1

Mouhahahaha ! C'est quoi ce machin ?
J'ai eu l'impression d'assister à une démo de "Star Wars 9 - RPG".
On lance des quêtes, on tombe dans des pièges, on tire sur des ennemis en pagaille dans des couloirs et on recommence.
Quand un personnage clef doit mourir dramatiquement ben "pouf il ne meure pas", sûrement un bug dans la le détecteur de la "Force".

A voir si vous êtes fans, a voir si vous ne l'êtes pas juste pour vous faire une idée du grand n'importe quoi.

2

Moi ce qui m'a vraiment marqué c'est la guerre des réalisateurs sur cette nouvelle trilogie. Autant je défendait J. J. Abrams sur l'épisode VII qui n'était pas uniquement une redite de l'épisode IV, autant dans cet épisode c'est dramatiquement non inspiré. Après une première partie qui sert a casser toute la situation mise en place dans l'épisode précédent, Rian Johnson ayant commis le crime d’offrir une situation originale, cet episode IX devient incontestablement un remake de l'épisode VI.

Entre, le retour de Palpatine au chausse-pied avec une armée incroyable sortie de nulle part, Ray qui redevient une "fille de", des nouveaux pouvoirs de la force qui arrivent eux aussi de nulle part. On a vraiment l'impression que la cohérence a été complètement sacrifiée dans ce film
avatar

3

Uther (./2):
Autant je défendait J. J. Abrams sur l'épisode VII qui n'était pas uniquement une redite de l'épisode IV
On n'a pas dû voir le même film, c'était bien réalisé, mais ridicule au niveau de l'histoire. Le suivant on est tombé au niveau 0. Là j'ai vu des bribes passer, j'ai même pas envie d'aller voir le 9.
Je ne comprend même pas qu'on puisse aimer cette nouvelle trilogie, c'est beau mais c'est tout.

4

L'épisode VII était loin d'être parfait et reprenait clairement des situations du IV (droïde porteur de message, taverne, étoile de la mort) mais la construction n'était pas entièrement calquée sur l'épisode IV et les personnage semblaient différents de la saga originale.

Là on a vraiment l'impression d'être sur rail : on connait déjà les grandes lignes de l'histoire, la seule surprise a été de voir Ray utiliser un pouvoir Sith mais malheureusement ça ne va pas plus loin. On espère une surprise qui ne vient jamais.
avatar

5

Arvi89 (./3) :
Je ne comprend même pas qu'on puisse aimer cette nouvelle trilogie, c'est beau mais c'est tout.
Je pensais la même chose de la Prélogie (en fait je le pense toujours - ou plutôt je considère que ces 3 films n'existent pas - mais la question n'est pas là) jusqu'à ce que je croises un ami à la fin du 8. Il disait que c'était nul et que pour lui qui avait été élevé avec la Prélogie, ils avaient tué Star Wars et qu'il ne considérait pas ces films comme faisant partie de l'histoire Star Wars... Bref, tout ce que j'aurais sûrement dit (et que je continues à dire pour faire raler mes gamins) si j'étais allé voir la Prélogie au cinéma à sa sortie grin
Et dans 10 ou 15 ans, les gamins actuels qui auront adorés les 7,8 et 9 diront que les nouveaux films tuent l'esprit Star Wars, celui qu'ils se sont construit en aimant ces 3 films.

Il y a 3 trilogies en 42 ans, elles parlent finalement probablement chacune aux ames d'enfants d'une génération différente. Parce que franchement, on peut regarder n'importe lequel de la saga, c'est beau (selon les critères de l'époque), mais l'histoire vole pas bien haut quand même (et si on plus on veut prendre l'histoire dans sa globalité des 3 sagas, ouille).
avatar

6

Fadest (./5) :

Il y a 3 trilogies en 42 ans, elles parlent finalement probablement chacune aux ames d'enfants d'une génération différente. Parce que franchement, on peut regarder n'importe lequel de la saga, c'est beau (selon les critères de l'époque), mais l'histoire vole pas bien haut quand même (et si on plus on veut prendre l'histoire dans sa globalité des 3 sagas, ouille).
Oui, c'est ce que je me suis dit quand je suis allé voir le VII au cinéma lors du lancement de la 3e trilogie. Au moment du générique, j'avais beau anticiper le fait que ça n'allait pas casser 3 pattes à un canard (objectivement, aucun des films n'est un grand film et aucun n'a un scénario poussé, mais l'univers est suffisamment vaste et prenant pour qu'on se laisse porter).
Pour autant, lorsque le générique s'est lancé, j'étais comme un gamin ^^
avatar

7

. /5
J'ai vu 456 avant d'aller voir la prelogie au cinéma, j'ai apprécié le 1 pour tout ce que ça apporte à l'univers, et j'ai aimé le côté politique. Darth maul est un super méchant (c'est dommage qu'il meurt si tôt), les musiques sont extras.

