Le 31/03/2014 à 15:23
Bonjour,

Je travaille depuis février 2005 dans un bureau d’études de forage pétrolier dans le sud de la France (moins de 50 salariés).
La société a été vendue, et les acquéreurs sont sur Paris.
Je suis cadre depuis octobre 2010.
J’ai reçu une proposition d’avenant à mon contrat de travail relatif à la modification de mon lieu de travail.
Pour information, je n’ai pas de clause de mobilité dans mon contrat de travail, ni de clause de non concurrence.
J’ai refusé cette mutation sur Paris, et je vais bientôt être licencié économique (pas de reclassement possible).

Ma question :
En dehors des indemnités légales de licenciement, d’après vous combien est-ce que je peux demander en plus lors de mon entretien préalable au licenciement ?
Je n’ai jamais traité un transactionnel, je me dis qu’avec 9 ans d’ancienneté, je peux négocier quelque chose.
Il faut savoir que la société fait également 25M de chiffres d’affaires.

Dans l’attente de vos réponses,
Bonne journée,
Le 31/03/2014 à 16:20
bah, techniquement pour demander quelques choses et être en position de force, il faut avoir un élément qui peut les ennuyer.

Pour le coup, tu peux juste y aller au culot (de ce que tu dis). Sachant que 9 ans d'ancienneté, ça fait de souvenir 2 mois de salaire? (0,25 mois par années, je crois) Autrement dit "rien"!

par contre licenciement économique, je crois que tu toucheras plein pot au Assedic. wink
avatarHEROKI DE SEGA, LE JEU SUR IPHONE ET IPAD : DIX EXEMPLAIRES À GAGNER !
Pour tenter de gagner un exemplaire de Heroki sur iPhone/iPad, c'est très simple : abonnez-vous à notre page Facebook/Twitter et aimez/partagez le message qui annonce le concours. Le tirage au sort des dix gagnants aura lieu le 2 août à minuit. Ils seront contactés par les réseaux sociaux pour recevoir leur lot.

https://twitter.com/Airgamingpocket

https://www.facebook.com/airgamingmobile
Le 31/03/2014 à 16:25
La société a été racheté au mois de juillet 2013.
De suite on nous a annoncé oralement qu’il faudrait que l’on suive sur Paris.
J’ai reçu le courrier de proposition d’avenant à mon contrat de travail le 29 octobre 2013, j’ai répondu dans la négative dans le mois qui a suivi.
En réponse à mon courrier, ils m’ont renvoyé une lettre le 3 décembre 2013 en me proposant « en l’absence de solution un reclassement ou un licenciement économique » qui ne sera pas engagé avant février 2014.
Ils devaient revenir vers moi au plus tard mi janvier 2014.

A ce jour je n’ai toujours pas reçu de courrier.
On vient de m’annoncer oralement que mon entretien préalable au licenciement aurait lieu le 6 mai 2014. Je ne devrai pas tarder à recevoir le courrier de notification.

Moi et mes 2 collègues qui sont dans le même cas que moi n’en pouvons plus moralement.
N’est-il pas possible de demander des dommages et intérêts pour cette procédure qui traîne en longueur ?
De plus je n’ai pas de clause de non concurrence, n’est-il pas possible de négocier pour monnayer cette contrepartie ?
Le 31/03/2014 à 17:32
en faites si vous êtiez plus nombreux la solution était un CE, qui aurait dû juger le licenciement économique et aurait pu dire "mais vous cherchez pas de solution". Ce qui aurait joué en ta faveur.
A la limite tu peux jouer sur cette corde, en disant qu'ils ont pas essayé. Mais à priori si c'est des tueurs comme je le pense, ils s'en foutront. Désolé je suis pessimiste, mais j'ai un vu un RH bafoué la loi, et me regarder dans les yeux me dire "bah attaque moi au prud'homme".

En gros ils attendent que ça, pose XXXXX euros sur un compte avec interêt sur 5 ans, savent que ta procédure va durer et vont donc en quelques sortent économiser grâce à toi...

La vraie solution, y aller avec au culot, dire que c'est un licenciement économique un peu "cavalier" et que si ils veulent pas que tu remues trop le merdier, que tu pars sans soucis contre X fois ton salaire. Après y'a pas de chiffre. Il faut juste te dire qu'après ça il est hors de question d'avoir plus. Et que tu arrives à faire ton deuil des 9 ans que tu as donné à la boite.

