1

Suite à cette annonce, je suis tombé sur cette vidéo, le montage du système dans la bx est visible à 41min 39s pam :
Lien de la vidéo

2

salut
sujet tres interessant merci pour le lien
quelqu'un a deja essayé sur son vehicule ?
avatar

3

Il y a aussi ce topic qui peut éventuellement t'intéresser, le système a visiblement été monté dans une bx image avec pompe 6+2 loupe : Lien d'un topic

4

Ça à été développé en aviation pour améliorer performances et rendement sur des chasseurs de la seconde guerre mondiale.

Actuellement c'est utilisé par BMW depuis quelle année pour la gamme sportive . En essence c'est plus souvent pour abaisser la pollution.
Ça fonctionne mieux sur un diesel ou le ratio ralenti régime d'utilisation et plus proche de 2 .
La solution avec le réacteur ça produit de l'hydrogène qui est libérer dans les chambres de combustion .
avatar
La passion de la BX avant tout.
Les clubs mon merci j'ai vu ce que cela donne !

Au quotidien: une Ourane, Evasion Image 1.9D, XM exclusive turbo D12.
Au musée:TZD turbo 90 full accessoires, Évasion 93, Millésime 91 et 93 .
Chantier en cours : BX 19RD Ambulance Bernard collet 87 Projet future : Il me faut un break bleu sirène.

5

De ce que j'ai compris, c'est de la vapeur d'eau qui va dans les chambres de combustion, et non du dihydrogène smile

6

+1 Avec ces bricolages on a tout au plus de la vapeur d'eau aspirée naturellement (pression négligeable) qui améliorerait le rendement, par une histoire d'amélioration de la combustion, moins brutale et moins chaude. Pour le fameux cracking, le rêve caressé, je doute franchement qu'on y parvienne.
Pas mal aussi le déploiement magnétique des molécules mis en image! Il faut juste garder à l'esprit qu'une théorie mise en image n'est pas une explication valable.

L'injection d'eau c'est autre chose, de ce que j'ai compris ça procure une augmentation du taux de compression "à volonté" dans certaines phases sans risque de cliquetis par la maitrise de la température donc sans jouer sur l'avance de l'allumage induisant une perte de performances, en plus de participer au refroidissement et ça tombe bien pour nos préoccupations actuelles... d'abaisser opportunément des polluants comme les Nox.
Associer le relatif prestige de qq mythiques avions de guerre au système de bouilloire sur échappement est franchement bancal et trompeur, il n'y a que cet emploi d'eau en commun.

Des gains significatifs sur la voiture de mr tout le monde, oui, il y a fort à gagner ! 5 à 25% sans problème! Entretien remis à jour et conduite déjà plus rationnelle (sans même parler d'éco conduite), plus la merguez est avancée plus ça marche !
avatar
Ourane 93 261000km et GTI 4x4 159000km
Ex sur GT et 11ans de diesel atmo.

7

Fabi1 (./6) :
Entretien remis à jour et conduite déjà plus rationnelle (sans même parler d'éco conduite), plus la merguez est avancée plus ça marche !
+1 d'ailleurs il semblerait que les gains de puissance et de couple ne soient observables que sur des véhicules avec des moteurs encrassés, à croire que ce système de vapeur d'eau ne permet de retrouver que la puissance et le couple d'origine d'un moteur encrasséenflamme

8

Vous avez déjà un diesel qui s'écrase pas !
On peut limiter l'effet, carburant prémium, décrassage en montant dans les tours mais la technique associée au gazole fait que c'est de toutes façons inéluctable.

Introduire dihydrogène améliore considérablement la combustion interne , cela a pour effet de réduire notamment le NO2 .

J'ai un voisin qui une Turbo D équipé dry cell , hydrogène est produite par électricité de l'alternateur.
Sa BX a un plus de 400 000km, lui dit consommer moins presque un litre mais c'est je trouve trop proche de mes consommation pour être probant.
Par contre sa voiture a une sacré pêche et ne fume que très légèrement aux très franches accélérations .

Perso je trouve cela regrettable que toutes ses solutions ont balayé par nos pouvoirs publics, pour en finale nous chier vielle voitures = égale pollution.
avatar
La passion de la BX avant tout.
Les clubs mon merci j'ai vu ce que cela donne !

Au quotidien: une Ourane, Evasion Image 1.9D, XM exclusive turbo D12.
Au musée:TZD turbo 90 full accessoires, Évasion 93, Millésime 91 et 93 .
Chantier en cours : BX 19RD Ambulance Bernard collet 87 Projet future : Il me faut un break bleu sirène.

