1

Faire un copier/coller de la fiche allociné ou autre, je m'en tape.

Je vous conseille le film, je ne vous en dis rien sur le fond ou l'analyse (j'ai failli mettre le topic dans "Coups de gueule".

Pour la première fois depuis mon enfance où je suis retourné voir Jurrassic Park (oui, le film avec les lézards) une seconde fois (vbon, j'étais jeune), je vais retourner le voir, même si c'est un peu cher... et même si je vais le re-revoir.

Indispensable.

Je ne sais pas s'il existe en 2D, j'étais pas chaud pour la 3D, mais là... ça le fait, vraiment.

Je suis sur le cul.
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

2

j'allais dire une bouse catastrophiste de plus (je l'ai pas vu). donc en fait non?

3

C'est vraiment si intéressant que ça un film ou des gens sont bloqués dans un espace clos ? (Après avoir vu Buried, je me méfie…)
Tout le monde dit que c'est bien, mais on ne sait jamais pourquoi… Perso, ça ne me donne pas spécialement envie d'aller le voir tongue
avatarLe scénario de notre univers a été rédigée par un bataillon de singes savants. Tout s'explique enfin.
T'as un problème ? Tu veux un bonbon ?
[CrystalMPQ] C# MPQ Library/Tools - [CrystalBoy] C# GB Emulator - [Monoxide] C# OSX library - M68k Opcodes

4

Vu hier et franchement ça ne casse pas des briques.
Un film-catastrophe où tout est prévisible et dans lequel les russes ont merdé grave et les chinois ont des stations qui battent de l'aile.
Au final c'est le moins compétent des héros qui sauve la façe.

Je me demande si le film aurait eu la même réception avec des acteurs inconnus.
Je suis sorti de la salle très déçu, pourtant j'ai fait l'effort de le voir en 3D et une seule scène en impose vraiment avec le relief.

5

Comme quoi grin
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

6

Un copain m'a dit que c'était tout pourri, qu'il n'y avait pas d'histoire cheeky

7

rien qu'aux commentaires sur l'affiche je m'en doutais grin Bon, j'attendrais qu'il sorte en VOD cheeky

8

Pen^2 (./6) :
Un copain m'a dit que c'était tout pourri, qu'il n'y avait pas d'histoire cheeky

Pas une histoire riche ou complexe... mais des choses sont racontées malgré tout.
Par dessus tout, j'ai pris une claque visuellement. Je n'ose imaginer la conception derrière. Je pense pour cela que la 3D vaut le coup au cinoche (je ne touche pas de coms grin).
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

9

montreuillois (./8) :
Par dessus tout, j'ai pris une claque visuellement.
Oui il parait que ça, ça va. Mais bon, je ne suis pas sûr que ça fasse un film...

10

mais si, voyons, la troiday a transformé pocahontas en avatar embarrassed

11

grin

12

Bande de trollonunets grin Je vous conseille d'aller le voir, on verra si vous faites toujours les fiers après grin
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

13

Comme montrollois, je recommande le film. Je n'ai pas vu le temps passer et j'en ai pris plein la vue. Une vraie bonne surprise.
montreuillois (./1) :
Je ne sais pas s'il existe en 2D, j'étais pas chaud pour la 3D, mais là... ça le fait, vraiment. D'ailleurs en imax ça doit bien poutrer aussi.


pencil Jusqu'ici, à part Avatar et Tron 2 (et hors films d'animation), je n'avais été convaincu par aucun film en 3D/relief. Et pour le coup, le relief dans Gravity apporte un réel "plus" pour immerger le spectateur dans le film, que ce soit lors de scènes à la première personne ou à d'autres moments du film qui en mettent plein les mirettes.
GoldenCrystal (./3) :
C'est vraiment si intéressant que ça un film ou des gens sont bloqués dans un espace clos ? (Après avoir vu Buried, je me méfie…)

Pour le coup c'est tout l'opposé de Buried, puisque le film se passe dans l'immensément ouvert, à l'opposé du cercueil de ce film (j'étais vraiment mal en sortant du cinéma quand j'ai été voir celui-là d'ailleurs (tiens, j'imagine bien Buried 3D tritop)). Dans le genre film qui rend claustrophobe, il y a aussi Lebanon qui est pas mal: tout se passe du point de vue d'un jeune militaire dans un tank pendant la guerre du Liban de 1982.
zikzak (./4) :
dans lequel les russes ont merdé grave

Russe ou autre, ça arrive. Il n'y a pas si longtemps, les Chinois ont descendu l'un de leurs satellites avec un missile, générant un nuage de débris.