Par contre 2 et 3 j'ai énormément moins aimé.

L'épisode 7 oui se regarde mais quand on voit comment ça a été pompé sur le 4 c'est honteux. Quant au 8, ils ont aussi voulu faire un remake du 5, mais rien n'est à garder dedans, le pire étant la scène de poursuite dans l'espace (et tour ce qu'il y a autour) avec pour finir le sacrifice, et un luke Skywalker qui fait clairement pitié. (ah j'ai oublié le bombardement spatial du début aussi, tout est nul franchement)

Je téléchargerai le 9.

8

(vous espériez vraiment quelque chose de bien de la part de Disney, honnêtement ? ^^)
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

9

Bon ben vu ce matin (en VF en plus, enfants obligent) et je suis beaucoup moins critique que ce qui a été dit au-dessus...
Le côté plot twist à 2€ avec un chausse-pied, c'est un grand (très grand) classique de la licence, ça a toujours été le cas. Du coup, si on veut du Star Wars, on en a.
Je trouve justement que ce numéro 9 est un parfait Star Wars, dans tous les sens du terme :
- des plot twist au chausse-pied
- des danses ridicules
- le méchant est gentil mais non mais si mais non mais si mais non ma[...]
- le gentil est méchant mais non mais si mais non mais si mais non ma[...]
- on sacrifie des personnages qui n'ont plus trop d'utilité mais ça émeut quand-même
- on a de grandes batailles, avec de grandes explosions
- les méchants gagnent mais non mais si mais non ma[...]
- les gentils gagnent mais non mais si mais non ma[...]
- il y a au moins n nouvelles créatures pour les produits dérivés
- il y a au moins n nouveaux vaisseaux pour les produits dérivés
- les lois de la physique sont bafouées (on atteint quand-même un niveau au-dessus du son qui se propage dans le vide, là...)
- il y a de grands plans avec un soleil qui se couche. Non, qui se lève. Non, qui se couch... roooh, zut à la fin !


Il n'y a jamais eu de grands scénarios dans Star Wars ; on nous vend un univers qui a toujours été en extension pour permettre toujours plus d'histoires, et des méchants de plus en plus forts pour permettre toujours plus d'effets et rentabiliser les investissements en CG. Du coup, je trouve que c'est un excellent épisode en ce qu'il respecte tout à fait le caractère de l'œuvre originelle de Georges Lucas ^^

(Ah par contre, il y a un truc qui m'a méchamment gonflé : je ne sais pas si les studios de John Williams sont payés à la minute de musique, mais ça ne s'arrête jamais x_x Les trop rares moments où il n'y a enfin plus de musique, putain que ça fait du bien ! On est parfois dans le cliché de la musique qui n'a aucun intérêt...)
avatar

10

Comment veux-tu mettre de la musique quand le film lui même à un rythme absurde ?
En parlant de chausse pied, ce film donne l'impression qu'ils ont casé trois films en un seul de 2h30. Le rythme est bien trop rapide, ça saute d'un environnement à l'autre façon speed-run à tel point que la diégèse se retrouve brisée. La musique n'a alors pas sa place car aucun évènement ne dure assez longtemps.

