1

Voilà la presque intégralité de mes presques exactes confessions. Toute erreur ou oubli est dû à un manque de mémoire, pourtant j'en mange du poisson... On m'aurait menti ? wink



Préalable à la partie : Prise de têre initiale. Je m'étais fixé comme objectif de construire la fusée. Pour avancer rapidement en science le caractère scientifique semble aller de soi et le caractère religieux me plaît : contentement de la population, pas d'anarchie et occupation rapide du terrain par extension culturelle. Une civ répondait à ces caractéristiques : Babylone. N'étant pas un grand guerrier, je décidais de tout miser sur la science et de devenir une civilisation indispensable aux autres en étant leur fournisseur officiel de tech. Mais sachant qu'il y avait des "civ-killer" dans le jeu, j'étais résolu à m'allier à un fier guerrier qui serait mon défenseur.

Début de la partie : Tout va très bien madame la marquise. Très tôt je rencontre ZDuke, il souhaite développer l'aspect militaire de sa civ ça tombe bien j'avais besoin d'un bouclier. Nous nous entendons à merveille, il sera le bras armé dont j'ai besoin, je le fournirai en tech : notre alliance est scellée. Puis je rencontre Stilgar qui me met en contact avec Zyg qui lui me présente MisterFred. Je connais alors toutes les civs du continent et pratique des échanges avec chacune d'elles. Comme je suis un peu isolé, ZDuke me sépare de Zyg et de MisterFred, un bras de mer me sépare de Stilgar, j'ai tout le loisir de prendre du terrain : enchainement colon + temple puis colon + bibliothèque, je prends le risque de ne pas développer d'armée pour occuper un max de terrain. Zyg et MisterFred sont en pleine empoignade, Stilgar se développe dans son coin, ZDuke décide d'en découdre avec Stilgar. MisterFred propose de se joindre à notre alliance. Le p'tit Machiavel qui sommeille en moi se réveille : nous acceptons l'alliance avec MisterFred, mais pour le maintien du statu quo je suis prêt à donner "un coup de pouce" (discret) à Zyg pendant que ZDuke s'arme pour attaquer Stilgar. Face à l'embrasement qui se prépare, Zyg-MisterFred d'un côté, Stilgar-ZDuke de l'autre je choisis de jouer la "neutralité" avec une aide en science et or pour ZDuke tout en évitant que MisterFred prenne trop d'ascendant : diviser pour mieux rêgner. L'objectif final étant qu'avec ZDuke nous nous partagions le continent. Et comme de bien entendu, rien ne s'est déroulé comme je l'envisageais. J'aime quand un plan se déroule sans problème...

Milieu de partie : Coup de théâtre. Zyg est enfoncé par MisterFred, il perd également des villes au profit de Stilgar. Nous pensons à une coalition Stilgar - Zyg. Alors que je suis à deux doigts de changer d'époque, un nouvel acteur entre en scène : Chris. Je joue mon rôle de négociateur en techs et lui vends à prix raisonnable des techs. J'obtiens également le contact d'Avance par l'entremise de MisterFred. Il ne manque plus que Fulcanelli qui a construit la GB. Pour sauvegarder mon commerce scientifique, je décide de rechercher au plus vite l'Education pour limiter la casse lorsque nous le rencontrerons. MisterFred - ZDuke et bibi décidons de limiter nos échanges au strict minimum. Chris se fournit aussi chez Stilgar et viens s'installer à deux pas de ma capitale, car dans ma précipitation à prendre du terrain j'avais envoyé mes colons au plus loin afin d'établir des frontières avant de consolider l'intérieur de mon territoire. Je prends conscience du danger que Chris représente, il ne lui manque qu'une ou deux techs pour changer d'époque. Je contacte les autres joueurs en leur demandant de ne pas commercer avec Chris puis je leur propose d'échanger nos écrans F11, par déduction si le seul écran qui me manque est celui de Chris je pourrai me faire une idée de sa puissance. Et j'obtiens un beau flop. Je n'en sais pas plus sur Chris qui change d'époque. Quelqu'un a commercé avec lui, est ce Zyg ? Stilgar ? Un autre joueur ? Je commets une lamentable erreur d'appréciation, je pense pouvoir m'occuper seul de Chris. ZDuke s'est proposé pour m'aider mais par fierté j'ai différé son intervention et c'est la catastrophe. Mes attaques sont repoussées, finallement les cavaliers de ZDuke interviennent, nous aurions pu les up grader car nous venions de découvrir Chevalerie. ZDuke préfère tenter le tout pour le tout et se casse les dents sur la défense de Chris. Il reste des unités à ZDuke mais Stilgar a déclenché les hostilités. Mon défenseur étant occupé de son côté, je me retrouve seul face à Chris et c'est la Bérézina. Il ne cesse de progresser, l'arrivée tardive de mes chevaliers ne fera que retarder l'inévitable. Je suis acculé, l'alliance Léviathan (Fulcanelli - Avance) me propose un marché, je leur remet des villes contre des techs (Poudre à canon). J'accepte le marché tout en sachant qu'il est trop tard pour arrêter Chris. Le rapprochement avec Fulcanelli me permet de survivre et ayant tout perdu j'adhère à son projet.

Fin de partie : La valse des logements. MisterFred me donne une de ses villes polaires, un débarquement de Stilgar me contraint au déménagement, c'est au tour de Fulcanelli de m'héberger. Je coule enfin des jours heureux loin des tracas de la politique internationale. Mon quotidien est ponctué de temps en temps par un refus de la proposition de paix envoyée par Chris. Pensant qu'il n'en resterait pas là et espèrant que le découragement de sa population le pousserait à accepter ma proposition. Je lui ai proposé la paix contre la remise de 5 de mes anciennes villes. En dernier ressort et pour redonner de l'intérêt à une partie qui commençait à m'ennuyer je voulais établir un état financier "neutre" car j'envisageais de financer les projets de Fulcanelli en sous main. Face au refus de Chris, il ne me restait plus qu'à passer au plan B : la production et la prolifération de colons pour survivre. J'envisageais un débarquement de Chris et voulais produire 3 colons avant sa venue. Le premier serait dissimulé chez Fulcanelli, le second chez Avance et le dernier naviguerait sur les flots. Une fois encore Chris m'a pris à contre pied, il a rasé ma p'tite ville alors que je pensais la rendre intacte et même améliorée à Fuclanelli ! Fort heureusement, le colon prévu pour se dissimuler sur le territoire de Fulcanelli était déjà bien au chaud...

Au final : Un grand merci à MachineGuns qui m'a remplacé (particulièrement dans une fin de partie rarement folichonne pour Babylone). Un grand bravo à Chris (j'arrive pas à me faire au pseudo Venceslas !) dont la stratégie à contre pied de la mienne a été payante (c'est quand même pas rien de s'en être sorti de son île !). Un autre grand bravo à Stilgar, finalement c'est bien une fusée qui aura mis un terme à cette aventure et tant pis si elle n'est pas babylonienne. Deux regrets : ne pas avoir déclaré la guerre à Stilgar en mémoire de ZDuke, alors que j'avais la possibilité de lancer une attaque suicide Léviathan m'en a dissuadé et la non réalisation des projets de Fulcanelli (mais là c'est à lui d'en parler s'il le souhaite). Le P'tit Chef Noodles n'est plus, mais il reste l'Intérimaire de l'Intérimaire Lion de Chine et le Vouzebadif Noodizgoud des indiens, qu'on se le dise !

