840

Il y a un réel problème à le faire, cela dit, en Terminale on n'est pas prêt à prendre ces oppositions d'école avec recul, on s'imagine réellement que si Aristote est empiriste ça conditionne absolument tout, que le monde de Platon se divise en deux (alors que c'est faux et qu'il le fait admettre à Socrate dans le Parménide, qui doit reconnaître la contradiction que ça implique).
Or j'ai vu mes élèves me dire, dans un texte qui n'a rien à voir sur le rapport entre tolérance religieuse et loi chez Locke, que c'était de l'empirisme (non, ici ça n'a rien à voir), et ainsi de suite.
Savoir que Kant se réclame de l'idéalisme transcendantal est totalement inutile pour discuter sa définition du beau dans la Troisième Critique.
Il n'y a pas de controverse Descartes/Spinoza parce qu'ils ne se sont jamais parlés, il n'y a pas de "rationalistes VS empiristes", sauf quelques cas individuels, etc.
La liste est longue.
Il faut en fait beaucoup de maturité pour faire de l'histoire des idées parce qu'il faut les regarder comme les errements d'un mouvement plus ou moins unifié de la pensée vers une meilleure compréhension, avec les contradictions que cela implique (et là la dialectique historiale hégélienne permet de rassembler ce qui est épars). Sinon on la regarde comme une espèce de guerre de la vérité entre différentes armées, or c'est faux puisque Sénèque, le plus grand Stoïcien impérial à mes yeux (loin devant Cicéron mais surtout Marc-Aurèle) emprunte régulièrement -et il l'avoue, des idées aux Épicuriens/Atomistes.
Accepter les subtilités et contradictions que ça impose et faire de l'histoire des idées exige de connaître les contextes historico-politiques pour savoir pourquoi Untel dit ça à telle époque et pourquoi c'est pas encore faux ou bientôt vrai, faire des trucs du genre des dossiers de la revue de sciences humaines ou de philosophie magazine, de la vulgarisation très grand public, c'est pas très sain à mes yeux parce qu'on réplique les poncifs faux (encore une fois, le monde des Idées c'est pas du vrai Platon, c'est plus du Plotin, de l'Académie post-Platon).

Nil> On commence seulement à y revenir, mais collège/lycée y a encore du boulot, comme tout se passe dans le désordre (Blanquer qui valide un exercice de lecture d'onomatopées de 3 lettres max en primaire, tout en prétendant revenir à une méthode rigoureuse, alors qu'on a plein de super bouquins avec du vocabulaire évolutif -et qu'on peut entamer dès 6 ans) on ne peut tabler sur rien (de plus les BO sont à peine sortis).

Quant à la philo, à mon époque déjà on enchaînait les chapitres/concepts mais les auteurs étaient placés en contradiction anachronique (Augustin ou Thomas dit X, mais Sartre réplique Y -or c'est faux, car Sartre se foutait d'eux, il a volé toutes ses idées et bases de système en faisant un gloubi-boulga entre Descartes, Hegel et le premier Heidegger).
Moi j'ai refusé ça, je fais toujours lire les auteurs dans l'ordre chronologique de mon chapitre et je les ai arrangés pour que chaque chapitre suivant agrandisse la perspective du précédent tout en l'utilisant comme base.
Oui, avec des ST(2S/MG) c'est trop sophistiqué, j'en ai rien à talquer...
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

841

à mon époque, en philo je ne sais pas ce qu'il y avait au programme ni ce qu'y faisait le prof
je faisais mes exos et dm de maths/physique embarrassed
avatar

842

Quand j'en gaule un à faire des devoirs dans mon cours, si c'est mon DM je le confisque pas mais j'interdis, si c'est deux des autres je confisque et ça sera noté sur ce qui a été fait jusque là (accord tacite avec les collègues).
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

