Le 04/05/2016 à 21:01
flanker (./59) :
(pedrolane > on écrit « bon an, mal an », avec an comme année)
je ne trouvais plus, merci ^^'
very (./58) :
Ensuite bon j'ai la flemme de continuer le topic car ça dépend de chaque corps et fonction dans le public etc mais y'a souvent des avantages en nature type vacances etc ( genre à La Poste tu avais N journées par an "maladie / maladie enfants" posable sans préavis ni justification, et qui ne déduisait pas des vacances etc, je ne sais pas si ça a encore cours. )
ça a certainement encore cours, et si tu lisais ta convention collective, tu en trouverais certainement une trace : dans la mienne (gros et commerce de gros), c'est 1 jour/an (je ne sais plus si c'est par enfant), doublé si ton conjoint a une attestation de son employeur comme quoi tu ne le prends pas. Pour le coup, ma chère et tendre, c'est 7 jours. 7 jours, en 2 bronchiolites, c'est largement bouffé, et un bon hiver, tu en as 4 ou 5, alors oui, comme partout, quand il y a quelque chose à prendre, il y a de l'abus, mais je ne pense pas qu'à la poste, ça allait "beaucoup" plus loin que ce qui peut s'avérer nécessaire. Et enfin, heureusement que ce type de "congé" peut se poser à la dernière seconde, mon fils ne m'a jamais prévenu avant ses bronchiolites
avatarpedrolane stoppe la chute des chevaux

La DNC-Team : un club plein de mystères
Le 04/05/2016 à 21:04
pedrolane (./60) :
mon fils ne m'a jamais prévenu avant ses bronchiolites
C'est une question d'éducation, pourtant embarrassed
(ici on avait des jours pour enfants malades, jusqu'à ce que les chefs soient assez vieux pour décider que ce n'était plus nécessaire tritop — bon, la justification c'est moi qui la donne, mais... j'ai du mal à voir une autre raison, surtout qu'à ma connaissance il n'y a jamais eu d'abus et un usage extrêmement réduit cheeky)
Le 05/05/2016 à 01:30
De mémoire ils avaient genre 10 jours et c'était disproportionnellement posé les belles journées ensoleillées de Mai, posant un petit pont bien venu grin
Comme tu vois dans le privé ça doit exister dans certaines conventions collectives avec moins de jours, mais je connais des gens pour qui c'était compté dans les journées de congé, par exemple.

Fin flemme de continuer le sujet car ça m’intéresse pas trop, mais c'est une accumulation de ce genre de petits détails en nature qui rendent(aient) certains régimes très avantageux (ptt cheminots etc.). Pour les profs je sais qu'il y a une histoire théorique de congés non payés (mais qu'après la paye annuelle est re-répartie sur 12 mois) mais bon en pratique ils ont quand même bcp de vacances smile Genre 15 semaines contre 5 par défaut, non ?

Si je me souviens les magistrats par exemple c'est 9 semaines.

