1

Allez voir cette page et dites moi ce que vous obtenez smile


Votre résultat
Vous êtes un consommateur modéré d'Internet : ne pas voir le temps passer, avoir envie de consulter fréquemment son e-mail, ou même se passionner pour Internet, sont des réactions somme toutes plutôt normales lorsqu’on découvre ce nouveau média.
Veillez toutefois à rester lucide : à moins d’être professionnellement engagé dans le multimédia, le Web doit rester un outil pour vous, et non une finalité.
avatarWebmaster et développeur du site. Pour tout probleme ou question envoyez un mini message ou mail.

Suivez l'actualité de tous vos site préférés sur yAronews : http://ns.yaronet.com =)

2

Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.
Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...

Ça va pas non ? grin
avatarAll right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)

3

pareil

4

idem grin

5

Pourtant y'a plein de question où j'ai répondu à l'encontre du "dépendant" (et mes réponses était les vraies, pas pour tricher).
Pis y'a des questions mal foutues, comme "Allumer le PC en se levant" >> je le fais presque tjs en vacance, mais c'est plus pour coder qu'internet.
Internet je dépasse pas 60h de connection par mois en vacance, et à l'école ça doit être 1h par jour maxi.
Internet ou la télé le soir ? ... y'a pas des tests aussi "brut" pour la télé, mais pour internet on en fait toute une histoire.
Qq'un qui regarde un film 1h30 le soir ou qq'un qui va sur le net, c'est pareil pour moi.

Mais c'est vrai qu'un truc à cause du net/ordi peut me stresser (ex : mon ordi crash un soir sans raison, bonjour la nuit que j'ai passé, j'avais trop les boules que mon PC et mes docs soient bousillés).

6

60 heures de connec par mois ?
Erf ce mois ci je vais dépasser les 300 facile smile

(non non pas dépendant grin)
avatarAll right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)

7

idem que bob 64 et pim89 grin
avatarMon âme rayonnait du feu de ton feu,
Ton monde était une eau chuchotante
A la riviére de mon coeur.

Rumi, poéte soufi

8

bne moi pareil ke vous aussi alors k'a priori de yaro et moi ben c yaro le plus passionné alors franchement je comprend pas
Kk un peut m'expliker confus

9

en fait ct ca a une reponse pret
celle ki colle le plus c celle ki fait ke je suis comme yaro en fin de compte smile

10

Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.
Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...

c n'imp grin
avatarJust a cool cat in a small town

11

bon, voila, le résultat est tombé :

Vous êtes cybermaniaque !

L’usage inconsidéré d’Internet commence à causer de sérieux problèmes dans votre vie réelle. Dans votre cas, on peut parler sinon de dépendance, au moins de "cybercompulsion ". Il vous faudra au plus vite trouver un moyen de résoudre ce problème.

Soit vous avez assez de force de caractère pour prendre du recul, éteindre votre ordinateur pendant quelques jours au moins ou réduire de façon drastique votre temps de connexion ; soit vous demandez l’aide d’un psychologue spécialisé dans les problèmes de dépendance.

Cliquez ici pour consulter notre thématique "Questions de société". Vous y trouverez nos articles traitant de l'Internet.

Attention : vous avez répondu "oui" aux questions 18, 21 et 28 :
- Je rêve de plus en plus souvent de pages web.
- Sur Internet, je me sens « chez moi ».
- Je suis de plus en plus préoccupé(e) par ce qui peut se passer sur Internet pendant mon « absence ».


Rêver de pages web signifie que votre vie psychique inconsciente commence à être de plus en plus imprégnée des images, de la structure et de la « logique » d’Internet.

Plus vous vous sentez « chez vous » dans le monde virtuel, plus vous êtes préoccupé par ce qui s’y passe, plus vous perdez contact avec vous-même et la réalité quotidienne.

Tout se passe comme si votre esprit était « déplacé » dans une autre dimension. Il est urgent de vous recentrer sur une activité — physique par exemple — dans le monde réel.

Vous avez répondu "oui" aux questions 7, 19 et 24 :
- Je n’avoue jamais à personne le temps réel que je passe sur Internet.
- J'éprouve de la culpabilité lorsque j'ai passé trop de temps sur Internet.
- Dès que la maison est vide, je me précipite pour me connecter en cachette.

La meilleure façon de ne pas éprouver un sentiment de honte ou de culpabilité parce que vous avez plaisir à surfer sur le web, est de délimiter clairement votre temps de connexion.
Parlez-en à votre entourage, il vous aidera à tenir cet engagement.

Vous avez répondu "oui" aux questions 9, 15 et 28 :
- J'ai hâte de rentrer de week-end pour allumer mon ordinateur.
- Je pense que la vie sans Internet serait terriblement ennuyeuse et sans grand intérêt.
- Je suis de plus en plus préoccupé(e) par ce qui peut se passer sur Internet pendant mon « absence ».


Vous perdez de plus ne plus contact avec la réalité. Il est temps de vous poser de sérieuses questions sur le sens de la vie, de vous ouvrir aux autres, de reprendre contact avec vous-même.


Par Erik Pigani .




fouhum ca fé peur

12

erf grin

13

je vé me faire désintoxiquer

14

Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.

Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...

arf ça c à cause de yAronet !!!!!

avant j'y allais jamais ou alors pour des exposés ou dossiers !!!!!roll

15

ouhai, moi aussi, on va monté aune asso des dépendants de yaronet.

Allez, qui est avec moi ? qui ne pe plus se passer de ce site ?

16

moiwinkloveyaronetlove

17

bon, ou le cré dnas kel rubrique ce topic des dépendants de yaronet ?

18

ah sait pas !!! ou tu veuxmagic

19

C'set à cause de yAronet !!!!
Vous êtes cybermaniaque !

L’usage inconsidéré d’Internet commence à causer de sérieux problèmes dans votre vie réelle. Dans votre cas, on peut parler sinon de dépendance, au moins de "cybercompulsion ". Il vous faudra au plus vite trouver un moyen de résoudre ce problème.

Soit vous avez assez de force de caractère pour prendre du recul, éteindre votre ordinateur pendant quelques jours au moins ou réduire de façon drastique votre temps de connexion ; soit vous demandez l’aide d’un psychologue spécialisé dans les problèmes de dépendance.

Cliquez ici pour consulter notre thématique "Questions de société". Vous y trouverez nos articles traitant de l'Internet.

Vous avez répondu "oui" aux questions 4, 13, 27 :
- Je délaisse mes loisirs habituels au profit d'internet
- J'oublie fréquemment les tâches quotidiennes
- Je repousse la nuit le moment de ma déconnexion.


Apparemment, vous perdez de plus en plus contact avec la vie réelle. Les gestes qui constituent votre quotidien — y compris celui de vous coucher à une heure convenable — ont moins d’importance.
Pour certains, reprendre contact avec le quotidien est une véritable rééducation. Comment ? Par exemple, pratiquez les techniques « zen », dont les principes sont fondés essentiellement sur la redécouverte des gestes élémentaires de la vie.

20

même résultat que Titane !!!
trisotrisomadfoucouic

21

Votre résultat
Vous êtes un consommateur modéré d'Internet : ne pas voir le temps passer, avoir envie de consulter fréquemment son e-mail, ou même se passionner pour Internet, sont des réactions somme toutes plutôt normales lorsqu’on découvre ce nouveau média.

Veillez toutefois à rester lucide : à moins d’être professionnellement engagé dans le multimédia, le Web doit rester un outil pour vous, et non une finalité.


sachant que 95% de mon temps internet c sur ce forum que je le passe, je peux vite resoudre ce probleme grin

22

je suis sur que les 1/4 des yaroteux ont du avoir la même chose que moi (post #10)

23

lol

24


Vous êtes un consommateur modéré d'Internet : ne pas voir le temps passer, avoir envie de consulter fréquemment son e-mail, ou même se passionner pour Internet, sont des réactions somme toutes plutôt normales lorsqu’on découvre ce nouveau média.

Veillez toutefois à rester lucide : à moins d’être professionnellement engagé dans le multimédia, le Web doit rester un outil pour vous, et non une finalité


ca c moi tongue

25

arf jy crois qu'à moitié...

26

Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.

Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...



moi je fais 50 heures par mois

parcontre, kan g une petite copine, ça chute à 15 heures par mois grin

27

en tout cas c faux, ce qu ils racontent, car je n'ai pas de problemes dans la vie qui découlent d'internet triso

et en plus je peux me passer d internet pendant un mois, ca ne me dérange pas

en fait internet c kan je m'ennuie !

Un autre truc : mes parents voulaient prendre un acces illimité tiscali et je leur ai dit de ne pas le faire, expres pour me restreindre à mon forfait 50 heures .

28

Vous êtes un consommateur modéré d'Internet : ne pas voir le temps passer, avoir envie de consulter fréquemment son e-mail, ou même se passionner pour Internet, sont des réactions somme toutes plutôt normales lorsqu’on découvre ce nouveau média.

Veillez toutefois à rester lucide : à moins d’être professionnellement engagé dans le multimédia, le Web doit rester un outil pour vous, et non une finalité.


Mouais...j'ai quasiment répondu "Non" à toutes les questions...hum Ca doit être un système de "points" dont la logique m'échappe...rolltrisopicol
avatar"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOWSHOWMESOMETHINGICANTUSEPUSHTHEBUTTONSCONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

29

c marrant il m'avait conseiller de consulter et j'avait fait un autre test pour savoir si j'étais mature et le bordel m'avais donné+40 ("vous avez sans problème surmonté la crise de la 40aine) une femme et 2 ou trois momes avec une maison, un taf qui rapporte.... C tout du bidon ce site grin
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

30

"Vous êtes un internaute passionné. Vous commencez à avoir quelques problèmes dans la vie réelle à cause d’Internet. Selon les spécialistes, on ne peut pas encore parler de " dépendance " proprement dite, mais plutôt du besoin compulsif de vous connecter pour une raison ou pour une autre. Vous en êtes encore à un stade ou vous pouvez vous contrôler.

Pour cela, essayez d’adopter une hygiène de vie plus saine : fixez des limites concrètes à votre consommation Internet, sortez, rencontrez vos amis, déterminez l’heure du coucher, lisez un livre...

"