D'ailleurs, la problématique des débris spatiaux est réelle, et la réaction en cascade a été théorisée par Donald Kessler dès 1978, et nombre de scientifiques et responsables d'agences spatiales s'inquiètent de ça. Il est désormais très difficile en Europe d'obtenir l'autorisation de lancer un satellite sans démontrer qu'il tombera tout seul après un temps donné (typiquement 20 ans), ou alors sans l'équiper d'un système de déorbitation.

L'agence spatiale européenne est en train de tenter de monter une mission pour démontrer la faisabilité d'un système de satellite nettoyeur (des Suisses sont aussi sur le coup), j'étais jeudi dernier à une conférence qui a abordé le sujet et les slides sont disponibles ici (session du 24/10/2013 "High Performance Computing for GNC", pour les intéressés).
zikzak (./4) :
les chinois ont des stations qui battent de l'aile.

Toutes les stations (et les satellites) en orbite basse perdent de l'altitude (principalement à cause des frottements dûs à l'atmosphère, très peu dense à cette altitude mais non négligeable) et doivent être régulièrement réhaussés si elles ne veulent pas entrer dans les couches les plus denses de l'atmosphère et tomber pour de bon. Il n'est pas surprenant qu'une station aussi faiblement fréquentée que la chinoise soit plus rarement remontée, maintenant OK, que ça arrive juste à ce moment est pratique pour le scénario.

Et après, oui, il y a des libertés prises notamment avec les différentes orbites, mais on s'en fout, c'est très chouette à regarder. Cf http://en.wikipedia.org/wiki/Gravity_(film)#Scientific_accuracy
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

14

Ximoon (./13) :
Jusqu'ici, à part Avatar et Tron 2 (et hors films d'animation), je n'avais été convaincu par aucun film en 3D/relief. Et pour le coup, le relief dans Gravity apporte un réel "plus" pour immerger le spectateur dans le film, que ce soit lors de scènes à la première personne ou à d'autres moments du film qui en mettent plein les mirettes.

Je pense... que ce qui me dérangeait avec la 3D, c'était les incessants mouvement de caméras, qui te foutent véritablement la gerbe. Là, c'est globalement doux... même s'il y a du mouvement et qu'on passe la moitié du film sans savoir dans quel sens on est vraiment.
Ximoon (./13) :
Et après, oui, il y a des libertés prises notamment avec les différentes orbites, mais on s'en fout, c'est très chouette à regarder. Cf http://en.wikipedia.org/wiki/Gravity_(film)#Scientific_accuracy

pencil
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

15

Ximoon (./13) :
Tout un tas de choses réelles.


Désolé ce n'est pas une citation fiable ^_^
Énorme concours de circonstances, comme le type avec la tête traversée par un débris.
Pas de bol le gars.

C'est sûr que le film est bourré d'incohérences scientifiques mais même avec ces libertés je n'accroche pas.
Un film de science-fiction avec une telle débauche de technique visuelle serait plus intéressant.

16

zikzak (./15) :
Ximoon (./13) :
Tout un tas de choses réelles.


Désolé ce n'est pas une citation fiable ^_^


confus pas compris ce que tu cites, ni ce que tu réponds? Tu veux dire que tu cites toute ma réponse ? grin



Énorme concours de circonstances, comme le type avec la tête traversée par un débris.
Pas de bol le gars.


C'est sûr que le film est bourré d'incohérences scientifiques mais même avec ces libertés je n'accroche pas.
Un film de science-fiction avec une telle débauche de technique visuelle serait plus intéressant.


Mouais, question de point de vue. Pour le gars transpercé, je ne sais pas, il y a une pluie de débris, il suffit de s'en prendre un d'un centimètre de large pour être transpercé de part en part, vue le nombre c'est tout à fait probable de s'en prendre un, tu m'aurais dit que les autres sont chanceux de n'en pas prendre un seul j'aurais été d'accord, mais là pour le coup je trouve que tu chipottes grin
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

17

Oui la totalité grin
C'était pour pas surcharger le post.