9

J’imagine pas trop l’installation d’un truc chargé d’additiver les environs 2m3 par minute qu’aspire un tel moteur pour avoir un effet significatif, et du coup son bilan énergétique vu qu’il faut l’alimenter avec ce que produit l’alternateur.

Par contre une différence d’un L peut s’expliquer par la différence de conduite, des trajets, du calage de la pompe et de la capsule de suralim (normalement jamais touchée tant que la membrane n’a pas été remplacée) et même une différence de l’odometrie ou de la méthode de calcul de conso.
avatar
Ourane 93 261000km et GTI 4x4 159000km
Ex sur GT et 11ans de diesel atmo.

10

....alors, hein, H20, la flotte quoi, c'est super dans le pastis, dans une combustion....là....non! Sauf si on sépare H2O en H1 X 2 + O2, là on a du combustible (H1) et de quoi le faire bruler (O2), ça c'est possible à haute T° : quand on arrose un feu qui a une T° critique, on sépare H20 en H + O et on alimente donc le feu...C'est pas des conditions possibles dans un moteur de bagnole, sauf s'il prend feu peut-être tripaf donc : NIET !!
Par contre, la flotte ça refroidit, et là ça peut donner un petit quelque chose en +, mais pour la pollution et la conso : c'est juste moins de carburant brûlé = moins de pollution...et si on roule pas alors c'est 0l/100 et 0 pollution....
La magie, les miracles, les trucs à 2 balles qui baissent la conso et la pollution de 30 à 50 % ça existe pas....boing
Si on abaisse la conso et la pollution alors on abaisse les perfs, RIEN n'est gratuit ici bas, et encore moins en physique-chimie....
avatar

11

Fort heureusement ça ne cherche pas non plus à remplacer tout l'air par de l'hydrogène trinon

Bien entendu une dry cell qui pompe ses 300W ne peut ce substituer au rendement énergétique d'une combustion d'un mélange air/gasoil.

Ce faible pourcentage améliore l'explosion , réduit les quantité imbrulés dans les chambres de combustion . Ça été mainte fois prouvé lors des mesures de pollution.

Bof, si la pompe n'a jamais été démonté le calage n'a pas lieu d'être modifié !
Les seuls éléments qui pourrait faire varier ce calage seraient le diamètre de la poulie fixe et l'épaisseur de la courroie, autan dire rien avec kit de qualité.
Y introduire une pige à la longueur asiantiquochinoise pour calage dynamique reste la meilleure façon d'être décalé d'un poil couic

Une consommation du même moteur diesel peut déjà varier de 30%, . J'ai l'exemple d'une millésime 1.9D arrêté depuis plus 10 ans . Premier revoir presque 7 litres. 4 ou 5ème réservoir proches des 5 litres.
Alors la notion très subjective de certains avec leurs conso record en bas où en haut je m'en balance un peu.
avatar
La passion de la BX avant tout.
Les clubs mon merci j'ai vu ce que cela donne !

Au quotidien: une Ourane, Evasion Image 1.9D, XM exclusive turbo D12.
Au musée:TZD turbo 90 full accessoires, Évasion 93, Millésime 91 et 93 .
Chantier en cours : BX 19RD Ambulance Bernard collet 87 Projet future : Il me faut un break bleu sirène.

12

À mon avis, la température et la pression sont suffisamment élevées dans la chambre de combustion du moteur pour craquer la petite quantité de vapeur d'eau qui y est aspirée (à vérifier) ; d'après la vidéo en lien, il semblerait qu'une petite quantité d'eau augmente la taille de la flamme feu : Lien de la vidéo

13

En tout cas pas dans le fameux réacteur qui n’est, à mon avis, qu’un réchauffeur de monoxyde de dihydrogene (de quoi ne plus voir son pastis comme avant ^^) *
Le cracking demande déjà de l’énergie, une température de 850/1000°

* édit : oh y’a même eu un canular, qui vaut le détour ^^
avatar
Ourane 93 261000km et GTI 4x4 159000km
Ex sur GT et 11ans de diesel atmo.