2

Brave1070.jpg

Bon, je n'ai pas encore le courage de commencer le récit, je mets juste ici ma carte de territoire à mon dernier tour, et j'indique les positions de départ de Ful (Alchimistes) -à la louche car je ne me souviens plus exactement si c'était Anthanor ou Omega- et la mienne (Istambul, Ottomans). Inutile de vous dire que ce n'était pas gagné, voire impossible car, le temps de construire un peu de galères et de chercher une terre un peu plus favorable (en l'occurence l'île au centre Nord de la petite carte), puis de nous répartir un peu mieux les terres, c'était un peu déjà assez pas mal cuit ! Comme je vous l'ai déjà dit par ailleurs, il a fallu que je vous aime pour poursuivre cette partie si bien commencée ! grin
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

3

Oui c'est clair que Avance et Ful ont été pas mal gâtés dans cette partie.
Et après y'en a qui osent dire que mon scénario crée des terrains pourris, non mais, et Braveheart alors c'est mon scénario peut etre ???
grrr

4

Je précise que ce premier commentaire n'enlève rien aux mérites du brillant vainqueur de cette partie ! wink
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

5

noodles
Mon quotidien est ponctué de temps en temps par un refus de la proposition de paix envoyée par Chris. Pensant qu'il n'en resterait pas là et espèrant que le découragement de sa population le pousserait à accepter ma proposition.
Le découragement lié à la guerre baisse quand il n'y a pas d'action ni d'un côté, ni de l'autre (avec la limite 30 wwp); au bout d'un nombre suffisant de tours, il n'y en a plus, mais une seule action (bombardement ennemi ou présence chez l'ennemi) suffit alors à le faire remonter

6

Bon ,faudra que je m'y colle pour l'instant j'ai pas trouvé le courage. On va dire que je rassemble mes forces smile

chris.

7

Oui, on a presque tous commencé sauf Stil, MisterFred, ZDuke, Zyg, Ful et toi ! Tu peux peut-être le faire au boulot non ? grin
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

8

Préalable à la partie : Avec les arabes comme civ, l'objectif était clair : il fallait prendre Poitier. Dés le départ je décide faire une ouverture au trois scout afin de prendre un maximum de hutte. Cela m'assurerait une forte probabilité d'un colon bonus, ce qui donne un avantage considérable avec la presque assurance d'être prés à la guerre avant son voisin immédiat. Par ailleurs, les huttes assurent aussi un leardership scientifique au moins au tout départ du jeu. Les Arabes ne sont pas une civ pour écraser l'adversaire, mais bien une civ expansionniste, qui permet en général d'éviter la défaite d'entrer de jeu grâce à son colon bonus. Dans un tableau de marche idéal, mon UP arrive au moment ou les territoires se rapprochent, et ou avec un peu de chance aucun conflit n'a encore eut lieu.

Début de la partie : Je déchante trés rapidement, car malgré un colon bonus, je découvre que je suis sur ile, ce qui ruine un peu mon ouverture au trois scout, car le nombre de huttes mis à ma disposition est beaucoup moins elevé que le prévionnel sur lequel je comptais. Heureusement un colon bonus fini par être trouvé dans une des dernières huttes que j'explore. Force m'est de revoir entiérement ma stratégie. Je décide d'aller uniquement sur les techs qui me paraissent essentiel, et notamment de construire la GB. Pour le reste, l'objectif est de ne faire pour ainsi dire aucune unité militaire, de priviligié les constructions et les merveilles. Le surplus d'or servira à acheter des techs, ou encore à upgrader. Il est hors de question de se lancer dans une course au tech ou je sais pertinement que je finirais bon dernier du fait qu'aucun échange ne m'est possible. Les marchés fleurissent dans chaque ville, de même que les temples. Je construit également 3,4 merveilles, mais une nouvelle fois ma stratégie est mis en échec, car les américains font une ouverture à la GB. Au détriment de leur croissance, ils décident de construire la GB. Plus tard j'apprendais que Ful était également sur une ile, et que comme moi il avait fait le pari de récupérer toute les techs de ses voisins. Pire encore, un autre insulaire construit le grand-phare. Décidement rien ne va plus, les deux merveilles que j'escomptais sont tombés dans d'autres escarcelles que les miennes.

Début du milieu de partie : Coup de théâtre. Enfin aprés avoir vainement exploré de tout coté, je commençais à me dire qu'il faudrait attendre navigation ou Astronomie, je tombe sur une terre incognita. J'y rencontre trés rapidement Noodle. Au score Noodles semble redoutable, il doit avoir de nombreuses villes, mais sans doute une armée plutôt faible. On ne peux pas courir tout les lièvres à la fois, il est forcément à poil derrière. Je décide imméditament qu'il sera la proie idéale à mon expansion. Son accueil est plutôt chaleureux, il me propose contact et tech. Comme j'avais mis pas mal d'or de coté dans cette perspective, cela semble parfait. Il me propose 3,4 techs, à un prix ou j'aurais été prés à payer le triple. C'est cool. Trés rapidement je construit quelques colons afin de coloniser ces nouvelles terres. Ces villes sont un préalable avant toutes toutes invasions de masses. Un peu plus tard je vais la connaissance d'autres voisins et notamment de Stilgar et Zduke. Stilgar me vend également quelques techs à un prix plus que raisonnable. Je maintiens donc ma recherche scientifique à à zéro comme depuis trés longtemps. Je n'ais alors plus que 4,5 techs de retard. Pour finir je finis par découvrir les autres insulaires à savoir Avance et Fulcanelli.
Mais tout se complique soudainement. Plus personne ne souhaite me vendre des techs. Il y a apparement une volonté délibéré d'une ou plusieurs personne à me contenir sur mon ile de départ, et à limiter mon expansion scientifique de manière drastiques. La vie n'est pas rose. Par ailleurs, peu de temps plus tard, Noodles me fait comprendre que mes nouvelles villes, voisine de son territoire ne sont pas les bienvenues. Malgré que militairement je ne sois pas encore prés, j'arrive assez facilement à repousser ses assauts. Un premier tournant arrive, Stilgar aprés une certaine hésitation décide de s'allier avec moi. Cette alliance pour le pire et le meilleur durera jusqu'au bout du jeu et vaincra tout les obstacles qui se dresseront devant elle. Dans un premier temps il me permet enfin de rattraper mon retard scientifique et de revenir à la hauteur des autres. Mes villes produisent du militaire à gogo, mais cela reste insussifisant pour enfoncer complétement Noodles.