Ben oui toute la mise en scène est assez ridicule, ça va de catastrophe en catastrophe.
Ryan est une poissarde, ça doit être ça le cœur du scénario.
Partout où elle passe tout le monde trépasse.
De sa fille à deux stations spatiales et tout l'équipage de professionnels autour d'elle >_<


Quand je dis pas de bol pour le gars c'est que les probabilités d'atteindre le centre de la tête et uniquement cette partie du corps sont maigres.

Ce film n'a quasi aucun évènement surprenant.
Des 90 minutes au parachute, ou bien à l'incendie pour finir par des débris ou la scène finale que je ne peux pas décemment révéler.
Nan sérieux ils ont créé le personnage le plus poissard de l'univers !

18

(si tu peux juste ajouter des balises "spoiler" dans ton texte (et dans tes autres posts), pour ceux qui n'ont pas vu le film, ça serait sympa)
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

19

Voilà qui est fait.

20

Mon avis: à voir. Mérite de claquer 2EUR pour la 3D.
L'histoire est pleine d'incohérences sur la physique et use de bonnes grosses ficelles scénaristiques. Je rappelle que c'est un film hollywoodien, destiné à divertir les spectateurs et non un film d'instruction de la NASA sur comment revenir sur Terre quand tout part en sucette.
Je retiens le plan séquence d'introduction, et la plupart des autres scènes quand Ryan est dehors. Il y a un mélange de peur panique (autour c'est le vide, la mort), de stress permanent, et de suspense insoutenable (si elle arrive pas à attraper la poignée ou autre, c'est fini).
Les scènes en intérieur sont un peu moins bonnes, peu de charge émotionnelle, à part dans Soyouz.
J'ai moins aimé les 20-30 dernières minutes en fait, ça faisait un peu du saute-moutons de navette en vaisseau sans arriver à rendre compte du danger ou à reproduire le niveau d'émotion du début du film.

Aux ceusses qui vont aller le voir en cherchant le moindre défaut d'invraisemblance pour le critiquer ensuite, n'y allez pas, je vous garantis que vous allez saouler vos proches qui ont aimé le film car ce n'est pas l'objet du film.

21

C'est vrai que la longue séquence d'introduction, sans changement de plan, est assez intéressante, et je commençais à me demander si tout le film ne serait pas d'une seule séquence.
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

22

Hormis ce saute-mouton, ça semble avoir été plutôt TRES bien reçu par les spationautes. Un d'eux a soulevé des incohérences, mais l'attention portée à certains détails semble avoir vraiment plu.

SPOILER
J'ai apprécié la remarque d'une femme d'un spationaute qui soulevait une incohérence totale sur un "détail" du film en disant en substance "aucune femme sensée ne laisserait partir Clooney !". Ça m'a bien fait marrer, voilà.
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

23

J'ai lu des articles de journaux interviewant des spationautes et tous disaient qu'il y a des tas d'incohérences. Ce qui n'empêche pas que c'est un bon film.

24

Même l'histoire ?

25

Melbou > c'est étrange, sur Wikipédia il disent plutôt l'inverse (avec des liens).
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

26

Ils disent que c'est incohérent dans la mécanique orbitale mais très cohérent sur l'attention portée aux détails des équipements spatiaux & co.
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

27

Bah en gros... y'a plusieurs écoles.
C'est un spationnaute français qui relevait des détails assez incroyable sur le "bruit" dans l'espace, sur des détails jusqu'aux poignées de portes.
D'autres vont relever des incohérence sur le fait que les cheveux de Bullock ne flottent pas, que les câbles qui retiennent le couple Bullock/Clooney (pourtant instant clé, je le concède) se tendent bizarrement, cassant la dynamique... c'est entendable. Le fait aussi que les stations sont très proches et limite ils y naviguent comme on va au tabac du coin (moi aussi, ça m'a fait tiquer).

Mais dans l'ensemble, le réalisme semble être franchement de mise. Y'a pas mal de métaphorique aussi, et ne pas chercher l'absolue rigueur, sinon, ne seraient-ce que les dialogues ne seraient pas aussi "humains"... mais bien plus techniques et chiants. (je pense).
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo

28

29

le bruit dans l'espace c'est un peu la honte quand même grin

30

squalyl (./29) :
le bruit dans l'espace c'est un peu la honte quand même grin

[spwaleur]Ouiiii, la scène ou il fait "Docteur, tirez sur mon doigt"[/spwaleur]
avatarSlammeur (qu'on voit danser, le long des golfes clairs).
Mon blog qui parle de jeux-vidéo