11

Oui mais ça ce sont des reproches qu'on peut faire à tous les SW (sauf Rogue 1 et éventuellement dans ke IV), en fait... Il y a toujours eu un arc scénaristique chaotique.
Et pour le coup, c'est bien pire dans tous les Marvel et les DC de ces 15 dernières années (et à mon avis c'est un héritage maudit des séries qui, en une saison, peuvent se le permettre ; mais il y a une concurrence silencieuse entre films de cinéma et séries qui fait que chacun veut mettre la machine de l'autre dans da recette sauf que ça ne fonctionne pas)
avatar

12

Zerosquare (./8) :
(vous espériez vraiment quelque chose de bien de la part de Disney, honnêtement ? ^^)
Disney n'est jamais qu'un producteur, à la base je n'en attendais rien en bien ou en mal. Mais clairement pour moi le plus gros problème de la nouvelle saga est qu'elle a manqué de cohérence, et c'est quelque chose que je n'attendais pas de leur part, vu que ça n'avait pas été le cas avec Marvel. Quand on rachète une franchise qui a une telle valeur, on essaie d'établir un plan pour la faire fructifier et là il est clair que JJ Abrams et Rian Johnson étaient en roue libre et n'ont pas du tout eu la même vision de Star Wars. C'est assez fou que Disney n'aie pas tapé du poing sur la table pour les forcer a accorder leurs violons.

Nil (./9) :
Le côté plot twist à 2€ avec un chausse-pied, c'est un grand (très grand) classique de la licence, ça a toujours été le cas. Du coup, si on veut du Star Wars, on en a.
J'ai rien contre les plot twist et en effet c'est classique dans Star Wars. Ce qui m'a choqué que le manque de cohérence. JJ Abrams a méthodiquement détruit la vision qu'avait installé son prédécesseur, qui avait fait de même. Sauf que dans ce dernier épisode, ça se fait au détriment de la cohérence.

Nil (./9) :
(Ah par contre, il y a un truc qui m'a méchamment gonflé : je ne sais pas si les studios de John Williams sont payés à la minute de musique, mais ça ne s'arrête jamais x_x Les trop rares moments où il n'y a enfin plus de musique, putain que ça fait du bien ! On est parfois dans le cliché de la musique qui n'a aucun intérêt...)
pencil C'est malheureusement assez courant dans les grosses productions actuelles : de la musique tout le temps, ce qui fait que au final les moment de silence ressortent plus que les envolée musicales.
avatar

13

Uther (./12):
Disney n'est jamais qu'un producteur, à la base je n'en attendais rien en bien ou en mal. Mais clairement pour moi le plus gros problème de la nouvelle saga est qu'elle a manqué de cohérence, et c'est quelque chose que je n'attendais pas de leur part, vu que ça n'avait pas été le cas avec Marvel. Quand on rachète une franchise qui a une telle valeur, on essaie d'établir un plan pour la faire fructifier et là il est clair que JJ Abrams et Rian Johnson étaient en roue libre et n'ont pas du tout eu la même vision de Star Wars. C'est assez fou que Disney n'aie pas tapé du poing sur la table pour les forcer a accorder leurs violons.
Je ne comprend pas non plus. Qu'ils aient voulu des réalisateurs différents pour les films pourquoi pas, mais ils auraient pu faire en sorte que le scénario soit en partie décidé pour les 3 films avant de commencer, là c'est du grand n'importe quoi.

14

15

C'est bon j'ai payé ma taxe starwars et ai été le voir, je peux cesser de me cacher les yeux en navigant sur le net pour éviter les spoilers (merci à ceux qui jouent le jeu du spoiler alert). Sans rentrer dans les détails et pour éviter toute redites je trouve que cet épisode sent le film fini à la va vite, il m'avait par ailleurs été donné à lire que JJA souhaitait retarder la sortie du film d'un an (noel 2020 donc) afin de prendre le temps de le tourner et que Disney avait refusé en maintenant la date de noël 2019 mais impossible de retrouver l'article (lu sur Ars Technica ou The Verge de mémoire). Ai-je rêvé où ça a bien eu lieu ?
avatar"If you see strict DRM and copy protection that threatens the preservation of history, fight it: copy the work, keep it safe, and eventually share it so it never disappears. [...] no one living 500 years from now will judge your infringing deeds harshly when they can load up an ancient program and see it for themselves."

Benj Edwards - Why History Needs Software Piracy

- - -
Achat ou échange: topic de mes recherches

16

à la vue des zones non-spoil perso je suis allé voir sans regrets les zones spoil ... tout comme avec le dernier terminator

le mandalorien par contre ça poutre, rha bordel l'unité ig <3

17

Oui The Mandalorian est une excellente surprise c'est clair!
avatar"If you see strict DRM and copy protection that threatens the preservation of history, fight it: copy the work, keep it safe, and eventually share it so it never disappears. [...] no one living 500 years from now will judge your infringing deeds harshly when they can load up an ancient program and see it for themselves."