Enfin perso je suis pour 6 mois de congé/an. Minimum.
Le 05/05/2016 à 06:38
Eh bien mon pauvre Nil, je pensais vraiment pas ça pour tes congés grin
Mais alors faudra m'expliquer : ma femme est à mi-temps dans une agence postalé, donc payée par une petite mairie. Elle n'est pas titulaire (CDD de 1 an renouvelés). Et bien elle touche son salaire de base, + 40% parce qu'elle a des enfants (mon patron me l'a refusé ! embarrassed), on a eu 400€ de remboursés sur nos vacances du mois dernier (donc + que la location du gite), etc etc etc, les avantages pleuvent comme jamais j'ai vu ça dans le privé.
Ca fait plus d'un an qu'elle est en arrêt + congé mat', et ça pleut toujours autant. Faut croire que tout le monde n'est pas à la même enseigne grin
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !
Le 05/05/2016 à 09:09
(si elle est en CDD, elle n'est pas fonctionnaire)
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant
Le 05/05/2016 à 10:11
Voilà, et puis la Poste, ce n'est plus la fonction publique (il doit rester des assimilés, mais plus beaucoup).
Pour les enfants, j'ai droit au SFT (je crois que c'est 2 ou 4€ par mois pour le premier, et 50€ pour le second, mais c'est un montant approximatif), et ma femme pourrait l'avoir si je ne l'avais pas auprès d'un de ses employeurs privés.
Sinon, pour les congés enfants malades, chez nous c'est 6 ou 7 jours/an (j'ai un doute soudain, mais il me semble que c'est 7) quel que soit le nombre d'enfants, et il faut une attestation médicale pour pouvoir y avoir droit, et là où j'étais avant, à Lyon, il n'y avait même pas de jours pour ça (j'avais pas d'enfants, à l'époque, donc je m'en fichais, très égoïstement).
avatar
Le 05/05/2016 à 11:28
flanker (./64) :
(si elle est en CDD, elle n'est pas fonctionnaire)
Elle n'a peut-être pas le "statut" de fonctionnaire, mais elle est fonctionnaire par définition : Une personne travaillant dans la fonction publique est appelée fonctionnaire.
Le 05/05/2016 à 11:31
D'où vient ta définition ?!
avatar
Le 05/05/2016 à 11:45
wiki ^^
enfin c'est un jeu de mots, et je sais qu'au niveau statut c'est pas la même chose entre CDD et CDI etc, mais bon il me semble logique, dès que l'on ne travaille pas pour le privé mais pour le public, et que l'on est directement rémunéré par icelui, d’appeler ça fonctionnaire, non ?

De toute façon l'argument, utilisé dans ce sens-ci, tombe à l'eau car on imagine mal les fonctionnaires en CDI de cette mairie/intercommunalité/etc être moins bien traités que les CDD. (l'argument a du sens dans l'autre sens, ie "zut j'ai pas les avantages des fonctionnaires car je suis en CDD et non CDI !" )
Le 05/05/2016 à 11:52
Bah wiki se trompe ^^ (et en l'occurrence, la Poste n'est pas la fonction publique)

De plus, tu peux être en CDI sans être fonctionnaire. Pour être fonctionnaire, il est nécessaire de réussir un concours de la fonction publique et faire partie d'un corps d'État.
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant
Le 05/05/2016 à 14:52
En plus, les mairies c'est sans doute un peu différent : ils lèvent leurs impôts, gèrent leurs budgets, etc. Perso je connais une mairie où les retraités continuent à avoir accès au CE triso
Le 05/05/2016 à 15:37
Attention, il y a aussi des choses qui sont présentés comme des CE et qui sont en réalité des amicales (donc des associations).
avatar
Le 05/05/2016 à 16:58
Je ne sais pas trop, on m'a dit CE. Pas vérifié cheeky
Le 05/05/2016 à 17:49
(Je dis ça parce que je connais une petite structure administrative où l'amicale gère la machine à café - qui ne sert pas qu'aux fonctionnaires, mais aussi aux visiteurs, je vous vois venir embarrassed - et entre cette simple machine et les adhésions et dons des membres, ils arrivaient à proposer à leurs membres des trucs sympas, mais que ça n'avais aucun lien avec l'administration elle-même)
avatar
Le 05/05/2016 à 18:01
(là je pense qu'il s'agit quand même d'un CE, il y a 2000 personnes employées dans la communauté de communes)
Le 05/05/2016 à 18:02
(Tiens, je viens de vérifier, et le CE d'une entreprise peut être accessible aux anciens salariés, c'est pas spécifique au public : http://ecocom.free.fr/ce/social.php )
avatar
Le 05/05/2016 à 18:11
(Ah, ouais.)
Le 05/05/2016 à 22:47
flanker (./64) :
(si elle est en CDD, elle n'est pas fonctionnaire)
assimilée, en effet.
Nil (./65) :
Voilà, et puis la Poste, ce n'est plus la fonction publique
Elle n'est pas à la poste.
Folco (./63) :
ma femme est à mi-temps dans une agence postale, donc payée par une petite mairie
J'ai pas précisé, et vous ne savez peut-être pas qu'un bureau de poste, ça appartient à la poste. Une agence postale, c'est géré (de loin) par la poste, mais c'est un salarié communal qui y travaille. Ma femme est bien payée par l'Etat, pas par une entreprise privée.
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !
Le 05/05/2016 à 22:53
Oui, mais même pour l'Etat, un contractuel (CDD comme CDI) n'est pas un fonctionnaire. C'est un "assimilé" pour plein de choses autour, mais il n'en reste pas moins que les règles de calcul pour le salaire (qui n'est pas un traitement, du coup) ne sont pas les mêmes, les cotisations non plus ; les règles des congés peuvent aussi êtres différentes (ça dépend des structures), et en cas de litige ça ne se règle pas au Tribunal Administratif, mais aux Prud'hommes.