Suite et fin du milieu de partie: Le militaire à outrance commence à payer, et j'enfonce progressivement Noodles qui perd ses villes une à une. Pendant ce temps, Stilgar profitant de la neutralisation et de l'auto-destruction entre Fred et Zyg, prend toutes les villes de Zduke en une dizaine de tours. Au bout du compte à nous deux nous disposons maintenant de 72% de la Pangé. Il manque quelques villes dont Noodles à fait don à Fulcanelli. Le territoire de Fred est également encore innacessible pour Stilgar. Les blocs sont maintenant clairement dessiné. D'un coté les deux insulaires : Ful/Avance, de l'autre Stilgar/et moi. Fred est un peu la girouette; et propose des alliances à tout va. Il souhaite s'alllier d'une part à moi afin de manger Stilgar, puis ensuite avec Stilgar pour me manger moi, puis finalement, n'a plus le choix et rejoint le clan Ful/Avance/Noodles. Fred ira même jusqu'à envoyer un faux mail en faisant croire que j'ai trahi Stilgar. Ce mail assez bien fait a même failli provoquer une certaine zizanie. Stilgar et Fred commence à s'expliquer. Avance/Ful s'allie avec Fred plus que par nécessité que par choix. Fred constitue un obtacle important pour Stilgar, il a en effet une armée considérable. En dépit su soutien technologique de Ful/Avance qui remetten un fred bien mal parti sur pied, cela n'empeche pas celui-ci de souhaiter une nouvelle fois de tenter de les trahirs. Stilgar/moi sommes plutôt supris de ces tentatives, mais je crois que l'un et l'autre nous n'en avons pas soufflé mot afin de ne pas provoquer des tensions en dehors du jeu. Cependant Stilgar a des armées gigantesque, et aprés des combats titanesque finira par venir à bout de Fred, notre avance scientifique l'a considérablement aidé dans son oeuvre. De mon coté ma civ à une progression scientifique trés importante, car mes fondations sont plus solides que les autres. Si mon armée reste moyenne, j'ai la civ la plus cultivé de la planète avec une université dans pratiquement toutes les villes.


Fin de partie : Fred est pour ainsi dire chassé de la pangé, de même que Fulcanelli et Avance. Il ne subsite qu'une ville à Fred et à Avance du à un bug du jeu qui empeche de prendre ces villes. Notre avance scientifique avec Stilgar est considérable. Il nous reste à décider comment jouer la victoire finale. Ce sera à l'espace. Je commet alors une erreur fatale. C'est le deuxième et dernier tournant de cette partie pour moi. Contrairement à Stilgar, plus par manque de temps que par paresse, je ne prend pas la pein de regarder si je suis capable de trouver toutes les techs en quatre tour. La recherche de Internet qui n'est pas une tech nécessaire pour gagner à l'espace va causer ma perte. En effet Stilgar avec une recherche moins performante que la mienne réussi malgré tout à trouver toutes les techs en quatre tours. Etant lié par notre accord, pour ni espionner, ni voler des techs, tous espoirs semblent perdu. Etant par ailleurs en démocratie et lui en communisme je crois(un autre gvt que démocratie en tout cas), je décide en dernier recours de bombarder aux nucléaires 70% de mon territoire sur la pangé afin de provoquer un réchauffement planétaire. Ce réchauffement planétaire, diminuerait la pop de Stilgar, donc indirectement sa recherche scientifique. C'était un pari osé, probablement voué à l'échec, mais il fallait le tenté. Coup du sort, le réchauffement planétaire n'aura jamais lieu, pourtant je peux vous dire que mon territoire n'était pas beau à voir.
Au final donc pas mal de regret dans une partie ou j'ai eut la victoire entre les mains. Félicitation à Stilgar le seul joueur à n'avoir commis aucune erreur dans cette partie. Un grand merci à Avance et Fulcanelli dont le terrain de départ ne leur laissait pour ainsi dire aucune chance, et qui ont malgré tout joué la partie jusqu'au bout.

Cette première PBEM fini, tout forum confondu, constitue une victoire en soit pour chacun d'entre-nous.

Encore bravo à tout les participants smile

Chris alias Venceslas, alias Le Prince de Moravie.

9

Au suivant smile

chris.

10

Quel talent Chris pour relater cette belle aventure ! wink

Voilà mon histoire, telle que vous pouvez encore la consulter dans les bibliothèques d'Istambul.

L'objectif premier des Ottomans, peuple raffiné et jouisseur est de fonder le nid chaud et confortable dans lequel s'épanouira le harem qui fera plus tard saliver toutes les peuplades primitives mal dégrossies de cette planète, et le bonheur de son Sultan. La ville d'Istambul pourtant ne s'y prête guère, elle ne dispose d'aucun fleuve ou rivière capable d'alimenter ses fontaines.

Dès les premiers âges, nos guerriers aperçoivent très tôt les fébriles explorateurs alchimistes fulcanelliens qui, tels des marmottes au printemps dressées sur leurs pattes arrière au sommet d'une colline, s'étirant au maximum pour reculer davantage la ligne d'horizon, émettent périodiquement des petits cris stridents nettement perceptibles dans le silence des prairies et de la toundra : "ça c'est à moi, ça c'est à moi, ça aussi c'est à moi !" Ceux qui connaissent Ful comprendront ! grin

Horreur et damnation, nous sommes bien sur une petite île et mon très cher et proche voisin est vraiment très proche. Je pourrais peut-être construire un maximum de 6 ou 7 villes, si toutefois je ne suis pas contraint de guerroyer immédiatement pour ne pas me faire bouffer tout cru. Dès que Ful et moi avons réalisé notre situation, la taille de notre "pangée" nous décidons après quelques compréhensibles hésitations de.... poursuivre la partie, de collaborer totalement et tenter de nous sortir honorablement de ce bourbier. L'objectif de l'alliance Léviathan : Grand Phare Ottoman, Grande Bibliothèque Alchimiste, objectifs ambitieux vu la taille de notre terroir et le nombre de huttes limité pour les explorateurs. Je serais la science, Ful le bras armé et nous irons le plus loin possible, course à l'espace pour l'un, gloire, exploits et médailles militaires pour l'autre.

Une galère Ottomane l'Etoile de l'Orient découvre une terre à l'Ouest d'Istambul. Ce sera peut-être notre Atantide, il nous la faut coloniser rapidement. Les explorateurs et colons alchimistes fulcanelliens débarquent et fondent les premières cités sur cette nouvelle terre. D'autres galères ottomanes poursuivent l'exploration, pour mieux en connaître les contours et surtout pour entrer en contact avec le maximum des autres habitants d'outre mer, car si nous gagnons la GB, il nous faudra avoir contacté le maximum de monde ! devil

------------------------------------Brave_00.jpg

..... à suivre
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

11

.... suite

J'avais espéré que les terres d'Atlandide rejoindraient la grande pangée au Sud, hélas, il n'en était rien : Atlantide était encore une île. Pendant que Fulcanelli poursuivait intensivement sa colonisation, j'envoyais à mon tour mes propres colons de l'autre côté et fondais 3 ou 4 villes sur sa côte Nord (dont Lesbos), nous étions convenus avec les Alchimistes d'une première occupation et ultérieurement nous nous répartirions mieux nos colonies afin d'optimiser nos développements. Le Grand Phare m'ayant permis de toucher la côte Nord de la grande pangée, j'entrais alors en contact avec les Grecs de Stilgar avec qui nous avons bredouillés nos premiers échanges de luxes. Puis, je vis la côte des Iroquois de Zduke et croisais plus tard des vaisseaux moraves. C'est ainsi que nous avons pu voir se dessiner les autres territoires. Nous avons appris que la guerre faisait rage entre plusieurs civilisations, notamment entre les Babyloniens de Noodles et les Moraves de Venceslas d'une part, entre les Perses de Zyg et les Gaïens de MisterFred. Fulcanelli ayant gagné la course à la Grande Bibliothèque, nous avons pu échanger cette merveille : j'ai récupéré alors comme prévu un certain nombre d'avancées scientifiques car j'avais finalement pu établir directement ou indirectement les contacts avec tout le monde. A ce stade, il me semble bien que c'est à ce moment là que l'alliance Léviathan a redessiné ses contours géographiques : nous nous sommes redistribués nos villes, j'ai conservé l'île sur laquelle nous sommes nés, 2 villes sur Atlantis et construit ma cité Interdite à Oméga. Ful a pu transférer son palais sur Atlantide à Magna Opera et conformément au plan, se militarisait à fond.

