"Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.

Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...

"
Vous êtes un consommateur modéré d'Internet : ne pas voir le temps passer, avoir envie de consulter fréquemment son e-mail, ou même se passionner pour Internet, sont des réactions somme toutes plutôt normales lorsqu’on découvre ce nouveau média.

Veillez toutefois à rester lucide : à moins d’être professionnellement engagé dans le multimédia, le Web doit rester un outil pour vous, et non une finalité.

Cliquez ici pour consulter notre thématique "Questions de société". Vous y trouverez nos articles traitant de l'Internet.

Vous avez répondu "oui" aux questions 4, 13, 27 :
- Je délaisse mes loisirs habituels au profit d'internet
- J'oublie fréquemment les tâches quotidiennes
- Je repousse la nuit le moment de ma déconnexion.


Apparemment, vous perdez de plus en plus contact avec la vie réelle. Les gestes qui constituent votre quotidien — y compris celui de vous coucher à une heure convenable — ont moins d’importance.

Pour certains, reprendre contact avec le quotidien est une véritable rééducation. Comment ? Par exemple, pratiquez les techniques « zen », dont les principes sont fondés essentiellement sur la redécouverte des gestes élémentaires de la vie.


Par Erik Pigani .


rotfl
wink