1
Salut,

Je vais m’acheter un vélo. Vous avez des conseils ?
J’en ai besoin pour me déplacer dans la vie de tous les jours (je n’ai pas de voiture). Je veux pouvoir y mettre un porte-bagages. Je n’ai pas besoin de suspensions. J’aimerais un moyen qui me permette de ne pas avoir les jambes et le dos tout éclaboussés si je roule sur une route mouillée. Je ferai essentiellement de la route, peut-être quelques chemins (genre herbe ou terre, mais pas de cailloux) de temps en temps. J’aimerais que le vélo dure 7 ans au moins, surtout s’il me coûte plus de 500 €. Je veux pouvoir aller vite sans effort.
Quelles sont les points les plus importants à l’achat ? Les cassettes ? Les freins ? Le poids ? Est-ce qu’il vaut mieux passer par une grosse marque (Scott, Cannondale, etc.) ou bien Décathlon et GO Sport offrent-ils une qualité comparable pour un prix bien en-dessous ? Est-ce que les vélos d’occasion valent le coup ?
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »
2
Ah oui aussi : je me suis fait voler mon précédent vélo. Quel antivol choisir pour éviter de rencontrer le même problème avec celui-ci ?
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »
3
ah bah pour le coup...

!call Flanker
--- Call : Flanker appelé(e) sur ce topic ...
avatarAll right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)
4
Sasume (./1) :
Vous avez des conseils ?
--> va chez un marchand de cycles et donne-lui tes critères, pour moi ça a bien marché ^^ (en l'occurrence il m'a commandé un vélo de série mais qu'il a modifié, il a notamment changé les pneus et ajouté les garde-boue et le porte-bagage qui n'étaient pas dessus en standard.)

Sinon ben les garde-boue classiques sont efficaces contre les éclaboussures sauf sur les pieds et, si c'est vraiment très mouillé, les chevilles ; tu peux avoir en bas du garde-boue avant un pare-boue pour mieux protéger les pieds, c'est un vrai plus mais ça n'est jamais absolument parfait (le pied va vraiment très bas quand tu pédales...)

Bon sinon, tu dis de la route mais quelle qualité de route ? les pavés sont une horreur à vélo, les trous dans les routes aussi, donc si tu comptes en faire, prends ça en compte pour les pneus. En fait globalement je déconseillerais les pneus tout fins de type course dès lors que tu veux prendre autre chose que des belles routes goudronnées — et notamment si tu veux pas mal rouler en ville : j'en ai sur mon vélo français et certes ça roule mieux quand la route est lisse, mais c'est inconfortable dès qu'elle est mauvaise et en plus ça crève trop facilement. Ce vélo n'est pas vraiment utilisable à Paris.

Pour la durée de vie du vélo, ça dépend combien tu t'en sers, parce que tant qu'il est rangé à l'abri de la pluie, il s'use pas a priori (enfin les pneus ça vieillit sans doute quand même, mais sinon ^^). Mais 7 ans ça ne me paraît pas énorme.

Après il y a d'autres questions que tu peux te poser, est-ce que tu vas faire surtout du plat ou bien du vallonné ? si tu fais seulement du plat tu peux avoir un vélo qui pèse une tonne et c'est pas un problème, c'est même plutôt mieux pour lutter contre le vent à cause de l'inertie (c'est ce que font les hollandais pour des raisons évidentes). Sauf bien sûr si tu veux porter le vélo genre dans des escaliers...