843

On a dû avoir les mêmes méthodes/manuels du coup, parce que ce que tu décris correspond bien à ce qu'il y avait dans mon manuel (après, j'avais un prof bordélique qui avait décidé que ce serait très rigolo d'entretenir une forme de guerres des tranchées avec nous - il me l'avait d'ailleurs dit en off une fois que je l'avais rencontré en ville... comme quoo, même à 2 ans de la retraite on peut être aussi pueril que des terminales S SI)
avatar

844

C'est à peu près tous les manuels, soit on te les place face à face comme un match entre contemporains (genre Kant vs Hume sur le goût/beau), soit on te les place comme un match entre idéologies avec une vague phrase de titre pour l'idée générale. Ça fait partie d'une vision "simplifiée" de la philo "adaptée" aux Tls (mes couilles à vélo oui).
Un des seuls à ne pas faire ça et ils ne sont plus réédités c'est "La philosophie comme débat entre les textes" qui explicitement prend deux passages sur la même chose pour montrer comment on fait émerger les oppositions et il est très didactique.

Tous les manuels sont conçus comme ça et ça donne à croire que chacun a tout pigé du sujet et a tout dit en ce seul passage (alors qu'en vérité ce n'est qu'un morceau).

Je suis anti-manuels, je préfère créer mes paquets thématiques de textes.

Quant à ton prof, il a fini par en avoir marre et il a bien eu raison, tu n'imagines pas le nombre de péteux de 18 ans qui s'imaginent qu'ils ont déjà tout compris à tout et que ton cours c'est bien mignon mais "fopasleuré" et "chakunféskiveu" pis proposer de sortir de ce monde ou que l'homme n'est pas un immonde mercenaire égoïste "nanméspalébizounours" (aller tous vous faire éternellement enculer avec du verre pilé si vous employez sérieusement cette expression). Et autres joyeusetés du genre "baouémésiyadégenkipai" ou encore "nan mais c'est évident que ça c'est bien et moral" ou "nan mais la nature c'est banal quoi on en voit partout" et "nan mais FIFA c'est autant de la culture que Verne m'sieu, hein c'est pareil piske c'est nos connaissances", "JUL et Mozart spareil c'est des artistes les deux".
Et encore je garde les remarques les plus con mais t'en as toujours au moins un par promo pour s'imaginer qu'il a résolu toute la philo à lui-même via des raisonnements de Dupont-Lajoie...

Tu n'imagines pas comme à force, on est tenté d'en faire une guerre "ah vous vous croyez si malins petits péteux? très bien, alors je vais passer l'année à détruire vos certitudes et chacune de vos opinions, pour vous foutre le nez dans votre ignorance". C'est un coup de poker, je sais que chaque année mes Merca vont se vexer entre Noël et le conseil de classe de février/mars parce que je vais les braquer en canardant un de leurs fétiches. Rien à secouer, au moins comme ça tu oeux les incendier sans en avoir l'air.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

845

The_Cure> Je rebondis sur un ancien post : en classe de collège en picardie : élèves, handicapés, élèves qui devraient être en SEGPA, ITEp en inclusion, et migrants (mon département est la première destination). Ils ne parlent ni français, ni anglais, ni arabe. Ils ne savent pas utiliser des ciseaux, de la colle, ne savent pas écrire. Mais comme on ne peut pas les foutre dans plus de deux classes de moins que leur âge... LOL
avatar

846

Donc ils assistent au cours en sourds/aveugles, et à la fin de l’année ils passent en classe supérieure ? C’est du massacre...
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

847

Le but c'est pas de leur transmettre du savoir. C'est de ne pas les laisser dans les rues.
avatar

848

The_CUrE > oui enfin c'était pas ce niveau-là, il préférait nous traiter de "catins sodomites" ^^
avatar

849

C'est reculer pour mieux sauter. Dans quelques années ils seront dans les rues, sans le moindre bagage. Comment ne pas en faire des claudos ou des délinquants ??
C'est lamentable... C'est ça l'accueil aux démunis ? Chapeau bas, parce qu'en plus de les détruire, on se prépare un splendide avenir...
Ou on peut accueillir et on le fait bien, ou on ne peut pas et on dit qu'on ne peut pas. Mais là c'est la pire des hypocrisies...
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