(Ah, d'ailleurs il y a pire qu'un fonctionnaire pour une structure publique : il y a un CDI ^^ parce quand il n'est pas bon à son poste mais qu'il n'y a aucune raison de le licencier, il n'y a pas la possibilité de le faire muter... du coup, les établissements publics font de la merde avec des CDD relativement courts, en étant parfois hors-la-loi [mais ça c'est grandement arrangé en 15 ans, à ce niveau, et heureusement] et en les traitant bien souvent comme de la merde)
avatar
Le 05/05/2016 à 23:00
flanker (./69) :
Pour être fonctionnaire, il est nécessaire de réussir un concours de la fonction publique et faire partie d'un corps d'État.
euh, pas du tout ?
Certains recrutement se font sans concours.. Par exemple je sais pas tu peux devenir magistrat par équivalence+période d'essai, sans concours. (ouais comme y'a une équivalence tu vas me dire que ça revient au même... ). J'ai connu d'autres personnes recrutées par exemple par les tribunaux, en CDI, avec le statut, etc, sans aucun concours.

À mon sens à partir du moment où tu es embauché et payé par l'état/un truc public, tu es fonctionnaire. C'est la définition historique qu'on utilise dans le monde entier depuis l'antiquité sans se poser des arguties juridiques etc. Le "statut de fonctionnaire" est une chose différente du mot dans son acception courante. Sinon un fonctionnaire belge ou québécois n'est pas fonctionnaire parce qu'il n'a pas le "statut de fonctionnaire made in France AOP" ? C'est ridicule. Ni le fonctionnaire d'Ancien Régime qui n'avait pas passé son concours etc ?

Visiblement Wikipédia est avec moi. La langue française ne se réduit heureusement pas à aux bizarreries praprassiques de l'administration française et au viol des mots qu'elle pratique.
Le 05/05/2016 à 23:00
Bon, c'était pas la bonne appellation, t'as sûrement raison. Mais elle est payée par l'Etat, et les avantages qu'on a sont incroyables. Et contrairement à toi, on a aucune honte à taper dedans, quand je vois tout ce qu'on redonne, voire tout ce qui est prélevé avant qu'on en voit la couleur ^^
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !
Le 05/05/2016 à 23:02
Ouais ouais ouais, moi ce que je vois, c'est que derrière tes grands discours t'es un nanti en fait. Je comprends mieux pourquoi tu soutiens le royalisme embarrassed


(grin)
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Le 05/05/2016 à 23:03
very (./79) :
J'ai connu d'autres personnes recrutées par exemple par les tribunaux, en CDI, avec le statut, etc, sans aucun concours.
Donc pas fonctionnaire.
Tu peux très bien avoir un rôle de fonctionnaire, mais pas un statut de fonctionnaire. Or on parlait jusque là du statut spécifique des fonctionnaires, si je ne m'abuse...