Les forces en présence étaient bien identifiées, les Perses cédaient du terrain, les Grecs progressaient bien, le Iroquois alliés aux Babies restaient discrets. Il était évident que la bête à abattre en priorité était Venceslas et sa bande de sauvages, dont les cavaliers Ansars débarqués à l'Ouest de sa grande île bouffaient tout cru Noodles et ses tendres Babyloniens. Nous avions pourtant bien prévenu Noodles qu'il ne fallait pas céder à Venceslas la moindre techno, mais non, il lui a pratiquement donné des avancées majeures pour une bouchée de pain, et ce juste avant le déclenchement des hostilités. mourn

Ful piaffait dans ses galères et a arrangé une alliance avec MisterFred (qui avait défait les Perses), contre Zduke et Noodles qui a cru longtemps que j'étais allié avec Venceslas ! chew Stilgar devait de son côté collaborer avec les Moraves, donc il était vital d'avoir un allié continental. Stil attaquait parallèlement ZDuke de son côté pour se faire de l'air autour de sa capitale et ne pas se laisser déborder par les voraces Moraves.

Ful a débarqué et a rapidement pris les villes iroquoises situées sur la côte nord de la pangée en face de ses côtes. Noodles, se voyant cuit lui a aussi donné ses villes. Bref, Les Iroquois sont sortis par Ful, les Babies par Venceslas se réfugient et s'exilent d'abord chez MisterFred, à l'extême nord de la pangée, puis dans les solitudes glacées d'Atlantis, poursuivis par les forces du mal de Venceslas, le dernier colon Baby se logera finalement dans un mobile home garé sur le parking d'un centre commercial (à côté d'un Mc Do) d'une ville du centre du territoire alchimiste.

Or donc, il reste MisterFred à l'Ouest de la pangée, Stilgar au Sud, Venceslas au Sud Est, Ful au Nord, et moi, toujours à l'abri sur mon île, mais me musclant car j'imaginais assez bien un petit débarquement meurtrier qui a d'ailleurs eu lieu un peu plus tard, mais très localisé lorsque Stilgar et ses cavaleries ont sauvagement détruit en un tour Etoile du Sud (rebaptisée ultérieurement Nouvelle Etoile) siège de la Grande Bibliothèque avant de rembarquer. Peut-être imaginait-il que nous allions refaire avec Ful le coup double de la Grande Bibliothèque ! grin Si tu avais insisté Stil, tu aurais pu me faire très mal car je n'avais pas tout de suite les moyens d'une résistance efficace, mes troupes étant assez disséminées sur mon île, le temps de les regrouper tu aurais pu détruire plusieurs villes dans la foulée !wink Mais bon, on ne va pas réécrire l'Histoire.

La suite : Stilgar tour après tour détruit toutes les ville Gaïennes, la paix est signée entre les deux protagonistes, il ne reste plus à MisterFred (dont les méandres complexes de sa "diplomatie" m'ont largement échappés, il me semblait bien qu'il était disons peu clair) qu'une seule ville que Stilgar, dans un accès incompréhensible de bonté épargnera. Venceslas peu à peu à son tour regagne les villes conquises par Ful sur Noodles et ZDuke et nous contraint à dégager de la pangée, je parviens cependant à y conserver une ville (Cassioppée) car un miracle -un bug du jeu- a permis de la rendre complètement imprenable, même vidée complètement de ses troupes. J'ai pu cependant épauler les cavaleries alchimistes et gâcher quelques sipahis.

La fin, vous la connaissez : la paix revient, la domination de Venceslas et de Stilgar qui se partagent tout le continent est écrasante. Réfugié sur mon île native je scrute de mes côtes à chaque tour avec mes jumelles marines le lancement de la fusée spatiale grecque. A noter un petit épisode final de canicule et de pollution radioactive provoquée par des bidoulleurs moraves alcooliques, mais, comme nous l'a assuré notre ministre de l'intérieur, (mon Madelin à moi grin), le nuage radioactif n'a pas franchi notre frontière. Nous avons donc pu bouffer tranquillement nos salades et légumes sans craindre pour notre santé.

Voilà, si des choses inexactes ou approximatives ont été écrites ici, les autres participants de cette PBEM sauront bien rétablir leur vérité ! tongue

Le Sultan des Ottomans

avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

12

----Les Alchimistes-------B_Alchimistes.jpg
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

13

--------Les Moraves------B_Moraves.jpg
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

14

------Les Grecs----------B_Grecs.jpg

Bon, les cartes, je les mets où je peux ! wink
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

15

Dès les premiers âges, nos guerriers aperçoivent très tôt les fébriles explorateurs alchimistes fulcanelliens qui, tels des marmottes au printemps dressées sur leurs pattes arrière au sommet d'une colline, s'étirant au maximum pour reculer davantage la ligne d'horizon, émettent périodiquement des petits cris stridents nettement perceptibles dans le silence des prairies et de la toundra : "ça c'est à moi, ça c'est à moi, ça aussi c'est à moi !" Ceux qui connaissent Ful comprendront !


Exceptionnel ton récit Avance, le mien en comparaison de Noodles et du tient est minable. Je crois ne jamais avoir vu un résumé aussi bon. J'adore ce passage plus authentique que nature.

chris.

16

Venceslas
: Exceptionnel ton récit Avance, le mien en comparaison de Noodles et du tient est minable. Je crois ne jamais avoir vu un résumé aussi bon. J'adore ce passage plus authentique que nature.


J'aime aussi ce passage, par contre Chris tu es trop sévère avec toi même et trop bon vis à vis de mon récit. Mon texte est sec comme un coup de trique ! Pas de fantaisie, des faits bruts de fonderie à peine commenté, un zéro pointé. En m'inspirant de Pratchett j'aurai pu écrire : Les tours défilèrent patiemment, un à un. Au tout début de la partie ils avaient essayé de tous passer en même temps, et ça n'avait pas marché. wink






17

Tu es trop bon Noodles. On attend les récits de Stilgar et Fulcanelli smile

chris.