Perso je suis chez Capgemini après 2 rachats (j'étais dans une boite de vingt) - aujourd'hui donc 120 000 personnes - bah je pense que pour 6 ans je demanderai 6 mois de salaire+le préavis(si je le fais pas). Pour "service rendu" et pas faire chier en partant.
avatarHEROKI DE SEGA, LE JEU SUR IPHONE ET IPAD : DIX EXEMPLAIRES À GAGNER !
Pour tenter de gagner un exemplaire de Heroki sur iPhone/iPad, c'est très simple : abonnez-vous à notre page Facebook/Twitter et aimez/partagez le message qui annonce le concours. Le tirage au sort des dix gagnants aura lieu le 2 août à minuit. Ils seront contactés par les réseaux sociaux pour recevoir leur lot.

https://twitter.com/Airgamingpocket

https://www.facebook.com/airgamingmobile
Le 31/03/2014 à 17:34
PS : attention à la facon dont ils verseront la prime. Dans certains cas les Assedic refusent de te prendre en charge pendant X mois parce que justement tu as eu cette prime. Il faut se renseigner sur le net, je crois qu'ils doivent pas la mettre dans le solde de tout compte de souvenir.
avatarHEROKI DE SEGA, LE JEU SUR IPHONE ET IPAD : DIX EXEMPLAIRES À GAGNER !
Pour tenter de gagner un exemplaire de Heroki sur iPhone/iPad, c'est très simple : abonnez-vous à notre page Facebook/Twitter et aimez/partagez le message qui annonce le concours. Le tirage au sort des dix gagnants aura lieu le 2 août à minuit. Ils seront contactés par les réseaux sociaux pour recevoir leur lot.

https://twitter.com/Airgamingpocket

https://www.facebook.com/airgamingmobile
Le 31/03/2014 à 19:25
(le délai de carrence est d'ailleurs passé de 3 à 6 mois il n'y a pas longtemps)
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca
Le 31/03/2014 à 19:38
Vous ne trouvez pas ça bizarre que l'entreprise fasse un licenciement économique ?
Il me semble qu'en cas de licenciement économique, l'entreprise ne peut pas réembaucher derrière quelqu'un pour le même poste.

Donc :
- soit je me plante
- soit l'entreprise a besoin de quelqu'un à ce poste, et dans ce cas ils se sont tirés une balle dans le pied
- soit l'entreprise voulait supprimer ce poste, et l'avenant proposé était en fait bidon (ils tablaient sur le fait que tu n'accepterais pas)
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Le 31/03/2014 à 21:54
bah des fois les entreprises rachètent juste pour tuer la concurrence et récupérer des projets/contrats/marques. Donc rien d'étonnant. A priori ils veulent pas garder de succursale dans cette région. Donc ceux qui reviennent sur Paris on se débrouille pour les caser, les autres... "allez mourir".

Tu sais sur les 150 employés achetés par Cap, aujourd'hui il en reste même pas 50 d'origine. Achetez une coquille vide, ça leur fait pas peur. (et une coquille achetée trop chère en plus)
avatarHEROKI DE SEGA, LE JEU SUR IPHONE ET IPAD : DIX EXEMPLAIRES À GAGNER !
Pour tenter de gagner un exemplaire de Heroki sur iPhone/iPad, c'est très simple : abonnez-vous à notre page Facebook/Twitter et aimez/partagez le message qui annonce le concours. Le tirage au sort des dix gagnants aura lieu le 2 août à minuit. Ils seront contactés par les réseaux sociaux pour recevoir leur lot.

https://twitter.com/Airgamingpocket

https://www.facebook.com/airgamingmobile
Le 02/04/2014 à 16:38
Zerosquare (./7) :
Vous ne trouvez pas ça bizarre que l'entreprise fasse un licenciement économique ? Il me semble qu'en cas de licenciement économique, l'entreprise ne peut pas réembaucher derrière quelqu'un pour le même poste.

J'ai été dans ce cas, et effectivement en cas de licenciement économique l'entreprise ne peut réembaucher derrière pour un poste similaire pendant un certain laps de temps.
avatar« Nous avons propagé sur Extranet une histoire fabriquée de toutes pièces selon laquelle une certaine disposition d'étoiles, vue depuis la planète d'origine des butariens, formaient le visage d'une déesse galarienne.
Sans chercher à vérifier ces informations, certains ont décrété que c'était la preuve de l'existence de la déesse. Ceux qui notaient le manque de preuves se faisaient attaquer. »

Legion, geth trolleur à portée galactique