Sinon, il y a effectivement des recrutements sans concours, justement créés pour permettre aux CDD renouvelés de façon abusive d'être intégrés dans la fonction publique. Mais il y a quand-même un passage devant un jury (par exemple pour les recrutements dits Sauvadet).
avatar
Le 05/05/2016 à 23:04
Folco (./80) :
Mais elle est payée par l'Etat, et les avantages qu'on a sont incroyables.
Tant mieux pour elle/pour vous, hein ^^ mais je pense que c'est spécifique au statut de la fonction publique territoriale, qui dépend de l'administration de tutelle (donc avec de nombreuses disparités suivant celles-ci), contrairement à la fonction publique d'Etat.
avatar
Le 05/05/2016 à 23:05
Nil (./78) :
(Ah, d'ailleurs il y a pire qu'un fonctionnaire pour une structure publique : il y a un CDI ^^ parce quand il n'est pas bon à son poste mais qu'il n'y a aucune raison de le licencier, il n'y a pas la possibilité de le faire muter... du coup, les établissements publics font de la merde avec des CDD relativement courts, en étant parfois hors-la-loi
idem dans le privé, sauf que renouveler des CDD de merde pendant 15 ans c'est interdit et les mecs qui font ça finissent par se faire bien défoncer devant les prud'hommes etc. (et le fisc qui sa ramène aussi). Par contre dans le public on viole allégrement la loi en se disant qu'on risque rien (après tout, les tribunaux administratifs de l'état sont généralement très clément avec l'état, l'avantage d'être juge et parti je suppose ^^ )

Enfin c'est assez classique, l'état français passe son temps à violer ses propres lois. Visiblement, la loi, c'est bon pour les autres ^^
Le 05/05/2016 à 23:15
Depuis 2012, et à titre expérimental, l'État peut en effet recruter directement en CDI sans passer par les 2 x 3 ans en CDD. D'ailleurs, je ne sais pas si l'expérimentation a été reconduite.
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant
Le 06/05/2016 à 00:39
very (./62) :
Fin flemme de continuer le sujet car ça m’intéresse pas trop, mais c'est une accumulation de ce genre de petits détails en nature qui rendent(aient) certains régimes très avantageux (ptt cheminots etc.). Pour les profs je sais qu'il y a une histoire théorique de congés non payés (mais qu'après la paye annuelle est re-répartie sur 12 mois) mais bon en pratique ils ont quand même bcp de vacances smile Genre 15 semaines contre 5 par défaut, non ?
On pourrait effectivement considérer comme congé le temps des vacances scolaires s'il n'y avait pas la préparation des cours, les corrections des paquets de copies et autres joyeusetés. Il faut plutôt considérer le temps des vacances scolaires comme étant majoritairement du RTT
Sinon, en effet, les enseignants sont payés 10 mois lissés sur 12. d'où une certaine récalcitrance de leur part à voir les vacances d'été amputées de début juillet et de fin août. Mais bon, qui serait d'accord pour accepter un temps partiel à 80% puis se voir faire 85% pour le même tarif ?
avatarpedrolane stoppe la chute des chevaux

La DNC-Team : un club plein de mystères
Le 06/05/2016 à 00:59
very (./84) :
(après tout, les tribunaux administratifs de l'état sont généralement très clément avec l'état, l'avantage d'être juge et parti je suppose ^^ )
T'as mal lu ce que j'ai dit... pour les CDI/CDD, ce n'est pas le TA mais les Prud'hommes qui valent (et il se trouve qu'en général, les TA sont beaucoup moins gentils avec les établissements que les prud'hommes, mais par contre ils sont hyper procéduriers).
avatar
Le 06/05/2016 à 10:53
pedrolane (./86) :
une certaine récalcitrance de leur part à voir les vacances d'été amputées de début juillet et de fin août.
ils ont raison là-dessus. C'est vraiment n'importe quoi ces calendrier scolaires qui veulent rogner sur les grandes vacances. Comme si ça servait à qqch d'ailleurs d'avoir les gamins en classe le 3 juillet...

Nil > ouais je suis allé trop vite. Sinon le TA n'est pas hyper procédurier mais normalement procédurier, c'est-à-dire qu'il fait appliquer ce qui est prévu. Ce sont les prud'homme qui, vu comment ils sont constitués, ne sont pas très procéduriers (voir des fois n'appliquent pas le droit tout court, pour ça que ça donne plein d'appel )
Le 06/05/2016 à 12:35
very (./88) :
Comme si ça servait à qqch d'ailleurs d'avoir les gamins en classe le 3 juillet...
pencil
Le 06/05/2016 à 12:36
techniquement, ils ne sont pas en classe, il doit y avoir un taux de présence de 4 à 5% maxi
avatarpedrolane stoppe la chute des chevaux

La DNC-Team : un club plein de mystères