18

Voilà non sans mal je m'y suis collé wink

Préambule à la partie: Mon choix de civilisation se porte sur les Grecs dont l'unité antique UU me plait particulièrement pour son côté défensif qui permettra de me développer plus en sûreté.
Les caractéristiques Commerçante et Scientifique sont également un atout pour le développement, surtout Scientifique pour les bâtiments et pour la tech gratuite en début d'age.

Début de la partie: Mon colon apparaît en bordure de la toundra, pas glop et je met deux tours à fonder ma capitale. J'entreprend mon expansion avec Sparte qui se voit attribuer la construction de colon puisque disposant d'une vache, à noter que je récupérai un colon dans une hutte de la Toundra.
Un de mes guerriers parti vers le nord rencontre assez tôt Zyg bien qu'en fait comme je le verrai par la suite Zduke et Noodles sont plus près de moi.

Peu après j'aperçois un colon à Zd près d'un cheval, aie aie aie puis un autre guerrier voie deux frontières côte à cote, l'une rouge l'autre violette près d'un emplacement que je comptais coloniser re aie aie !!

Zyg me fais part de sa situation et nous collaborons scientifiquement et récupérons des techs chez Noodles, Zduke et Mfred, Zyg m'ayant envoyé son contact. Je met en contact Zyg et Noodles
La collaboration se passe bien et les échanges pas trop mal et dans la mesure du possible en essayant que Noodles en particulier ne nous fassent pas payer à chaque fois à chacun pour ses techs wink mais bon c'est de bonne guerre

J'échangerais donc avec Noodles, Zduke et Mfred et en science après un léger retard au début, nous arrivons à recoller au peloton avec Zyg.
En parallèle je colonise mon territoire et en particulier vers le nord et nord-est surtout pour fixer les frontières avec Zduke, le tout en ne négligeant pas comme d'habitude mon armée composée essentiellement de Hopites, d'Epéistes et de cavaliers.

Par contre comme je le saurais par la suite ce ne sont que les Insulaires qui peuvent se payer le luxe de faire des Merveilles, ceux de la Pangée ne voulant pas sans doute prendre le risque d'immobiliser une ville trop longtemps.

Début du milieu de la partie: Zyg hélas commence à se faire sérieusement enfoncer par MFred et à aucun moment je ne pouvais d'un point de vue militaire l'aider, le théâtre des opérations se trouvant trop loin de moi. Officiellement notre alliance n'aura pas eu lieu donc
Zyg ne voulant pas que ses villes tombent les unes après les autres me propose de me les envoyer, il ira même jusqu'à fonder une ville pour boucher les trous entre mes frontières. En contre partie je "m'engage sur le long terme" pour détruire MFred tôt ou tard.

Pendant ce temps un de mes guerriers aperçoit de la côte la galère Ottomane "Etoile de l'Orient" Avance ayant tjs su donner de fort joli nom et je me dis enfin je vais rencontrer quelqu'un d'autre, ouf.
Peu de temps après une galère qui contourne Noodles aperçoit une galère à Chis celà se bouscule au portillon

La partie arrive à un moment crucial où beaucoup de chose vont se jouer.
Les évènements se précipitent qui vont m'obliger à faire des choix, ces évènements sont :
-la proche disparition de Zyg va me laisser me laisse seul sur la Pangée pour affronter MFred puis Noodles/Zduke.
-je rencontre Avance à qui je vend qq tech, qui me met en garde contre Chris, je tente une approche d'alliance avec Avance
-je rencontre Chris qui a un retard monstrueux en tech et à qui je vend dans un premier temps 3 techs (Noodles ayant fait de même)
-Chris débarque sur la Pangée et fonde des villes ce qui incite Noodles à ne plus rien lui vendre et qui me demande de faire la même chose, ce que je ferai dans un premier temps
-enfin la GB change de main ce qui me laisse perplexe mais Zyg y voit la marque de fabrique de la tactique Avance/Ful.

L'heure des choix a donc sonné, plusieurs possibilités s'offrent à moi mais en fait elles s'élimineront naturellement les unes après les autres. Ces possibilités sont:
- continuer a se développer en restant neutre, solution peu viable à moyen et long terme
- essayer d'attaquer MFred mais je prend alors le risque d'affaiblir mes positions face à Zduke
- l'approche d'une alliance avec Avance ne donne rien car il me fait patienter car sans doute déjà allié avec Ful
- Noodles me demande de ne pas commercer avec Chris alléguant que sinon la Pangée sera à Chris mais ne me donne rien en échange
- Chris me demande le contraire pour ne pas que Noodles est le control de la Pangée mais ne me propose rien dans un premier temps.

Le changement d'Age va précipiter les choses, j'obtient Féodalité comme tech bonus je permet à Zyg de changer d'age et il obtient Ingéniérie et enfin je négocie avec Noodles un échange contre Monothéisme en lui disant que j'ai eu comme tech bonus Ingéniérie ce qui m'ouvre la voie sur la Chevalerie avec une avance d'une tech sur tout le monde (sauf sur Avance je pense à cause de la GB)

Chris me fait la proposition que j'attendais c'est à dire alliance sur du long terme, coopération scientifique, aide militaire si Zduke vient à aider Noodles et enfin une somme rondelette en or qui me permettra d'uppgrader en Chevalier. Du coup je lui permet de changer d'age et lui fourni la possibilité de faire ses Ansars sur un plateau
Zyg disparaît et on fixe une frontière avec MFred sur feu Persépolis, je n'ai pour l'instant pas les moyens de l'attaquer.

Chris grâce a mes tech et a ses upgrades enfoncent assez fort Noodles ce qui incite Zduke a l'aider, du coup j'attaque Zduke et non sans mal parvient à lui prendre une première ville, les autres suivront beaucoup plus facilement et en qq tours Zduke est éliminé car tout le monde profite de sa dépouille et veut son territoire.

Fin du milieu de la partie: Les forces en présence sont figées.
MFred au nord, Chris à mon est et une petite partie de l'ancien territoire de Noodles et Zduke pour Ful/Avance. Noodles ayant émigré dans le grand nord Français
Ma situation n'est pas encore trop enviable car je dois faire des forces importantes pour faire front à MFred mais également à Ful. Mais heureusement la recherche de Chris commence à tourner au maximum et la mienne ne suit pas trop mal. Fort de cela j'arrive à faire Atelier Léonard Merveille qui a eu une importance énorme et à aller jusqu'au Cavalerie rapidement.
Néanmoins il demeure une épée de Damoclès au dessus de nos têtes et qui est la Grande Bibliothèque, ce qui bloque moi et Chris dans nos échanges de technologies.
J'ai alors, ma seule bonne et grande idée de la partie et qui est : "et pourquoi ne pas aller la détruire ? " elle n'est pas si loin de chez moi. Ni une ni deux je prépare des troupes que Chris me financera, l'opération GB se déroulera bien puisque 16 cavaleries prennent et rasent la ville. Mes cavaleries ne resteront pas chez Avance car j'ai un autre plan en tête les amener au nord pour attaquer Mfred sur ses bases arrières mais hélas il me verra arriver et au final je n'enverrai qu'une partie de mes troupes pour essayer de détruire la ville de Noodles mais il réussira à temps à sauver sa royal couronne en émigrant chez Ful.
Je tenterai dans le même temps une attaque massive au sud vers Persépolis chez MFred mais même 35 cavaleries environ ne parviendront pas à le faire rompre.
On repart alors pour une période de statu quo, ponctué par une demande de MFred d'alliance et de lui octroyer un droit de passage pour aller attaquer Chris !!
Mais notre recherche scientifique commence à payer et nous prenons rapidement un avantage significatif qui me permettra de réattaquer Mfred avec des cavaleries en nombre important mais avec le soutient d'infanteries. Cette fois ci le coup porté est décisif et me permet de pratiquement détruire Mfred, chose que je ne pourrais pas faire complètement à cause du bug sur la dernière ville.
De son côté Chris réussi à expulser Ful et Avance de la Pangée, sauf une ville pour les mêmes raisons.