Benj Edwards - Why History Needs Software Piracy

- - -
Achat ou échange: topic de mes recherches

18

Bon, vu hier soir.

Attention spoilers (après tout c'est le tropic©)

Comme d'hab, je suis content de l'avoir vu pour une question de principe: j'aime savoir comment une série se termine (même temporairement).
Maintenant et comme ça a été dit, il y a eu une certaine paresse et un clair manque de courage de la part des scénaristes pour cet épisode.

Je ne parle pas des contradictions et des deus ex machinas et autres calceus ascendum (?). Ah mais si juste une quand même:
- l'étoile noire d'Endor, c'est pas le truc qui a explosé en un milliard et demi de confettis spatiaux à la fin de l'épisode 6 entrainant probablement l'extinction des Ewoks?

Pour le reste, je souscrit au premier post à propos du côté RPG. Il aurait juste fallu laisser tomber la quête du "navigateur Sith" qui ne sert au final rien dans l'intrigue (le premier est trouvé en 15 secondes par Kylo Ren, on ne sait pas trop comment, et au final le second est inutile puisqu'il suffisait d'avoir le premier). Il suffisait que Ren soit attiré chez les Sith par l'empereur, et que Rey le trouve par leur lien "dyade". Ça laissait une heure pour construire une vraie intrigue et développer les personnages, sans forcément faire de référence à chaque élément de la trilogie originelle pour faire plaisir à tout le monde (ou personne, ce n'est pas clair). Y'avait moyen, à mon sens, de faire un truc sympa sur cette base. Sans le bisou à la fin si possible.

Est-ce que Rey avait réellement besoin de recevoir le label Palpatine? Genre déjà est-ce que l'Empereur avait réellement besoin d'être ressuscité? Avec une flotte de quarante-douze milliards de croiseurs qui ne servent à rien (dans la grande tradition de la série ceci dit)? Et pourquoi les méchants doivent toujours avoir un méga point faible, du genre "ah oui on a quarante-douze milliards de croiseurs qui peuvent exploser chacun une planète, garons-les au seul endroit de la galaxie où ils ne peuvent ni activer leurs boucliers ni décoller sans recourir à une putain d'antenne super fragile"?

Donc ouais copier/coller du retour du Jedi. Ça méritait d'être beaucoup plus sombre à mon goût, pour rajouter un vrai côté dramatique, parce que là franchement, y'a zéro ambiance, c'est dommage. Je ne sais pas, laissez Chewie crever dans le transporteur, ou Poe sur le croiseur (nan mais vraiment? Charger avec la cavalerie? Pour faire UN plan avant d'oublier qu'ils sont là et de ne plus voir les chevaux-mammouths?). Laissez Rey mourir et faites de Kylo (le vrai Skywalker, oh là là, quel surprise que personne n'avait vu venir (ah si, tout au début du film quand elle dit lors de la scène Bollywood sans intérêt qu'elle n'a pas de nom de famille) lorsque Rey prend ce nom pour elle) le vrai héritier Jedi, ça aurait aussi évité une scène inutile dans des sables qui ne sont pas du sable mais mouvants quand même (d'ailleurs: oh quelle chance on a trouvé le mec que Luke n'a pas su trouver malgré tous ses pouvoirs et ses indics, quelle chance qu'on soit tombés dans ces sables mouvants!)

Bref c'est comme pour Endgame. Y'a du bon sentiment inutile, juste pour coller à l'époque (dans Endgame c'était l'instant girl power, là c'est les deux filles qui s'embrassent à la fin, très bien, mais comme on ne les connait pas et que c'est la seule chose qu'elles font du film, ça fait vraiment artificiel pour chopper des points d'ouverture d'esprit sans pour autant prendre le risque d'en faire des personnages de premier plan, donc c'est gâcher). Y'a des scènes d'action décousues qui cherchent à être spectaculaires et qui finalement tournent vers le ridicule. Y'a des rebondissements plus ou moins prévisibles pour que tout le monde s'en sorte, et les seuls qui meurent sont les méchants, ou ceux qui se sacrifient volontairement (ah si, on fait sauter une planète, mais ouf, la copine de Poe n'est pas dessus, quelle chance). On se croirait dans un Disney. Ah? Ah.