850

Ils ont quand même droit à quelques heures de français par semaine mais généralement c'est bien en dessous de ce que prévoit la loi (5h ds mon bahut / 12 dans un autre)
les différents établissements doivent se battre pour avoir ces heures de FLE.
Je nuance parce que chaque région est différente, mais en Picardie c'est comme ça. +30% de migrants en 2 ans #top#
avatar

851

À force l'EN devient une garderie, et une garderie qui s'en branle totalement de ce qui se passe hors ses murs, à tel point qu'elle s'en fout même que les gosses à qui elle file le bac dans une pochette surprise soient totalement inadaptés même à passer un BTS (et Dieu sait si aujourd'hui le BTS ça ne vaut rien). La seule chose qui compte c'est "pas de vagues et produire des évaluations bienveillantes pour ne pas mettre en danger le dossier ParcourSup". Ledit dossier complété et le bac obtenu, tu peux bien aller crever sous un pont t'es plus le problème de personne.

L'an dernier j'avais une élève tchèque qui visiblement écrivait en "petit-slave" (équivalent du petit nègre), elle utilisait de la syntaxe tchèque quand elle écrivait c'était incompréhensible, tout ce qu'elle le faisait elle le retraduisait en tchèque d'abord parce qu'elle n'avait pas de soutien en français, mais ça veut dire que même apprendre l'anglais c'était un désastre, même sur certains points de maths elle se cassait les dents parce qu'elle devait passer par une re-trad.
Cette année j'ai une roumaine qui fait pareil à l'écrit, l'avantage c'est que langue latine à langue latine y a moins de chemin ça se rattrape plus facilement.

Mais tu as entièrement raison Fletsh, en plus, tu as vu comme moi ce à quoi s'acharne Jean-Mich-Much depuis le début de son mandat : faire disparaître les écoles pour handicapés (par la génération intentionnelle de déficits ou pénuries par décision de désargenter) et nous les coller dans les pattes au nom de l'inclusion. Il est en train de tuer le métier d'enseignant pour en faire un animateur de séquences de masse. Ce sont les éditeurs et le patronat qui feront les programmes et croyez-moi que si vous pensez que nous (génération 80s) étions déjà des cons, vous n'avez rien vu et ça va pas aller en s'arrangeant.

En plus Fletsh, je te parie que ces heures de FLE, le rectorat vous a dit "faudra jouer aux vases communicants, on n"étendra pas la dotation horaires, sacrifiez X et vous aurez du français FLE, sinon les élèves ont qu'à payer des cours particuliers", non? Sachat que l'Académie d'Amiens propose de supprimer le zonage pour les TZR (profs titulaires remplaçants, ils ne font que des remplacements). En PIcardie, y avait 2 grandes zones, désormais y en aurait plus qu'une or c'est vaste et ça pousserait des gens qui par exemple travaillent à Beauvais depuis un moment à aller à du jour au lendemain déménager pour Laon, ce qui n'a aucun sens et n'est pas praticable...
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

852

The Cure> En picardie, il y a trois zones pour les matières "rares" (art pla, musique, philo peut être du coup ?) (donc un département c'est une zone, les nouveaux arrivants de l'Aisne emmenagent à Laon généralement, mais ils peuvent quand meme se retouver à Chateau Thierry ou Hirson #trioui#), sinon pour lettres, anglais etc c'est trois zones par département (donc 9 en tout). J'ai aucune idée de comment c'est dans les autres régions, mais j'imagine qu'il y a plus de zones comme il y a plus de gens.
Mais ils s'en branlent d'envoyer hors zone en vrai, ça arrive régulièrement.
Tu as raison pour le reste, on a gratté une heure de FLE sur les dotations du bahut, alors que ça n'a rien à voir.
avatar