Fin de partie: Il ne reste plus à moi et à Chris à décider de quelle façon se jouera la victoire: ce sera la victoire par course à l'espace
Juste avant le changement d'age, je change de gouvernement et passe en République pour essayer d'être concurrentiel sur le plan de la recherche car je sais Chris très performant dans ce domaine
Le dernier changement d'Age me procure une tech bonus que je passe à Chris en vertu de notre accord concernant la merveille Hoover Dam.
La course à la recherche technique est alors lancée, mais un problème s'ouvre à moi, je n'ai pas une civ religieuse et je suis toujours en guerre avec MFred et je crains un effondrement de mon régime. Pour contrer cela je bride et même stoppe la croissance de mes villes pour avoir autant que faire ce peux aucun citoyen mécontent. D'un autre côté j'arrive à signer un traité de paix avec MFred puis a échanger du luxe avec Avance. Grâce à tout cela je peux mettre un tiret de recherche conséquent et même assez fort et si il le faut certaines de mes villes pouvant le cas échéant passer sur richesse pour soutenir de façon non négligeable ma recherche.
Le tournant de cette quête à l'espace arrive en effet avec la possibilité ou non de rechercher Internet. Je regarde mes villes et je voie que d'une part avec un recherche forte je peux découvrir les techs en 4 tr et d'autre part je voie que mes principales villes peuvent faire un labo en 1tr grâce au trait scientifique. Je ne choisis donc de ne pas faire cette tech.
La suite vous la connaissez, les techs se trouvent tous les 4tr et j'envoie la fusée Grecque dans l'espace grin


Je remercie Chris pour son formidable état d'esprit en tant qu'allié, et ensuite je remercie Astrologix pour avoir su brillamment me remplacer, et enfin tous les participants grin

19

C'est tres sympa à lire tout ca. Plus qu'à trouver un bon réalisateur pour le film grin
Vous devriez bien sauvegarder tout ca et le mettre sur un site uniquement dédié au PBEM, chaque partie serait une petite histoire fabuleuse et unique.
C'est sincèrement très captivant. Le ton employé dans vos descriptions est respecteux et bien formulé. Un modèle du genre que j'apprécie tout particulièrement car malheureusement peu contemporain.
Tout simplement bravo et félicitations à tous.
king
avatarLe passage d'une secte à la religion se fait par le trepas de son gourou.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son beaucoup de gens
paraîssent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule.

20

Oxy :
C'est tres sympa à lire tout ca. Plus qu'à trouver un bon réalisateur pour le film grin
Vous devriez bien sauvegarder tout ca et le mettre sur un site uniquement dédié au PBEM, chaque partie serait une petite histoire fabuleuse et unique.
C'est sincèrement très captivant. Le ton employé dans vos descriptions est respecteux et bien formulé. Un modèle du genre que j'apprécie tout particulièrement car malheureusement peu contemporain.
Tout simplement bravo et félicitations à tous.
king


Je ne peux que reprendre les mots d'Oxy : Bravo ! top

21

Ca y est j'ai enfin Internet....
Je tiens en premier lieu à féliciter Stilgar pour cette victoire.

En tout premier lieu nous avions evaluer nos adversaires, par rapport au multi décrit et par rapport au Gotom effectué par chacun d'eux. Malheureusement cette evaluation s'est avéré inxacte car nous avions sous évalué Stilgar qui je dois sans conteste a effectuer les meilleurs choix dans cette partie au niveau stratégique et tactique.

Tome 1: La guerre maudite
Naissance de Gaïa au Nord d'un continen et construction de notre première ville Sent-Louise ar Ster (j'avais décidé d'appeler toutes mes villes en utilisant des mots bretons).
Nous avions donc un bon emplacement pour croître rapidement. Puis nous rencontrons Zyg, et nous commençons à essayer de l'approcher. Mon soucis était d'en faire un allié au départ car ce dernier avec les perses dans PTW est un véritable monstre, malheureusement les rapports étaient tendus et je n'arrivais pas à négocier avec lui, je savais qu'il était en contact avec d'autres civilisations. De là tout s'est enchainé très vite, il y avait du fer à notre sud et au nord de Zyg à égale distance. Ce dernier avait de l'avance car un colon protégé par un guerrier sur une montagne allait construire une ville dans les 2 tours qui suivaient. Je savais que si je laissais le Fer à Zyg j'y passais. Alors j'ai décidé de l'attaquer sur sa montagne avec un pauvre petit lancier, la providence fut de mon côté avec le gain de 2 esclaves (ce qui y a de bien dans ce jeu c'est qu'il y a toujours un pourcentage de chance dans les combats). De là une guerre de longue haleine et haineuse eut lieu, et, aucun de nous deux ne voulait laissé un centimetre de terrain. Ce fut construction de ville, destruction de ville pour le contrôle du fer. Par chance j'avais découvert une ressource de cheveaux qui m'a permis de lancer un plan de contre-attaque (concocter avec Parabellum) et de prendre l'avantage sur Zyg. Durant cette guerre, j'ai rencontré Zduke qui m'a donné le contact avec Stilgar et Noodles. J'ai réussi a négocier une alliance scientifique avec Zduke et Noodles et j'ai demandé de l'aide aussi pour parachever Zyg, celle-ci ne venant jamais. Revenons à cette guerre, après avoir pris l'avantage sur Zyg j'allais lancé mon attaque final sur ce dernier lorsque j'ai constaté que Stilgar récupérait les villes de ce pauvre Zyg. Et je dus assiéger Persépolis fort longtemps avant de la reprendre, j'ai aussi coupé les routes entre Zyg et Stilgar car Parabellum dans une grande claivoyence, pensait que ce dernier pouvait récupérer du Fer de la part de Stilgar. J'avais même pensé à attaquer Stilgar si ce dernier bougeait pour l'aider. Mais je voulais en finir avec cette guerre, car je sentais que je prenais un énorme retard. J'avais proposé à zduke aussi d'attaquer Stilgar ensemble au même moment et je lui demandais de s'y préparer et d'attendre que j'ai pu mieux me développer pour celà. J'avais pour ambition d'attaquer sur 2 fronts, le premier par la mer, l'autre au Nord, suite à une attaque de Zduke sur l'est de Stilgar. Le plan était parfait, malheureusement il nous manquait du temps. J'allais ou avais à peine fini de prendre Persépolis, que Stilgar a lancé son attaque sur Zduke. Et je ne pouvais me permettre d'attaquer étant donné que je n'avais pas la Chevalerie, je décidais de me reconstruire en espérant que Zduke tienne.

Tome 2: Une paix bien illusoire
Petit à petit je recommencais à construire les bases de ma civilisation, lorsque j'ai appris que Stilgar commençait à enfoncer zduke et que Chris explosait de son côté le pauvre Noodles, en voyant cela et ne pouvant rien faire je recommençais à construire une armée et essayait de voir de nouveaux horizons. Avance m'a donné le contact avec Fulcanelli, et suite à une longue conversation nous avons conclu une alliance dans le but de faire gagner Avance; Moi et Fulcanelli étions tellement mal placé que l'on ne pouvait même pas espérer une victoire. Je permis à Ful de récupérer des villes auprès de Zduke et j'en fis de même, Parabellum et Ful eurent une idée que je ne décrirais pas mais si on avait pu la mettre en place, celà aurait changé les choses. Zduke mourrut. Et je pus sauver (grâce à Ful) Noodles. Fulcanelli avait pensé à juste titre que Noodles dut aux caractéristiques de sa civilisation aurait permis de rattraper le retard scientifique. Malheureusement nous n'arrivions pas à préparer un plan de génie sur Stilgar et Chris, chacun des deux nous mettant une pression d'enfer. De là disparition de la GB chez Avance, ce dernier m'ayant donné aucune indication d'une seconde attaque (je pensais au Grand Phare) j'eus vite compris que Stilgar allait débarquer à mon Nord pour m'attaquer sur 2 fronts très vite je dépechais une quinzaine de cavaleries vers le Nord pour contrer cette attaque. En laissant Persépolis bien blinder (ville stratégiquement bien placé). Bien vu, l'attaque s'est passé comme prévu et persépolis a bien tenu le choc. De là, suite aux quelques échanges diplomatiques que j'eusse avec Stilgar, un plan s'est dessiné.

Tome 3: le plan.
Chris et Stilgar était allié, mais ils s'entendaient très et était capable de création. Nous nous en étions bien incapable. Alors le seul moyen que Léviathan revienne dans la partie était de semer la zizanie entre Chris et Stilgar. Afin de préparer le terrain je laissais quelques messages sybillins sur le tour de BraveHeart et préparait un mail venu à priori de Chris qui laissait entendre que ce dernier m'est laissé des informations sur son attaque, au moment d'arranger une paix avec Stilgar dû au Statu Quo, j'envoyais ce message à Stilgar. Je n'avais pas prévenu mes alliés car je pense qu'il n'aurait pas été d'accord sur le principe (mes méandres diplomatiques).

Tome 4: la chute
Enfin de compte, je dois l'avouer mais suite à une intervention de Chris (bien vue) et ayant constaté que le faux était visible je me suis débalonner (là je m'en veux encore d'avoir manquer de courage pour continuer dans la perfidie). Cela a failli marcher, et, cela en est dommage car je pense que la victoire aurait été possible pour Avance. Quelques temps plus tard, apprenant que je n'avais pas de charbon, je savais que je n'allais plus durer longtemps. Chris attaqua Ful suivi par Stilgar qui m'a carrément enfoncé. Je finis par détruire petit à petit mes villes pour que Stilgar ne les cueuille pas. Ce dernier me vouant une haine inconsidérable (maintenant je comprend pourquoi), car il détruisait aussi les villes que j'avais oublié de détruire. Je passais en Anarchie, un colon prit la fuite par la mer pour se réfugier chez Avance et Porzh-Feur survécut par le plus grand des miracles. De là mes galères vagabondaient sur les océans en attendant la fin....

Tome 5: Gaïa
Gaïa a survécu et dans son unité reviendra.

Je tiens donc à remercier Léviathan (Avance et Fulcanelli) de m'avoir accueuilli et avec qui on a essayé tant bien que mal de contrer Chris et Stilgar. Zduke et Noodles pour leur soutient psychologique. Zyg qui est un BraveHeart. Et aussi Chris et Stilgar pour avoir su maitriser cette partie. Et bien sur mes 2 comperes Parabellum et Denpher qui se sont investis énormément.

Fred.

22


Vencenslas: Fred est un peu la girouette; et propose des alliances à tout va. Il souhaite s'alllier d'une part à moi afin de manger Stilgar, puis ensuite avec Stilgar pour me manger moi, puis finalement, n'a plus le choix et rejoint le clan Ful/Avance/Noodles

Suite au renseignement que j'avais recueuilli et l'analyse que j'avais faite Stilgar et toi était allié. Je souhaitais confirmé ce point de vu et de tester ta diplomatie... Il est vrai par contre que je n'avais pas vraiment le choix pour une alliance.

Fred.

23

Il y a un truc dont personne ne parle vraiment et dont j'ai été témoin (et peut être acteur malgré moi aussi), Stilgar ou Chris l'évoquent furtivement dans leurs textes, il s'agit d'une rumeur, une vraie rumeur comme on n'en fait plus, et qui a soufflé un joli petit vent de panique sur la pangée.

En tant que Gaïen, et remplaçant de surcroit, j'avais assez peu d'informations sur les relations diplomatiques des autres joueurs.
Mais à un moment deux événements majeurs et presque simultanés ont eu lieu.

D'une part l'acquisition de la GB par Avance, nous savons aujourd'hui comment ça s'est passé, et d'autres joueurs qui connaissaient bien Fulcanelli avaient du comprendre le fin mot de l'histoire, mais nous les Gaïens nous pensions que Avance avait attaqué Ful et lui avait pris la GB tsss et nous pensions que Fulcanelli était moribond et qu' Avance allait devenir une super puissance redoutable avec son Grand Phare et sa GB. picol
D'autre part Chris dont le score ne cessait d'augmenter, mais qui accusait un sévère retard scientifique, a vu son retard se combler presque d'un seul coup à la même époque.


Comment Avance avait-il pu prendre la GB à Fulcanelli ? Comment Chris avait-il pu combler son retard aussi vite ?
Face à ses deux questions primordiales, nos petits cerveaux de newbies que nous étions à cette époque, se mirent immédiatement à tisser un lien de causalité : Il ne pouvait y avoir qu'une seule explication, c'était l'évidence même, Chris et Avance étaient alliés et avaient attaqué Fulcanelli, et Avance avec la GB refilait toutes ses sciences à Chris !!!!

Je ne sais pas qui a été à l'origine de cette folle rumeur, mais elle s'est répandue comme une trainée de poudre à travers les mails diplomatiques échangés entre les Gaïens, Noodles et Zduke, et même les discussions avec Avance n'arrivaient pas à dissiper le doute. Ce ne fut que bien plus tard quand Fulcanelli se décida enfin à prendre contact avec les autres civilisations, que le malentendu fût dissipé.

Mais l'impact de cette rumeur sur le déroulement de la partie est incontestable. Certaines erreurs stratégiques, certains échanges de sciences à l'encontre de la logique, et certains errements diplomatiques trouvent leurs causes directement dans cette rumeur.