Au final, comme quasiment tous les films américains de cette dernière décennie, c'est une superproduction qui perd en saveur ce qu'elle essaie de (mais échoue à) gagner en consensualité. D'aucuns dirait qu'il était impossible de réussir à contenter tout le monde (fans des années 70-80, fans des années 2000 et fans des années 2010, sans parler des producteurs, critiques, etc.), mais ça aurait été sympa, au moins, d'essayer.

edit: pas encore vu la vidéo du ./14
edit 2: vu, global pencil
avatarQue cache le pays des Dieux ? - Ximoon's Box - Forum Ghibli - Forum Littéraire

La fin d'un monde souillé est venue. L'oiseau blanc plane dans le ciel annonçant le début d'une longue ère de purification. Détachons-nous à jamais de notre vie dans ce monde de souffrance. Ô toi l'oiseau blanc, l'être vêtu de bleu, guide nous vers ce monde de pureté. - Sutra originel dork.

19

Apparemment Disney a énormément interféré sur la réalisation (et ce depuis le 7) :

20

Comme c'est surprenant !
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

21

Vu le massacre de la réalisation du 9 ce n'est en effet pas surprenant. Il donne vraiment l'impression que le réalisateur envisageait de tout faire tenir sur bien plus que 150 minutes.

22

Je n'ai pas vu les trois derniers mais le clip est pas mal grin (contient probablement des spoilers ?)
https://www.youtube.com/watch?v=4IpU2LhD48c

23

Ahahahahah grin Très bon grin
(Oui il en contient au moins un énorme ^^)
avatar

24

(il a l'air de vraiment se servir de son sabre pour se battre, pas juste pour faire des moulinets dans le vide, c'est vrai que je ne m'y attendais pas, c'est pas une pratique courante dans cette série de films !)

25

Zerosquare (./20) :
Comme c'est surprenant !
Pour le coup, oui, ça me surprend. Parce que pour moi, le vrai gros problème de cette post-logie, c'est l'absence de cohérence entre les différents réalisateurs, et c'est quelque-chose que l'intervention de Disney aurait du éviter.
avatar

26

Tu es un incorrigible optimiste.

Disney a toujours fait passer le fric généré avant les considérations artistiques (encore plus que Lucasfilm, ce qui n'est pas rien). Sans parler du fait que Star Wars colle assez mal avec leur cœur de métier, à savoir faire du divertissement familial consensuel.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

27

Toujours? non.

Depuis longtemps? oui
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

28

Je vois pas le rapport. Que Disney soit plutôt dans le consensuel dans sa production de dessin animés, c'est une évidence, mais ça ne l’empêche généralement pas d'avoir une production artistique de qualité.

Star Wars colle parfaitement avec leur cœur de métier de Disney, c'est un modèle de divertissement familial consensuel, qui vend des goodies à la tonnes, et comme tu le dis, calibré dès le début pour faire du gros business. Lucas a même renoncé a la quasi intégralité de son salaire sur la première trilogie a condition de garder l'intégralité des droit dérivés, choix qui a assuré sa fortune.

Le problème c'est au contraire qu'il n'ont pas su assurer une cohérence dans l'univers qu'ils ont acheté à prix d'or, et taillé sur mesure pour eux, alors que d'habitude ça ne leur pose pas de problème.
avatar

29

C'est normal que d'habitude il n'y ait pas de soucis de cohérence : c'est eux qui contrôlent absolument tout, du début à la fin du projet. Là c'est différent, ils récupèrent une licence énorme avec un passif conséquent.

Quant au côté "familial consensuel", sans prétendre que Star Wars est subversif (on est bien d'accord, c'est une grosse machine commerciale), c'est quand même un univers sensiblement plus sombre et moins enfantin que les productions Disney habituelles.

Pour moi, il était évident depuis le début que Disney a racheté Star Wars uniquement pour le merchandising, et que la licence allait être passée à la moulinette pour rentrer dans le moule Disney (comme le dit Ximoon plus haut).
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

30

Disney c'est pas juste un long-métrage d'animation tous les deux ans, c'est des dizaines voire centaines de séries et de productions dans des univers varié, parfois rachetés comme Marvel. C'est prouvé qu'ils sont capable de garder un minimum de cohérence dans un univers s'ils en ont la volonté. Et c'est pour ça que sur une licence juteuse et attendue comme StarWars, ça relève de la faute grave.
avatar