Qu'est-ce que tu appelles aller vite sans effort ? ça n'est jamais possible si ça monte où si tu as le vent de face, et c'est toujours possible quand c'est plat et qu'il n'y a pas de vent à moins d'avoir des pneus de tracteur (ou des pneus dégonflés cheeky) ou de rouler dans le sable ^^. Bon j'exagère, il vaut quand même mieux avoir des pneus relativement fins, mais cf. mon autre commentaire : pas *trop* non plus ^^. Pour aller vite malgré un vent de face, il vaut mieux un guidon qui te permet de te pencher en avant ou au moins de rapprocher les bras (donc de type course... la pire position possible étant de se tenir droit avec les bras écartés, comme avec un guidon droit). Mais ce critère n'est pas très important en terrain vallonné, c'est sur le plat que le vent est le plus chiant. Pour aller relativement vite en côte, ben il vaut mieux que le vélo soit pas trop lourd, et sinon il faut avoir un développement adapté.
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#
5
Quelques autres questions :
— Un cadre en acier est est-il beaucoup plus lourd qu’un cadre en alu ?
— Des vitesses intégrées au moyeu valent-elles le coup ou bien c’est un gadget aussi stupide qu’une boîte automatique sur une voiture ?
— La dynamo ça ne ralentit pas trop ?
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »
6
Merci Sally pour ces conseils. Je ferai de la route, peut-être des pavés occasionnellement (il y en a dans le centre ville de Rennes), donc j’opterai pour des pneus assez fins mais pas type vélo de course.
Le type de route sera surtout du plat.
Sally (./4) :
Qu'est-ce que tu appelles aller vite sans effort ?
C’était surtout pour dire que je veux un vélo qui roule bien, pas un truc ultra lourd qui grince de partout.
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »
7
Les vitesses au moyeu sont censées être mieux genre si tu laisses souvent ton vélo dehors sous les intempéries (autrement dit c'est plus résistant/demande moins d'entretien), mais à part ça je ne sais pas. Par ailleurs je ne suis pas sûr que tu puisses avoir autant de vitesses différentes de cette façon qu'avec un dérailleur classique...

La dynamo frotte pas mal mine de rien (elle ne « ralentit » que si à cause de l'effort supplémentaire demandé tu pédales moins vite grin, sinon tu te fatigues juste plus, mais oui c'est significatif). Les lampes à LED ne consomment quasi rien et éclairent tout à fait correctement, je ne sais pas s'il y en a qui fonctionnent sur dynamo (ça aurait besoin d'une dynamo beaucoup moins puissante qu'une ampoule classique, mais je sais pas si ça existe) mais les piles durent super longtemps, donc...

sinon pour un vélo qui roule bien c'est surtout une question d'âge et d'entretien (si tu le laisses dehors sous la pluie et que tu le graisses jamais... cheeky), la qualité des roulements et de la roue libre peut jouer (il y en a peut-être qui vieillissent moins bien que d'autres, je ne suis pas expert mais ça ne m'étonnerait pas que la différence entre un truc de qualité et un truc cheap commence à se faire sentir nettement au bout de quelques années, genre)
mais autrement c'est une question de réglage (bon réglage du dérailleur, roues pas voilées, pneus correctement gonflés...)
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#
8
J'ai mon VTT depuis 15 ans maintenant (fichtre, cela ne me rajeuni pas) et n'a pas de suspension et pèse "une tonne". Par contre c'est un tank, in-cre-va-ble ! Il doit avoir connu toutes les crêtes et les chaumes d'Alsace tongue Je vais te conseiller un truc simple : "l'essayer c'est l'adopter" ! Si tu peux avoir un vélo à l'essai quelques temps, tu pourras comparer. Mes conseils :

- Un vélo d'occaz fera très bien l'affaire, vérifier le moyeu et la rouille : un pas trop récent se fait moins voler tout en restant pratique à l'usage (c'est un vélo après tout)
- Eviter les gadgets (vitesses intégrées) qui alourdissent la facture, surtout en cas de pièce de rechange : rester au basique éprouvé
- Le poid du vélo ne change pas grand chose à l'inertie, c'est surtout le poid du cyclitse (d'après le flim de grand classe US du même nom) : prendre léger si possible (dans les côtes ou dans l'escalier, votre dos vous remerciera)
- Suivant la dynamo on peut avoir plus ou moins de frein : ma première était un truc bruyant, raide et inefficace, ma nouvelle génère limite 2x plus de tension sans quasiment me freiner
- Essayer d'avoir le dos plat et le plus vertical possible, le centre de gravité le plus bas possible (fini l'époque des bicycles) : pas forcément le cas des VTT qui 'imposent' de se coucher sur le guidon (plutôt vélo de ville ou familial)
- Pour l'ergonomie du guidon et le changement des vitesses, c'est à chacun de voir : le système à touche plutôt qu'à manette à ma préference, on ne cherche pas à trouver quand la vitesse passe, on appui d'un coup et c'est bon (surtout quand on change de vitesse sur les pavés et/ou les cailloux)
- Garde boue, réflecteurs et éclairage dans TOUS LES CAS !
- etc...

