1
Il se trouve que deux développements intéressants, qui étaient au départ indépendants, se sont synchronisés temporellement aujourd'hui smile

* un tutorial pour reflasher les prototypes Nspire Clickpad (les toutes dernières versions avant les modèles de production) et les sortir de leurs ultra-vieux OS 1.1 et 1.2 (très limités), pour pouvoir les upgrader jusqu'à l'OS 3.1.0.392 au moins: http://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?f=43&t=8954 , http://www.omnimaga.org/index.php?topic=13075.0 . Très utile aux possesseurs (il y en a des dizaines, probablement jusqu'à quelques centaines - critor avait récupéré une vingtaine de prototypes Nspire) de ces modèles, qui étaient lésés jusqu'à maintenant, sans que TI lève le petit doigt;
Ceci est rendu possible par le fait que sur les prototypes Clickpad, même la Flash NOR contenant le boot1 est facilement reprogrammable.

* un programme pour désactiver temporairement, sur les CX, cette foutue protection anti-downgrade de l'OS, et ainsi pouvoir revenir à l'OS 3.0.1.1753 une fois qu'une version plus récente a été installée (par l'utilisateur ou par TI): http://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?f=43&t=8955 , http://www.omnimaga.org/index.php?topic=13079.0 .

Ils font suite à des développements comme fixprint, travail collectif publié le week-end dernier, qui restaure le print() du Lua qui permettait, sur OS 3.0.1 et 3.0.2, d'écrire sur le port série, mais que TI a enlevé de l'OS 3.1.0.392...


On peut lire ces événements comme des manifestations du fait que la communauté trouve, à son rythme, des solutions aux (non-)actions de TI. Je laisserai les lecteurs libres de considérer les (non-)actions de TI comme un manque d'attention, de l'inconséquence, de la malice, ou autre chose smile
avatarMembre de la TI-Chess Team.
Co-mainteneur de GCC4TI (documentation en ligne de GCC4TI), TIEmu et TILP.
Co-admin de TI-Planet.
2
Beau boulot une fois de plus smile

Par contre critor est trop optimiste en ce qui concerne la possibilité de reprogrammation du Boot 1 sur les nSpire "normales" : si j'en crois la photo, la piste qui contrôle la protection en écriture de la Flash NOR a été virée du PCB. Et comme c'est un composant BGA, c'est même pas la peine de penser rajouter à la main une connexion sans avoir de station de dessoudage spécialisée tongue (si c'était accessible facilement, le développement de ndless aurait été énormément facilité)
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
3
si on sait quelle est la balle concernée, on peut voir si elle a un via, et souder ou trouer trilove
4
Faut pas trop rêver non plus smile

(quoique... sur la deuxième photo, j'ai l'impression que le point de test est toujours présent, mais je ne vois pas la piste qui le relie à la NOR comme sur la première photo... ça serait assez dingue que TI laisse passer une bourde pareille, mais sait-on jamais...)
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
5
j'aurais dit que c'était la sérigraphie, pas une piste ou un point de test...
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca
6
Hier, c'était flashage de boot2 pour CX (FlashBoot2CX: http://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?f=43&t=8973 ), et flashage de logiciel de diagnostics (FlashDiagsCX: http://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?f=43&t=8976 ) smile
Les deux programmes sont quasi-identiques, seule la zone mémoire affectée change.

Sur CX, le diags s'avère parfois très utile pour remettre en état de fonctionnement une CX qui refuse de booter correctement. Ce problème se produit même sans que du code natif tiers ait jamais été exécuté sur la machine. Sans le diags, il faut se balader avec un tournevis pour ouvrir la trappe à batterie... ce qui n'est ni pratique, ni discret, en examen grin
avatarMembre de la TI-Chess Team.
Co-mainteneur de GCC4TI (documentation en ligne de GCC4TI), TIEmu et TILP.
Co-admin de TI-Planet.