853

Tout simplement parce que le Rectorat, obéissant au Ministère, fabrique intentionnellement du déficit (le chantage au déficit est une technique des cost cutters, tu rends un service dysfonctionnel en le saignant à blanc puis tu promets de le réparer si on en fait l'équarrissage avant). En détruisant les dotations horaires et en en faisant une espèce de gâteau fixe et plafonné, tu t'assures que ça devient la guerre entre profs parce que chacun a besoin de plus d'heures avec ces programmes débiles et surchargés.
Ce faisant, quand tu dis avoir "rationalisé" quelque chose, tu l'as en fait dénaturé, destructuré et surtout massivement appauvri jusqu'à l'assujettissement total (c'est comme ça qu'ils procèdent avec l'AP(HP) jusqu'à ce que finalement elle "doive" être privatisée parce que foutue, c'est pour ça qu'on a un trou de la Sécu, parce qu'ils le veulent bien, et c'est ce qu'ils ont fait à la fac -et partiellement ce que la Chancellerie fait aux magistrats du Siège pour que leurs jugements soient en accord avec le pouvoir, dans le mépris absolu du principe d'indépendance de la justice -principe structurellement douteux pour la raison susmentionnée, mais c'est pas nécessairement le débat ici).

Certes ils envoient hors zone, mais là l'exception devient la norme et tu sais comme moi que quand tu fais ça, le monde marche sur la tête.
Le seul progrès c'est que désormais l'Aca aura moins à se faire chier à trouver des remplaçants "in-zone" au détriment de tout le monde sauf de sa compta -j'ai pas dit budget, c'est parfaitement normal.
L'autre changement c'est c'est une grosse augmentation du turnover de location et une réduction de la perspective de propriété immobilière, mais en vérité ces locations en turnover n'arrangent personne, pas même les proprios...

N'étant pas TZR et n'en connaissant personnellement qu'une seule en primaire dans l'Aca de Versailles, je ne peux pas en parler, je sais en revanche que si Amiens propose ça, ça veut dire que c'est envisagé par le Ministère.
Ce sont les mêmes qui ont suggéré l'été dernier que les cours de philo sauce Blanquer soient "mutualisés" en 2 ou 3 classes en magistral "fac" dans un amphi (soit de 50 à 115 élèves), arguant :
1. Que ça les préparera au supérieur (donc en vérité à échouer car le vrai magistral c'est Démerden Sie Sich et ils en sont totalement incapables vu le cursus pédagogique (Terminale inclus dans les autres matières que la mienne -moi je suis partisan du magistral sur un truc comme la philo à plus de 15 élèves par groupe, j'y crois pas aux ateliers et activités).
2. Que ça fera des économies d'heures car les heures "spéciales" (dédoublées et autres) ne seront plus financées par l'État (sic).

Donc en fait ils n'en ont strictement rien à branler de rien à part de leur compta. En outre, sachant que la note de philo est désormais massivement amortie (quasiment à 100cheeky par le nouveau jeu de coefs et cette immonde pantomime qu'est le Grand Oral (ça et le fait que mon épreuve finale aura lieu en avril et plus en juin -donc fais direct une croix que la prétention de couvrir le programme d'une manière sensée, voire carrément de leur transmettre une méthodo fonctionnelle avant le printemps, élément qu'il faut factoriser par l'absence totale de contrôle continu sur table et que les DM c'est le festival de la pompe et de la gruge), autant la rendre en plus inattrayante pour de bon. Ils ont déjà ruiné d'avance HLP avec leurs évaluations débiles (les sujets zéro proposent deux de questions de lettres et 2 de philo, sur un texte, dont la substance peut se formuler ainsi : "Qu'est-ce que tu as compris du texte?" et "Qu'est-ce que t'en penses?" et chaque paire vaut 10pts, corrigée par le prof de lettres pour les lettres, philo pour la philo, et ensuite faut combiner -imagine les engueulades et les histoires de notation), exams anticipés "dès février" (traduire EN février) pour ceux qui veulent pas continuer et tant d'autres conneries (programme linéaire sur 2 ans avec des thèmes mal pensés à la limite de l'anachronie déjà).
Donc personne prendra ça quand il est plus facile de booster sur les maths parce que le supérieur s'en branle, tout le monde vise à maximiser les points sur les épreuves majeures et personne ne pense à se blinder sur les épreuves secondaires (aka les purges du concours pour trier les candidats -purges pas toujours employées comme telles d'ailleurs).