14

...ouais, d'après l'expérience de certains pompiers, la dissociation en H1X2 + O2 se produit à une T° de feu de plus de 900°....je sais pas combien il fait dans un cylindre quand l'essence s'enflamme, mais je doute que le peu de flotte qui y est envoyée fasse quoi que ce soit de plus....mais bon... ceci dit, si ça marchait vraiment et n'avait QUE des avantages ou JUSTE des avantages suffisants, on y aurait recours depuis 1973 et le 1° choc pétrolier, pareil pour les caisses de competition : pas d'arrêt au stand.....en admettant que ça marche et qu'on l'ait quand même pas encore fait, les constructeurs, vu la faiblesse du coût du principe l'auraient installé depuis le temps qu'on nous emmerde avec le CO2 et les consommations de carburant !! ils auraient pu vendre des caisses équipées plus cher , avec des clients qui se battraient pour en avoir...cherchez l'erreur...Ah, ouais, c'est encore un coup des illuminati....lol
avatar

15

Ce n'est pas un coup des illuminati, mais des reptiliens... trilol


Blague à part grin, en mettant de côté les hypothétiques gains sur la consommation, sur la puissance, sur le couple, etc... Ce système aurait bel et bien un impact concret sur les fumées émises par certains véhicules qui en temps normal fument noir comme des paquebots, et pour selon que de la vapeur d'eau va dans les chambres de combustion, il n'y a aucune fumée blanche à l'échappement, ce qui pourrait laisser supposer que la vapeur d'eau a bel et bien une interaction dans la combustion, reste à savoir si c'est vraiment le cas smile

16

Pour les fumées, là aussi il faut repartir sur les bases des phénomènes physiques et chimiques....Prenons la pluie 'rouge", phénomène météo naturel bien connu => grosse tempête de sable au sahara + vents d'altitude vers le nord = "pluie rouge" en europe. Pourquoi? parce que les poussières fines rougeatres mises en suspension par la tempête s'envolent très haut par courants chauds ascendants et sont poussées vers le nord en altitude. Là, elles retombent avec la pluie, et le toit de ma caisse est couvert de poussière rougeatre. Bon, ok, mais quand la pluie tombe, on voit PAS de l'eau 'rouge' tomber sauf cas très exceptionnels de très très fortes concentrations. Ce sont les fameuses "pluies de sang" décrites au moyen age. Le truc c'est que la CONCENTRATION provoque le phénomène visuel observable...tout simplement...
Probable que la vapeur d'eau dilue la concentration des particules noires et donc on les voit moins ou plus....
Test de la grenadine : plus on met d'eau moins on la voit, mais elle a pas disparu boing, la quantité de grenadine est toujours la même, mais sa concentration a tellement baissé qu'elle est invisible bigeyes....
ça c'est un coup des gars du Prieuré de Sion.....lolpaf
avatar

17

À priori, avec le test du chiffon placé sur le pot d'échappement, ce serait l'intégralité des fumées noires qui disparaîtraitenflamme

18

AH bon? de mieux en mieux alors....là on est dans la ure magie...un peu de flotte et hop, plus rien du tout ....boingmagic saluons le retour du regretté Garcimore...
avatar

19

Pour le test du chiffon, je fais référence à cette vidéo smile : Lien de la vidéo


Contrairement à ce qui est dit à la fin de la vidéo, je pense que les constructeurs se sont intéressés à ce système, mais qu'ils en ont développé d'autres plus efficaces, tel l'adblue qui est composé de 32,5% d'urée et de 67,5% d'eau déminéralisée (mais tout ceci est sans confirmation)

20

Bah que ça marche ou pas, c'est pas bien différent d'une vanne EGR simpliste et pas du tout fiable, qui encrasse tout, qui ne fonctionne qu'au labo, le temps de délivrer le droit de circuler au piège qui en est affublé... Mais qui a équipé pourtant des centaines de millions de mazoutes depuis la fin des années 90, Et vazy c'est pour le bien collectif.
avatar
14E 88 (berline donneuse) / 14E Evasion 89 = Griselda / 16TGS Evasion 90 = Cosette ma daily

21

On ne m'enlèvera pas de l'idée que la plupart des problèmes de vanne egr sont dus à un défaut d'entretien, d'ailleurs pour ma part, je n'ai jamais eu de problème de vanne egr smile

22

Et/Ou des conduites en sous régime, des autos qui ne font que des petits trajets, surtout sur des emplois de diesel non justifiés.
avatar
Ourane 93 261000km et GTI 4x4 159000km
Ex sur GT et 11ans de diesel atmo.