Essayer d'avoir du bon sens smile

Kochise
avatarSi Dieu m'a de nouveau fait homme, cette fois il m'a pas raté : marcher sur l'eau et dupliquer les pains, ça marche p'us :/
9
Kochise (./8) :
Essayer d'avoir le dos plat et le plus vertical possible
Euh ouais, sauf quand t'as le vent de face quoi cheeky
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#
Kochise (./8) :
- Un vélo d'occaz fera très bien l'affaire, vérifier le moyeu et la rouille : un pas trop récent se fait moins voler tout en restant pratique à l'usage (c'est un vélo après tout)

Ça peut être un bon plan, si on est sûr de ne pas se faire avoir
- Eviter les gadgets (vitesses intégrées) qui alourdissent la facture, surtout en cas de pièce de rechange : rester au basique éprouvé

epee
Autant prendre des pièces plus classiques mais de meilleure qualité (typiquement, vaut mieux des bons freins V-brake que des mauvais freins à disque)
- Le poid du vélo ne change pas grand chose à l'inertie, c'est surtout le poid du cyclitse (d'après le flim de grand classe US du même nom) : prendre léger si possible (dans les côtes ou dans l'escalier, votre dos vous remerciera)

Bah 10kg, ça se ressent quand même ^^
- Pour l'ergonomie du guidon et le changement des vitesses, c'est à chacun de voir : le système à touche plutôt qu'à manette à ma préference, on ne cherche pas à trouver quand la vitesse passe, on appui d'un coup et c'est bon (surtout quand on change de vitesse sur les pavés et/ou les cailloux)

Et pour les VTT, je trouve qu'il vaut mieux éviter les poignées tournantes (plus chiant à réparer, et on peut changer de vitesse quand on est en danseuse)
- Garde boue, réflecteurs et éclairage dans TOUS LES CAS !
epee
mais l'éclairage est forcément vendu avec le vélo, il ne faut pas hésiter à réclamer
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant
Ah oui et sinon le poids est aussi un inconvénient important si tu veux faire beaucoup de ville. Les vélib' typiquement sont assez chiants pour ça, tu mets trois plombes à redémarrer après chaque feu. En fait sur un vélo très lourd ce qu'il faut c'est penser à repasser un petit développement avant de s'arrêter (après c'est trop tard) mais c'est chiant ; avec un vélo suffisamment léger tu as nettement moins ce problème.
Le fait de savoir si tu vas beaucoup devoir poser pied à terre peut aussi jouer pour le choix des pédales ; perso j'ai jamais eu autre chose que des cale-pieds classiques (qui ont pour avantage que tu peux rouler avec n'importe quelles chaussures) mais en ville c'est un peu relou (c'est pas compliqué à renfiler — si tu n'as pas trop serré la courroie de droite, ce que j'évite ^^ — mais c'est pas vraiment possible à faire tout en pédalant, et quand tu démarres juste devant un carrefour tu peux pas forcément le faire tout de suite). Je suppose que les pédales automatiques sont plus faciles à utiliser dans ce cas.
Sinon tu peux aussi prendre des pédales simples, c'est sans doute le plus pratique si tu t'arrêtes tout le temps, mais pour rouler c'est pas l'idéal. (Et dans ce cas il vaut mieux qu'elles accrochent quand même un minimum, les pédales des vélib' qui glissent quand elles sont mouillées... sick)
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#
Par rapport à l'éclairage, je me suis renseigné pour mon vélo (mais vu la bouse, le vendeur m'a conseillé de ne pas investir et d'attendre qu'il meure pour tout changer grin) et ils font des éclairages avec dynamo et accumulateur incorporé (il tient deux minutes à l'arrêt, très pratique au feu, par exemple).
avatar
Ah oui, ou pour lire les panneaux/bornes kilométriques quand tu es perdu en forêt la nuit cheeky
avatar« Le bonheur, c'est une carte de bibliothèque ! » — The gostak distims the doshes.
Membrane fondatrice de la confrérie des artistes flous.
L'univers est-il un dodécaèdre de Poincaré ?
(``·\ powaaaaaaaaa ! #love#
Par rapport à mettre des accus dans une lampe à DEL normale, ça vaut pas trop la peine à moins de faire des longs voyages de nuit. Je n'y vois qu'un avantage en fait: t'as pas besoin de prendre la lampe avec toi (en soirée par ex c'est chiant), mais au risque qu'on te la casse.
Merci à tous pour vos conseils, n’hésitez pas à compléter si autre chose vous vient !
avatar« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas. »
les vélos decathlon ont pas mal progressé niveau robustesse ... Ca vaut le coup d'y regarder de près (en plus, ils sont généralement moins cher que les grosses marques qui attirent tjs l'oeil)