TL;DR
Ils veulent tuer le métier de prof et les conditions pour mieux tout privatiser et en faire l'équivalent pédagogique de "équipier" chez McPedo et n'en ont rien à foutre des élèves, c'est un troupeau de cons qu'on doit juste malaxer selon les desiderata du patronat et si tu te retrouves au chômdu, c'est entièrement de ta faute, t'avais qu'à être un engrenage performant.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

854

C'est ce qui s'est produit avec la plupart des services publics "publics".
Dans le supérieur, on a eu droit à une autre soupe, très pernicieuse aussi : on a fait miroiter aux établissements les pleins pouvoirs en leur permettant de gérer jusqu'à leur masse salariale (voire, pour les plus téméraires, leurs biens foncier). Mais ces pouvoirs sont venus à moyens constants : il faut à présent gérer au niveau des établissements ce qui l'était au niveau de l'État. Mais comme les établissements peuvent gérer leur masse salariale, il y a eu des récupérations de crédits destinés initialement à l'enseignement pour réaliser les tâches de gestion et d'administration.
La seule solution pour apporter de l'argent, à présent, est de faire des partenariats avec le privé qui vont jusqu'à laisser des brevets aux industriels, ou faire subventionner des formations par le privé (on n'en est pas à avoir des diplômes ou des établissements qui portent le nom d'entreprises, mais il y a des diplômes qui sont présentés, lors des cérémonies, comme "soutenus par tel ou tel industriel").
(Ce n'est pas la seule solution, en réalité ; faire des formations dont les frais d'inscription ne sont pas réglementés, comme les DU, les cours à distance, les VAE... Mais les tarifs restent heureusement encore bien loin du privé, du coup ça reste marginal car à peine rentable)

Il faut ajouter à ça qu'il existe une règle de gestion qui veut qu'en cas de déficit d'un établi 3 ans d'affilée, il se retrouve sous tutelle et en régime complet. In fine, on a donc une politique qui, faisant croire aux établissements du supérieur qu'ils gagnent en pouvoir, ne peut à terme que les étouffer.

(Après, sincèrement, pour voir comment ça peut se passer dans les académies, je suis très content de dépendre du supérieur vu l'horreur que sont devenus les Rectorats... Et ça ne risque pas de s'arranger s'il y a des fusions pour accorder la carte des Rectorats à celle des nouvelles Régions.)
avatar

855

Tu as raison.

La loi Pécresse était une horreur pour assujettir les facs aux entreprises comme aux USA tout en réduisant massivement la participation de l'État.
Effectivement comme aux USA, la recherche est financée par le contribuable pour être ensuite confisquée par le Patronat transnational à coups de brevets intellectuels privatisée en vue de la croissance (mes couilles à vélo oui).
Ce faisant on a entre autres vu la fin de DU mutualisés (par exemple Paris II + Paris V) pour avoir à la place deux DU, chacun inférieur à l'original.
Au passage ça a permis de les appauvrir et à les pousser à supprimer des départements, à les dégager ailleurs, à changer de ligne éditoriale pour faire du commercial (quand tu sais que la philo en 2° cycle à la Sorbonne fait maintenant dans la théorie critique, le décolonialisme et la réparation par les Blancs des maux du monde, on est sortis de la philo, on fait de la théorie sociopolitique orientée).

Au passage, on sait maintenant que l'ES veut fermer les facs de philo parce que c'est pas rentable et pas sponsorisable.

C'est un carnage généralise qui relève de stratégies posées noir sur blanc depuis au moins 95 par l'OCDE, j'ai pu mettre la main sur un PDF de leur feuille de route de cette année-là, ça explique tous les merdiers socio-politiques qu'on a connus depuis.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

856

Mais les Présidents des universités sont persuadés d'avoir gagné en puissance et en pouvoir, c'est assez dramatique...
(Cela dit, les quelques établissements qui n'ont pas pris les compétences élargies se sont faits punir par le ministère (voire les ministères, puisque ces établissements sont souvent des co-tutelles interministérielles)).
avatar

857

Les Présidents d'Université ont gobé le baratin, et surtout ils ont gagné en pouvoir de nuisance vis-à-vis des conférenciers et directeurs de départements, et en bon bureaucrates pyramidaux ça leur suffit, ça et la possibilité de faire le tapin auprès des nouer des partenariats avec les entreprises.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

858

(et avoir les mains libres quant à la politique indemnitaire, ce qui permet beaucoup de choses assez moches)
avatar

859

J'inclus ça dans le pouvoir de nuisance.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

860

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2019/12/31/CPAF1931643D/jo/texte

Et pendant la Saint-Sylvestre ils introduisent la rupture conventionnelle jusqu'aux profs, attention l'ère des licenciements massifs plans de sauvegarde de l'emploi dans la FP commence.
Ce sont des monstres, des comptables obsessionnels et ils veulent détruire l'enseignement pour fabriquer des générations de cons pauvres (accessoirement pauvres cons aussi) comme ça ils feront absolument tout ce qu'ils voudront et le futur votera pour qui on leur dit de voter, et pour faire ça faut se débarrasser des gens qui veulent pas obéir pour garder ceux qui se soumettront non pas volontairement mais par désespoir.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

861

Emmanuel Macron et tout son gouvernement vous adressent leurs meilleurs vœux pour l'année 2020 !
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

862

Pourquoi chaque fois que je choisis un domaine c'est celui qu'on décidé d'équarrir? On m'a fait le coup avec la logistique, maintenant la philo, j'ai pas envie de devenir prof de français/lettres...
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

863

Ça pue pour le statut de fonctionnaire, mais ça ajoute une protection qui n'existe pas aujourd'hui (si un fonctionnaire stagiaire n'est pas gardé au terme de son année ou de ses deux années de stage [en cas de prolongation dudit stage] il ne touche absolument rien en matière d'indemnisation).
Le souci est qu'on peut difficilement se réjouir de la chose dans la mesure où ça ressemble beaucoup à une façon de faire disparaitre le statut de fonctionnaire par la petite porte...
avatar

864

The_Cure > Pas moyen de passer de concours pour enseigner en supérieur ? Je me doute bien que c'est pas une simple formalité, mais entre ça et rester sur un radeau qui sombre...
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

865

Il faut passer l'agrégation (ce qui devient aussi un critère pour être doctorant en France, ce qui est contraire au statut d'agrégé) et vu comme c'est difficile il faudrait que je décroche soit un mi-temps strict soit une année de congé formation pour avoir la paix, toutefois vu que le concours est de plus en plus dur, qu'il y a trop de candidats et qu'en plus le gouvernement envisage de mettre fin aux concours, ça va être la maxicrasse.
Y a aussi l'agrégation interne, mais je commence à me demander si je ne devrais pas fuir le privé aussi.

TL;DR: Oui, y a, ça s'appelle l'agrégation, et c'est super dur.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

866

:/
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

867

Y a une agrégation par matière et avec tu peux aussi enseigner en prépa en tant que titulaire (donc comme il reste de la philo en prépa y a moyen de sauver les meubles).
Toutefois, les prépas du public sont plus prestigieuses (genre Henri 4 ou Louis le Grand) et beaucoup de prépas privées proposent peu de littéraire (beaucoup font des prépas xxSE/SI, et sinon c'est ESC (école de commerce) ou alors des prépas littéraires B/L (maths-lettres genre la formule hypokhâgne depuis 10 ans environ).

Les prépas ESC/Ingé ont souvent des épreuves de culture G (comme la Magistrature) et c'est un mélange de philo et de lettres.

Les A/L semblent se raréfier un peu de ce que je crois comprendre. Ça reste la voie classique et "noble" pour l'ENS. ENA/SciencesPo s'en branlent aujourd'hui de la philo.
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

868

Joli surtout avec les mots "d'apaissement" de l'attiseur de feu professionel qu'est notre cher président.
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

869

L'agrégation ne permettant d'enseigner que dans les classes préparatoires (et encore, sans certitude d'avoir un poste, surtout dans les disciplines comme la philo ou les arts). Pour l'universitaire, il y a bien quelques agrégés dans des disciplines qui peinent à recruter, mais ils sont très rares, et il y a, en plus, une hiérarchie assez puante entre les enseignants dits "du second degré" (incluant certifiés et agrégés malgré l'appellation) et enseignants chercheurs qui sont des thésards ayant un poste de maître de conférences ou de professeur des universités (ce accompagné ou non d'une HDR).
Je me pose, personnellement, la question de façon occasionnelle (à l'heure actuelle, mon plus haut diplôme n'est pas en informatique mais en lettres modernes). Mais c'est tellement la misère de passer une thèse, de faire un post doc à l'autre bout de la France (avec un salaire pourri, bien en-dessous de ce que je gagne actuellement), puis de trouver enfin un poste universitaire que je n'envisage la chose qu'en fantasme.
avatar

870

De plus en plus l'agrégation est devenue une case à cocher pour sélectionner les doctorants ou éliminer des candidats à un poste de chargé de cours (TD).
Parce que c'est un secret de Polichinelle que pour avoir un CM, contractuel ou chaire, c'est de la braguette arrière...
C'est effectivement chiant une thèse aujourd'hui, surtout quand tu sais qu'on te demande de faire de l'enculage de mouches avancées souvent au lieu de te laisser enfin t'exprimer librement, en tant que maître qui prend son autonomie. En philo j'imagine bien une thèse sur "La valeur ontologique du point-virgule dans la III° Partie de l'Encyclopédie de Hegel et sa participation dans la refondation de l'idéalisme transcendantal kantien".
Ou autres conneries du genre "Relecture merleau-pontienne de la temporisation du Dasein" et moralité tu prends 2 phrases de Merleau dans la Phéno de la Perception, un tiers du § d'Être et Temps sur la temporalité du Dasein et tu ponds 250 pages de lecture comparée chiante, dont 50 pages de justification méthodologiques préambulatoires qui rappellent à quel point t'as rien inventé ni n'es en train d'inventer, mais que tu fais un compendium de A, B C et Tartempion, et que donc que ton directeur et le jury se rassurent, tu n'es absolument pas un Garibaldi intellectuel, tu vas pas révolutionner la Sardaigne.
Ça normalement c'est le DEA/DESS (Master2). En thèse tu devrais avoir le droit de présenter quelque chose de nouveau, qui t'est propre, ou bien un sujet de recherche dans lequel tu proposer une nouvelle technique (par exemple d'interprétation d'un auteur).
Et ensuite le jury voit si oui ou non ça tient la route et si oui ou non ça montre que désormais tu maîtrises tellement ton savoir que tu n'as plus besoin de te ranger sous tel ou tel clocher pour ne pas déranger l'ordre établi. Tu es d'égal à égal, ça y est.
Non, le doctorat sert juste à trier parmi les doctorants qui ira grenouiller dans tel ou tel département comme sous-fifre...

Godzil> Apaisement vis-à-vis de ses donneurs d'ordres, Black Rock & Co. à notre égard c'est juste nous confirmer qu'on se soumet ou c'est la guerre.
Faudra me réexpliquer en quoi "au moins on n'est ni fachos ni cocos", en quoi "mais si c'est bien l'UE, au moins y a plus la guerre et puis si t'es anti-Ue t'es anti-Europe"...

I dare ya, double dare ya motherfucker...
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)