23

Perso je n'ai aucune idée de comment se comportent les vannes EGR sur chacun des modèles de voitures qui en ont été affublées, des centaines de modèles, et des centaines de millions fabriqués en tout. Y'en a sûrement qui marchent très bien à long terme, je ne demande qu'à les connaitre.
Là je parle uniquement d'un modèle que je connais pour l'avoir entretenu à long terme, une 206 1.9D 2000, que j'ai suivie en entretien pendant 95 000 km. Plus précisément, de 95 000 au départ première main, à 190 000 km.
La voiture de ma nana, on s'en fiche, mais c'est pour dire que j'avais cette voiture sous les yeux tout le temps. Au début je ne faisais que les vidanges dessus, les filtres, plaquettes, etc. La 206 faisait environ 20km A/R par jour en semaine en trajet travail en campagne, donc pas vite, mais jamais de bouchons, et 200 bornes d'autoroute d'affilée tous les WE, donc 400 A/R par WE + trajets quotidiens. Ça empile très vite de la borne.
Et un jour de vidange, comme ma nana me disait que la voiture se trainait grave au retour sur la montée de l'autoroute, j'ai regardé le collecteur d'admission. Par où sont renvoyés les gaz d'échappements hein, par la vanne EGR simpliste. EGR : E pour Exhaust, G pour Gaz, etc.
Et là, l'hallu : dans les conduits qui font environ 30 mm de diamètre au départ, il restait gros comme un doigt pour le passage de l'air, le reste tout autour du conduit, c'était que de la suie collante, immonde.

J'avais mis l'après-midi complet à nettoyer le collecteur d'admission, j'avais salopé quatre mètres carrés autour de moi, de la marde noire bien pourrie, avant de récupérer le collecteur d'admission enfin un peu propre et débouché, apte à aspirer à nouveau de l'air.

Et j'avais cherché pourquoi. Et très classiquement : c'était la trop fameuse " vanne EGR ", qui est censée être là pour moins polluer, qui était en rade depuis longtemps. Et même sur un moteur encore un peu simple comme celui de la 206 1.9D, la vanne EGR est déjà complexe. C'est commandé à la fois électriquement, et pneumatiquement. Il suffit qu'un seul étage de la commande déconne, pour que la vanne ne fonctionne plus. Et donc là c'était le cas, et le moteur n'aspirait pas ce qu'il fallait au départ. Et le collecteur d'admission, était pire qu'une cheminée jamais ramonée. Vraiment j'insiste, il restait gros comme un doigt pour le passage de l'air..

Un après midi de nettoyage plus tard, après avoir salopé tout mon entourage, et produit des peines bassines de jus de nettoyage bien pourri, j'ai tout remonté, et ça marchait mieux. J'avais trouvé aussi lequel des deux gri-gris qui commandent l'EGR simpliste sur ce moteur déconnait, et qu'il avait fallu remplacer, je me souviens plus lequel, c'était il y a dix ans.
J'avais proposé à ma nana de désactiver purement et simplement l'EGR comme tout le monde fait, elle n'avait pas voulu, donc j'avais remplacé l'organe de commande défaillant, jusqu'à la prochaine fois.

Une autre, sur la même voiture, ça vous dit ? La 206 1.9D de base toujours, à moteur DW8. À chaque vidange, je regardais le jeu aux soupapes. Vu que maintenant je tombais le collecteur d'admission pour le récurer à chaque vidange, il ne restait plus grand chose à ouvrir ensuite pour vérifier les jeux aux soupapes. Et systématiquement, tous les 10 000 bornes, et les 10 000 bornes arrivaient assez régulièrement, systématiquement donc, je voyais les jeux aux soupapes diminuer. Lentement, mais continuellement. Jusqu'au moment où tu vois qu'à la vidange suivante, il n'y aura plus assez de jeu aux soupapes. Là faut intervenir sinon le moteur crame, soupapes brûlées, etc.

Le DW8 c'est un lointain dérivé du XUD, avec des poussoirs, et aucun moyen de changer les pastilles sans tomber toute la distri. C'est bien con d'ailleurs. Et on arrivait à 160 000 ou 180 000 je sais plus, donc il fallait faire aussi la courroie. Je me sentais pas de le faire, y'a pas la place pour glisser un doigt dans le baie toute petite de la 206, d'un commun accord avec Dulcinée (c'était sa voiture), on avait posé la 206 chez un garageou, en lui demandant de faire à la fois la courroie, la pompao, et les jeux.

Une semaine après, on récupère la 206 avec la courroie de distri neuve, et je demande au garageou les valeurs de jeux aux soupapes qu'il avait relevées avant démontage (que je connaissais pour les relever à chaque vidange depuis longtemps), et lesquelles il avait mises au remontage.
C'était vraiment pas pour le prendre en défaut vous avez compris, c'était juste pour redémarrer mon carnet de suivi d'évolution des jeux aux vidanges suivantes, en partant des nouvelles valeurs qu'il avait mises.

