait pas évident pour mon cas.
Quelqu'un a des infos là dessus ? Merci.
avatar
"The trouble with quotes on the Internet is that you can never know is they are genuine" (Abraham Lincoln)

2

(Finalement, ça s'est passé comment ?)
avatar

3

(Ah tiens, j'avais oublié que j'avais créé ce topic ^^)

[3615mylife]Ca s'est passé que j'ai changé de chirurgien pour avoir un 2e avis médical (et surtout un 2e tarif de dépassement d'honoraires), ce qui s'est avéré une bonne chose :
- Arrêt maladie de 2 semaines au lieu d'un mois
- Technique d'opération "propre" (je serai pas sous cachetons une semaine avant le billard)
- En dépassement d'honoraires, le second demande 300 euros de moins que le premier, et vu que le premier demandait 300 euros...^^

Donc changement de chirurgien, changement de date opératoire, qui est finalement prévue ce lundi[/3615mylife]

Or donc, pour l'intérim, ils arrêtent mon contrat le temps de mon indisponibilité, et les Assedics s'occupent de mon arrêt maladie (de ce que j'en ai compris).
avatar
"The trouble with quotes on the Internet is that you can never know is they are genuine" (Abraham Lincoln)

4

Ok, merci (et bon courage pour ton opération !)
avatar

5

(pencil)

6

#yoncra#
avatar
<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !