1

Histoire d' Alpine

Jean REDELE

"j'ai choisi le nom Alpine pour ma firme car cet adjectif représente pour moi le plaisir de conduire sur les routes de montagne. C'est en sillonnant les Alpes avec ma 4CV à boite 5 que je me suis le plus amusé. Cette conduite passionnante, il fallait que mes clients la retrouvent au volant de la voiture que je voulais construire. Alpine est un nom qui sonne bien, c'est également un symbole."

Tout commenca en ......1951

Jean REDELE, alors concessionnaire Renault à Dieppe, se lance dans la compétition automobile à bord d'une 4 cv Renault soigneusement préparée et débute par une victoire dans les prestigieuse "Mille miles" à travers l'Italie. Il réeditera cet exploit deux années de suite.
bmp7A1.jpg

1955

Renoncant à une carriére de pilote, cet ancien élève de HEC, fabrique dans le fond de son garage une voiture à la ligne aérodynamique révolutionnaire qui fera sensation au salon de l'auto. C'est la naissance du premier Coach A106 qui s'appellera Alpine en souvenir de la victoire de Jean REDELE dans la coupe des Alpes en 1953.

1956

Commercialisation de la première Alpine qui est un Coach en polyester stratifié monté sur une plate-forme de 4 CV Renault. La production s'organise et se diversifie ; Coupé sport de ville et Cabriolet.
bmp96.jpg

1957

Apparition du cabriolet A 108 qui préfigure ce que sera la Berlinette quelques années plus tard . Acette époque la production de la société R.D.L. est de 180 véhicules/an.

bmpC7.jpg

1960

Tournant dans l'histoire d'Alpine. Sortie au salon de l'auto de la Berlinette Tour de France qui, pendant près de 17 ans, remporta les victoires que l'on sait et fera connaître et admirer le nom d'Alpine Renault dans le monde entier.Elle sera fabriquée à 7176 exemplaires, toutes versions confondues
bmpA6.jpg

1963

Dérivée de la Berlinette A108, voici l'apparition de la A110. Cette voiture va bénéficier du moteur de la R8 qui va contribuer fortement à son succès. Parallélement à cela, Alpine projette de s'attaquer à la plus grande course d' endurance du monde : les 24H du Mans. Pour cela, un premier prototype baptisé M63 est construit: Châssis et suspension dérivés de la Lotus. Moteur R8 modifié par Gordini.
jpg3F1.jpg

1964 à 1968

Ces années verront la production des Berlinettes S' accroître et les efforts effectués sur les différents prototypes M64; M65; M66 ponctués par plusieurs victoires sur circuits à l'indice de performances et au rendement énergétique ( Le Mans, Montlhéry, Nurburring, etc...).A cela, viendront s' ajouter différentes victoires en rallye ainsi qu' en monoplaces F et F2.

1968

Naissance du service compétition. Bien que menée avec des moyens très limités, la compétition apporte des résultats très encourageants, à tel point, que Renault décide, fin 1967, d'apporter tout son soutien à Alpine et de lui confier entièrement la gestion de son budget course. Très vite, une solide équipe de 60 personnes passionnées voit le jour.

1969

La production de la Berlinette ne cessant de croître, le service compétition ayant pris de l 'ampleur et l' étude de la future Alpine A310 étant en cours il est décidé d' installer l'équipe Alpine dans une nouvelle usine située sur la zone industrielle de Dieppe. C'est cette année là qu' Alpine décidera l' arrêt de la fabrication de ses protos pour ne la reprendre qu'en 1973

usine_a1.jpg

1971

Cette année, qui sera en tout point remarquable pour Alpine, voit apparaître au salon de Genève l'A310 4 cylindres. Ce coupé 2+2 a été conçu pour toucher un public plus large que celui qui, jusqu'à présent, s'intéressait à la Berlinette.Coté compétition, Alpine, fait unique dans l'histoire du rallye de Monté-Carlo, classe 3 voitures aux 3 premières places : Andersson précédant Thérier et Andruet. En formule 3, les quatre compères, Depailler, Jabouille, Leclère et Serpaggi amènent respectivement leurs monoplaces F3 et F.Renault au titre de champion de France.

a310_1971_a1.jpg


1973

Alpine domine de la tête et des épaules le rallye de Monté-Carlo en classant 5 voitures officielles dans les 6 premières: Andruet 1° - Anderson 2°- Nicolas 3°-Thérier 5°-Piot 6°, rééditant le triplé de 1971. Continuant sur leur lancée, les Alpine s'adjugeront encore 6 victoires qui aboutiront au 1° titre de Champion du Monde des Rallyes. A la fin de l'année, la production, qui avait suivi une progression spectaculaire depuis 1960, se trouva brutalement freinée par les mesures de limitation de vitesse découlant de la crise du pétrole.

1973_C1.jpg

1974

Après le titre de Champion du Monde, Alpine et Renault, n'ayant plus rien à prouver en rallye, vont concentrer leurs efforts vers les prototypes dont le but est la victoire aux 24 heures du Mans. C'est la naissance de la A 440 puis la A 441 qui remporte, aux mains de Alain Serpaggi, le titre de Champion d'Europe des 2 litres

1975

1973 ayant vu une prise de participation Renault, la Régie décide de confier à notre Société la fabrication de la R5 Alpine dont le succès dépassera largement les prévisions les plus optimistes. Le départ du service compétition, qui devient la Société Renault Sport, libère des ateliers permettant ainsi l'agrandissement de la chaîne Renault 5 Alpine.

R6.jpg

1976

C'est en 1976 qu'apparaîtra ce que chacun attendait depuis cinq ans, la nouvelle Alpine A310 à moteur V6.

Ce nouveau moteur, fruit d'une cllaboration Peugeot, Renault, Volvo, permettra à l'A310 de concurrencer des voitures de même standing.

Aa310V7.jpg

1977

Une page de l'histoire d'Alpine est tournée. Après 17 années de bons et loyaux services, il est décidé de mettre fin à la production de la Berlinette. Sa grande soeur, l'A310, prend son relais et remporte avec Guy Fréquelin comme pilote, le championnat de France des Rallyes

A310cal1.jpg

1978

Aux 24 heures du Mans, l'A442 B, à moteur 2 litres Turbo, pilotée par J-P Jaussaud et Didier Pironi, offre à Alpine une victoire attendue depuis 15 ans. Dans le même temps, on note un net accroissement de la production des R5 Alpine.


1979

Les installations étant arrivées à saturation et la fabrication de la R5 Turbo étant prévue, l'année 1979 verra une réimplantation complète des ateliers. la modification la plus spectaculaire sera celle de l'atelier de peinture qui, passant d' une surface de 1150 m² à 2560 m², deviendra une chaine comportant 2 tunnels (peinture d'apprêt et laque). Ces transformations apporteront un gain de qualité et de temps (20cheeky et une possibilité de production de 60 véhicules/jour au lieu de 7 précédemment.Renault de son coté, décide de scinder la société Renault Sport en 2 départements : 1 à Antony, qui sera chargé de la préparation des voitures de rallye et 1 à Viry-Chatillon qui sera chargé de la préparation des F1

R5Turbo1.jpg

1980

1980 voit la naissance de la Renault 5 Turbo.

Equipée d'un moteur dérivé de la R5 Alpine, turbo compressé développant 160 Cv DIN, elle s'impose très vite par ses qualités exeptionnelles au 1° rang de ces voitures dites d' une " nouvelle génération

R5Turbof1.jpg

2

la suite:
1981

1° victoire d'un moteur suralimenté dans une épreuve du championnat du Monde des rallyes grâce à l'équipage Ragnotti-Andrié qui amènent leur R5 Turbo à la 1re place du Monté-Carlo. En septembre, la R5 Alpine est remplacée par la R5 Alpine Turbo et voit sa puissance passer de 93 CV à 110 CV.

1981_1.jpg

1982

Afin d'atteindre une clientèle plus élargie, il est décidé de simplifier la R5 Turbo. cette opération, entrainant une baisse considérable du prix de vente, s'avérera très positive, car la R5 Turbo II connaîtra un franc succès commercial. La version GT de la A310, qui fera son apparition au salon 1982, ne sera pas en reste. Grâce à son allure sportive et raçée, elle connaîtra une commercialisation intéressante. Outre la magnifique victoire de J. Ragnotti au Tour de Corse, ce sont près de 60 victoires à travers le monde et un titre de champion de France des rallies pour J-L Thérier, qui sont à mettre à l'actif de la Renault 5 Turbo, cette année là.

A310crc1a2.jpg

1983

Un impératif besoin de m² supplémentaires dû à l'évolution des méthodes de fabrication entraîne d'importantes modifications dans les différents ateliers de l'usine.

1984

Lancement du nouveau véhicule Alpine réalisé suivant une nouvelle technique d' assemblage des éléments plastiques : l' Alpine V6 GT. Coupé 2+2 moteur 2,8 litres, 160 CV - 235 km/h, o à 100 km/h en 8s - 1000 départ arrêté en 28 s.En remplacement de la R5 Alpine Turbo, la Super 5 GT Turbo, avec ses 115 Cv,est la plus performante du marché dans sa catégorie : 200 km/h et 15,8 s pour le 400 m départ arrêté.La REnault 5 Turbo remporte 85 victoires et J. Ragnotti est sacré champion de France des rallyes.

1984_1.jpg


1985

J. Ragnotti, pilote de l'équipe officielle, aura un programme axé sur le Championnat d'Europe des rallyes, au volant de la Renault Maxi Turbo, nouveau nom de la R5 Turbo. Héritant directement des progrès accomplis depuis 10 ans dans la technique turbo imposée sur les circuits par les motoristes de Renault, Alpine produit, pour compléter sa gamme, la V6 Turbo, plus rapide et plus puissante que l'atmosphérique.Moteur 2,4 L, 200 CV - 0 à 100 km/h en 7s - 1000 m départ arrêté en 26,8 s.Ce véhicule fera son apparition en compétition dès le printemps sur les plus grands circuits européens en lever de rideau des Grands Prix de F1 dans le cadre de l'Europa-Cup.

1985-1.jpg

1986

Alpine réalise pour la première fois en France de manière industrielle, le détourage des pièces polyester de la GTA grâce à un robot qui projette, à haute pression (3500 bars) un jet d'eau de 0,15 mm de diamètre atteignant 3 fois la vitesse du son. Tout en offrant une plus grande précision dans la découpe, ce procédé évite la multiplication des outillages due à la diversité des modèles et améliore sensiblement la sécurité et les conditions de travail. Alpine met au point, cette année là, une V6 Turbo répondant aux normes américaines, notamment en ce qui concerne le châssis et l'antipollution.La GTA V6 Turbo EUROPA CUP lèvera le rideau des grands prix de F1 pendant 4 saisons, de 1985 à 1988.

1986_1.jpg

1987

Pour répondre aux normes de certains pays européens, Alpine équipe la GTA V6 Turbo du système antipollution. D'abord commercialisée en Suisse, elle le sera par la suite en Allemagne, Autriche,Hollande, etc.

1987_1.jpg

1989

Année du bicentenaire... et du 35° anniversaire d' Alpine ! A cette occasion, sortie d'une série exclusive: Alpine "Mille Miles". Véritables pièces de collection numérotées de 1 à 100, ces Alpine disposent en série d'aménagements et d'équipements luxueux: freinage ABS, jantes polies en alliage léger, peinture spéciale nacrée vernie, chaine stéréo, sellerie cuir.Moteur 2,4 litres, 200CV - 0 à 100Km/h en 7s - 1000m départ arrêté en 26,8s . Pour fêter dignement cet évènement, les clubs Alpine européens étaient présents. Le 29 avril restera une date gravée symbolisant la solidarité et le dévouement pour la gamme Alpine.

1989_1.jpg

1990

Lancement au mois d' avril de la série spéciale "Le Mans". Répondant aux normes antipollution les plus sévères, équipé d' un moteur V6 Turbo de 2458cm3 à catalyseur, ce véhicule, grâce à un poids favorable et un exellent coefficient de pénétration dans l' air, se révèlera particulierement économique et performant. Moteur V6 Turbo à catalyseur, 185 CV

V max: 240 km/h - 0 à 100 km/h en 6,67 s - 1000 m départ arrêté en 27,30 s.

1990_1.jpg

1991

C'est au salon de Genève qu' Alpine présente en première mondiale l' A610 turbo. Ce nouveau modèle a été remanié en profondeur. Sa structure travaillée de façon importante conserve le principe de la poutre centrale; l' avant a été redessiné pour être renforcé. Les performances ont subi une progression spectaculaire. le niveau d' équipement de série a été amélioré: - ABS - Direction assistée - Air climatisé - Radio 4X25W.Moteur V6 Turbo 3L à catalyseur 3 voies de 250 Cv, couple maxi: 35,7 mkg, V max: 265 km/h, 0 à 100 km/h en 5,7s, 1000m départ arrêté en 24,9s.

jpg78.jpg

1994

Le 50000° Espace "DIEPPOIS".C'est depuis janvier 1988 qu'une partie de la production ESPACE sort de l' usine de Pieppe. Tout d'abord le P23 dont 19000 ex. furent assemblés jusqu' en 1991, année de sortie du P36 qui prit le relais, permettant à l' usine Alpine de sortir son 50000° Espace à la fin du mois d' octobre 1994.

1995

La surprise, c' est au salon de Genève que Renault a décidé de présenter le "Spider Renault Sport". Véhicule passion, sorte de monoplace à 2 sièges aux allures de barquette de course, le spider est directement issu du réservoir d' idées-passion de Renault Sport et Renault Désign.Bourré de technologie novatrice, racé et séduisant avec ses lignes basses et trapues, doté d' un habitacle sportif et technologique aux airs du concept-car Laguna

1996

Plébicité par la presse le Spider animé par le moteur de la Clio Williams, ce petit monstre est conçu d' emblée pour une utilisation routière. Le tout pour un prix inférieur à 200000F (30480euros) et dans des conditions de sécurité exemplaires. il y avait bien longtemps que l' industrie automobile n' avait pas fait un tel cadeau à ceux qui rêvent de rouler autrement

1999

Pionnier en matière de championnat monotype européen, Renault depuis 1974 (avec la formule Renault) n'a jamais cessé de permettre aux jeunes talents européens de se révéler. Dès l'annonce de l'organisation du Renault Sport Clio Trophy, l'usine Alpine chargée de la fabrication et de la commercialisation a reçu 85 commandes de cette voiture de course. Une architecture particulière avec central arrière. Un design empreint de dynamisme et de sportivité. Un habitacle adapté à la compétition. Un moteur de 280 CV et une boîte séquencielle à 6 rapports. Des liaisons au sol et un feinage conçus pour la course. Moteur V6, 24 soupapes (280 CV) à 7 000 t/mn Vitesse maxi : 250 km/h

V6%20trophy1.jpg

1999-2000

Clio Renault Sport 2,0 - 16V, sportive et raffinée avec sa motorisation 2 litres de 172 CV et son équipement luxueux et complet. Un design racé qui conjugue sportivité et raffinement, un traitement intérieur particuliérement soigné, un moteur 2,0 16V à distribution variable, un étagement serré des rapports de boite de vitesses, un process de fabrication abouti dans l' usine de Dieppe.

jpgA6.jpg

2000

Des robots en peinture

C'est le grand chantier de l'année. Après l'automatisation de l'application des mastics sous caisse en avril, la rentrée de septembre voit l'apparition de six robots supplémentaires pour les apprêts et le vernis.

2001

Clio Renault Sport Cup phase II

Véhicule destiné à remplacer la Mégane Coupé Coupe dont 450 exemplaires ont été produits à Dieppe. Une caisse de Clio Renault Sport phase II dans laquelle est fixé un roll-bar ; viennent ensuite la peinture et le montage. Le moteur, la boîte de vitesses, la planche de bord...

jpg100.jpg

2002

Sorti à seulement 2500 exemplaires dans le monde et 300 en France, le nouveau missile de la marque au losange aura, en plus de la griffe de Jean Ragnotti, celle de l’usine Alpine de Dieppe qui affirme ainsi son caractère spécialisé dans le giron Renault. 19 500 Euros (01/02/03)

Quelques touches de bleu et un autographe du maître dans la boîte à gants : vous êtes bien dans l'une des 2500 Clio RS jean Ragnotti... Dénudé d'insonorisants, le bloc 2 litres crache ses 172 ch avec une belle volonté et... beaucoup de bruit

Clio_Jeannot1.jpg

2004

Fabriquée à l’usine de Dieppe, la Renault Mégane RS offre un positionnement prix intéressant par rapport à sa concurrence directe.

la Mégane RS hérite du moteur 2 litres 16 soupapes turbocompressé inauguré par la Vel Satis. Il a subi des modifications au niveau des pistons, du vilebrequin et du turbo en lui-même pour accroître ses capacités. On peut ainsi tabler sur une puissance de 225 chevaux, et un couple 300 Nm, bref un groupe moteur qui respire la santé…

2004_meganeRs1.jpg

Production usine Alpine de Dieppe

bmpAA1.jpg

3

Et bé dis donc,ça c'est du topic,complet clair et conçit,bravo

4

merci a toi c vrai je ne fais que copier ce que j ai fais sur mon forum alors voila y en aura d autre promis j avous que ca ma pris du temps mais au moins ca plais a certains donc c est le principal

5

Continue dans ce sens personne te jettera la pierre grin

6

Eh ben c est super!

Depuis longtemps que je voulais faire un post consacrés aux Alpine grin! Mais il y a tant de chose a dire sur cette firme love

Bravo mike smile
avatar-Citroën CX Prestige AM86 BVA ttes options
-Citroën GSA X3 AM80 en restauration
-Citroën BX Calanque "GT" AM91 en préparation
-Renault Twingo 1.2 16V 2001 Tuning
-Renault 11 Spring2 1.4 look "turbo" bientôt

http://www.lacitroenbx.com

7

merci a vous c clair cca a marquer l histoire auto!!!!!!!!!

8

Dailleurs dommage que renault ai fait disparaitre ce nom du paysage automobile français.

9

Dis voir mike... t es bien calé en Alpine alors je voulais savoir...

Je viens de voir qu une A110 1800 GrIV fait pres de 200cv pour 750kg tout mouillé... Soit un rapport poid/puissance de 3.75 et qui est mieux qu une Audi S4 de clebard a 344cv (4.8)!! Incroyable eek

Et la 1800 VB, combien de cv?
avatar-Citroën CX Prestige AM86 BVA ttes options
-Citroën GSA X3 AM80 en restauration
-Citroën BX Calanque "GT" AM91 en préparation
-Renault Twingo 1.2 16V 2001 Tuning
-Renault 11 Spring2 1.4 look "turbo" bientôt

http://www.lacitroenbx.com

10

Chasse ce topic love