Là le type s'énerve, vous m'avez fait passer pour un con, j'ai appelé la concession pour avoir des pastilles, ils se sont foutu de ma gueule, en me disant mais ça ne se règle pas les jeux aux soupapes !
Du coup le garageou vexé avait tout remonté tel quel, et sans nous appeler pour demander quoi, alors qu'il avait l'AC en main, c'était le moment de changer les pastilles facilement comme on lui avait demandé, et c'était justement pour ça qu'on était allés chez lui, qu'on avait donné 500 balles pour une courroie distri + jeux, et non, le type avait tout remonté tel quel, parce qu'il s'était fait traiter d'ignare au téléphone par je ne sais quel abruti à la concession !
Et donc il avait remonté le moteur, avec des jeux aux soupapes qui flirtaient le zéro... Et que je voyais perdre qq centièmes inexorablement à chaque vidange.

C'est moi qui étais allé à la concession Peugeot, qui étais allé demander qui était le sombre connard qui avait dit que les jeux aux soupapes ça ne se règle jamais sur un DW8, à la fois pour sauver l'honneur de mon garageou de village qui était vraiment sincère et compétent, et pour mettre le nez dans son KK au type qui lui avait dit ça, sur place devant tous ses collègues à la concession.

Là-dessus le garageou, quand il avait compris que j'avais traité le connard de la concession, et que j'avais obtenu des pastilles de remplacement calibrées (car oui bizarrement c'est disponible si tu t'énerves.. ) , le garageou avait bien voulu tomber l'AC une seconde fois à ses frais (partagés, on avait rajouté, il était de bonne foi), pour mettre les bonnes pastilles qui donnaient à nouveau le bon jeu, et le DW8 était reparti pour facile 50 ou 60 000 bornes.

Si on avait pas fait ça, dans les 10 000 avant la vidange suivante, y'avait au moins deux ou trois soupapes qui ne fermaient plus. Et le moteur allait cramer. C'était inéluctable. Tout ça parce qu'un crétin à la concession avait dit " ah-ah, mais les soupapes sur un DW8, ça ne se règle jamais ! " Oui si tu veux faire 180 000, tu peux zapper le réglage, et desfois ça tient jusque-là.. Mais c'est ballot, car si tu changes quatre pastilles au bon moment, t'es reparti pour 100 000 ou plus, et ainsi de suite.

Mais c'est des Pros hein, ils savent, on doit les écouter..

Bref j'ai bien dérivé, mais l'EGR c'est pareil : si tu mets jamais le nez dedans, tu peux croire que ça marche à vie...
avatar
14E 88 (berline donneuse) / 14E Evasion 89 = Griselda / 16TGS Evasion 90 = Cosette ma daily

24

Démonter et nettoyer les conduites d'admission, pour ma part, ça fait partie de l'entretien, et pas uniquement pour les voitures équipées de vanne egr smile

25

Sur la 206 1.9 D en question, la première fois ça avait demandé une bonne prise de chou, à chercher pourquoi elle ne mettait plus un pied devant l'autre. C'est pas directement le collecteur d'admission encrassé à mort, que tu regardes en premier...
Surtout sur ces moteurs complexes où il y a plein de raisons possibles, pot cata, capteurs de partout, etc.
Et à plus forte raison, quand il n'y a aucun voyant pour te mettre sur la piste, d'après le TbBord, tout va bien sauf que ça consomme des seaux et ça n'avance plus.

C'est vrai que - toujours dans le cas de cette auto hein - une fois que tu l'as fait, le coup suivant tu sais où tu vas, ça prend bien moins de temps la fois suivante. Et le collecteur est finalement très accessible, posé sur le moteur, un genre de pieuvre en plastèque, y'a une dizaine de vis à retirer, toutes accessibles. Faut juste le savoir.

Et donc à chaque vidange, tu ajoutes ça au programme, plus la vérif du jeux aux soupapes « réputé à vie ».
avatar
14E 88 (berline donneuse) / 14E Evasion 89 = Griselda / 16TGS Evasion 90 = Cosette ma daily

26

Je reconnais que je n'ai jamais vérifié le jeu aux soupapes sur les bx ; par contre s'il y a des poussoirs hydrauliques comme c'est le cas pour les xantia 2,1td, le jeu est rattrapé automatiquement smile

27

À la décharge des pros un peu trop expéditifs… ça ne bouge quand même pas beaucoup voire pas du tout sur les XU/XUD. De fait c’est une opération qu’ils ne font jamais.
avatar
Ourane 93 261000km et GTI 4x4 159000km
Ex sur GT et 11ans de diesel atmo.