Ca me fait encore sourire quand j'y repense, comment peut on faire arriver à un aussi gros quiproquo ? roll
grin


24

ParaBellum :
Il y a un truc dont personne ne parle vraiment et dont j'ai été témoin (et peut être acteur malgré moi aussi), Stilgar ou Chris l'évoquent furtivement dans leurs textes, il s'agit d'une rumeur, une vraie rumeur comme on n'en fait plus, et qui a soufflé un joli petit vent de panique sur la pangée.

En tant que Gaïen, et remplaçant de surcroit, j'avais assez peu d'informations sur les relations diplomatiques des autres joueurs.
Mais à un moment deux événements majeurs et presque simultanés ont eu lieu.

D'une part l'acquisition de la GB par Avance, nous savons aujourd'hui comment ça s'est passé, et d'autres joueurs qui connaissaient bien Fulcanelli avaient du comprendre le fin mot de l'histoire, mais nous les Gaïens nous pensions que Avance avait attaqué Ful et lui avait pris la GB tsss et nous pensions que Fulcanelli était moribond et qu' Avance allait devenir une super puissance redoutable avec son Grand Phare et sa GB. picol
D'autre part Chris dont le score ne cessait d'augmenter, mais qui accusait un sévère retard scientifique, a vu son retard se combler presque d'un seul coup à la même époque.


Comment Avance avait-il pu prendre la GB à Fulcanelli ? Comment Chris avait-il pu combler son retard aussi vite ?
Face à ses deux questions primordiales, nos petits cerveaux de newbies que nous étions à cette époque, se mirent immédiatement à tisser un lien de causalité : Il ne pouvait y avoir qu'une seule explication, c'était l'évidence même, Chris et Avance étaient alliés et avaient attaqué Fulcanelli, et Avance avec la GB refilait toutes ses sciences à Chris !!!!

Je ne sais pas qui a été à l'origine de cette folle rumeur, mais elle s'est répandue comme une trainée de poudre à travers les mails diplomatiques échangés entre les Gaïens, Noodles et Zduke, et même les discussions avec Avance n'arrivaient pas à dissiper le doute. Ce ne fut que bien plus tard quand Fulcanelli se décida enfin à prendre contact avec les autres civilisations, que le malentendu fût dissipé.

Mais l'impact de cette rumeur sur le déroulement de la partie est incontestable. Certaines erreurs stratégiques, certains échanges de sciences à l'encontre de la logique, et certains errements diplomatiques trouvent leurs causes directement dans cette rumeur.

Ca me fait encore sourire quand j'y repense, comment peut on faire arriver à un aussi gros quiproquo ? roll
grin

Je croies que c'est Noodles qui a lancé cette rumeur..... Un peu plus loin dans la partie, on pensait même à une alliance Avance, Ful et Chris. smile Ce qui fut levé au moment de la rencontre avec Ful. Plus j'y pense à cette partie, plus je me dies qu'il fallait être allié avec Stilgar.
Je me rappelle que lorsqu'on commencait à siéger Persépolis, nous pensions que notre allié naturel était Stilgar. Mais maintenant, je croies qu'il était l'allié naturel de tout le monde après avoir enfoncé les Iroquois, la seule facon de le battre je pense c'était qu'il y est un consensus général pour l'attaquer sur tous les fronts.

25

MFred: Je permis à Ful de récupérer des villes auprès de Zduke et j'en fis de même, Parabellum et Ful eurent une idée que je ne décrirais pas mais si on avait pu la mettre en place, celà aurait changé les choses.
Ah oui j'aimerai bien des détails grin
MFred: Je croies que c'est Noodles qui a lancé cette rumeur
C'est curieux car c'est Noodles puis moi wink qui avions permis à Chris de combler son retard

26

Stilgar
:
MFred: Je croies que c'est Noodles qui a lancé cette rumeur
C'est curieux car c'est Noodles puis moi wink qui avions permis à Chris de combler son retard

Justement je crois que Noodles a vendu ses sciences au rabais à Chris car il pensait que Chris les obtiendrait tôt ou tard par Avance. (là j'ai essayé un jeu de mot mais il est foireux wink ) Donc il a fait des "soldes" avant que la GB ne mette toutes ses techs "hors saison".

Ca explique aussi pourquoi des techs ont continué d'être échangées avec un des membres de l'alliance Chris/Stilgar alors que la guerre était déclarée contre l'autre membre.
Ah oui j'aimerai bien des détails

Non non smile ne ressortons pas les vieux cadavres du placard, de toutes façons ça n'aurait surement pas marché.

27

Daneel Olivaw
: Je croies que c'est Noodles qui a lancé cette rumeur..... Un peu plus loin dans la partie, on pensait même à une alliance Avance, Ful et Chris. smile

Je sais plus si je suis à l'origine de la rumeur ou non. Il est sûr que j'ai énoncé quelques hypothèses et par mes échanges avec Avance, j'ai longtemps crû à une guerre Fulc - Avance.
ParaBellum
:Justement je crois que Noodles a vendu ses sciences au rabais à Chris car il pensait que Chris les obtiendrait tôt ou tard par Avance. (là j'ai essayé un jeu de mot mais il est foireux wink ) Donc il a fait des "soldes" avant que la GB ne mette toutes ses techs "hors saison".

La vente au rabais est aussi dû à d'autres raisons :

1) les techs étaient répandues sur la Pangée et c'était parfois la troisième fois que je les vendais.
2) Après m'avoir rencontré Chris allait ou était en train de visiter les côtes de la Pangée et quelqu'un d'autre pouvait commercer avec lui, j'ai donc fait une offre anti-concurrence.
3) Maintenir mon commerce scientifique en ferrant un nouveau client.
4) et surtout... j'ai jamais trop bien su évaluer le coût d'une tech ! grin

28

ParaBellum :
Comment Avance avait-il pu prendre la GB à Fulcanelli ? Comment Chris avait-il pu combler son retard aussi vite ?
Face à ses deux questions primordiales, nos petits cerveaux de newbies que nous étions à cette époque, se mirent immédiatement à tisser un lien de causalité : Il ne pouvait y avoir qu'une seule explication, c'était l'évidence même, Chris et Avance étaient alliés et avaient attaqué Fulcanelli, et Avance avec la GB refilait toutes ses sciences à Chris !!!!

Ben oui, c'est très drôle et très logique en plus ! grin

Ful, qui ne va pas tarder à rentrer tout bronzé, devrait bien vite nous livrer ses commentaires de grand stratège ! devil
avatarLe cerveau des femmes s'appelle la cervelle.

29

est ce qu'on pourrait avoir le faux mail de Fred ??? grin
avataron aurait pu s'allier a 3 contre lui et encore ca n'aurait pas ssufi, il avait un si grand nombre d'archers si tot dans la partie, il se baladait comme il voulait, il a foncé sur macapitalbe, m'obligeant a rapatrié mes deffence, pui il a envoyé une deuxiemme pile sur le villes que je venais de vider, tout en baladant une 3 eme pile chez fab qui devrait pas tarder a nous rejoindre sur le forum.
Longinus à propos de moi le 24/01 :D

30

est ce qu'on pourrait avoir le faux mail de Fred ???

Si celà ne gène pas l'intéressé pourquoi pas (et si je le retrouve ! wink