960

Don't do evil qu'ils disaient !
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

961

En 2014, Larry Page indique dans un entretien au Financial Times que ce slogan devrait évoluer car il ne reflète plus les ambitions actuelles de Google autour des biotechnologies et de la robotique3,4.

En 2018, Google enlève ce slogan de son code de bonne conduite où il n'apparait plus qu'une fois à la fin pour le remplacer par Do the right Thing (« Faites les bonnes choses »)5.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Don't_be_evil
avatar
Webmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

962

Je sais..
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

963

Ah tiens, je connaissais pas le nouveau.
Même genre que fb "It's free and will always be."

Tiens bin puisque c'est dans le thème du topic : j'ai supprimé mon compte ggl avant-hier hehe (j'ai "takeout" 13GB de courriels... que je ne relirai probablement jamais).
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

964

Bravo!

T'es sur que c'est tout bien supprimé de la corbeille et de tous les labels?

965

Pas vraiment possible
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

966

./964> De mon côté, oui y a plus rien.
Du côté de ggl, euh... joker gni
(les "labels" ? Késako ?)
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

967

Gmail crée des labels, ce sont comme des répertoires, c'est bordélique a gérer au final, surtout si tu rapatriais les messages. Par exemple tu devais avoir un label 'important'.

968

Les labels de Gmail c'est équivalent à un système de dossiers avec un seul niveau de profondeur ou bien c'est plus compliqué que ça ? (par exemple si on peut mettre plusieurs labels à un même email)
avatar
All right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)

969

Sauf que tu peux coller plus d'une etiquette par emqil non? Donc tu peux avoir le meme email dans plusieurs "dossier" xD
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

970

Justement c'est ma question smile
avatar
All right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)

971

On peut coller plusieurs labels au même courriel ouais, sans aucun problème, il peut être dans une boîte déjà imbriquée dans une autre, genre... je sais pas moi... Personnel/Ganja et en même temps© tu as aussi créé un label Professionnel/Confidentiel/Sensible/Ganja.
avatar
"- Nigga you know what the fuck I want, nigga: I want your motherfuckin' Daytons, and your motherfuckin' stereo! And I'll take a double burger with cheese!
- WHUT?"
I LOVE TO HATE/I HATE YOUR LOVE -AND I CAN'T FEEL AFFECTION FOR PEOPLE LIKE YOU!
CAALGOOONNNNN [TELLMESOMETHINGIDONTKNOW SHOWMESOMETHINGICANTUSE PUSHTHEBUTTONS CONNECTTHEGODDAMNDOTS] (Si Dieu existe il doit me détester...)

972

on peut mettre plusieurs étiquettes a un mail oui

mais quand tu accèdes a ton compte gmail en imap, par exemple pour le dumper avec thunderbird, chaque étiquette apparait comme un dossier, du coup le même message peut se retrouver dans plusieurs dossiers... ca fout un merdier noiratre.

973

Ah OK, pratique en effet grin
avatar
All right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)

974

Gmail en IMAP c'est la merde et grave. les lien symboliques n'existent pas donc ton client va récupérer plusieurs copie du même email, parce que pour lui ce sont des emails différent vu que dans des dossier différents.
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

975

C'est tellement pourri que la dernière version d'office (offline) a cessé de supporter les comptes gmail
avatar
Webmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

976

Ca c'est pas super malin je trouve par contre :/
avatar
Highway Runners, mon jeu de racing à la Outrun qu'il est sorti le 14 décembre 2016 ! N'hésitez pas à me soutenir :)

https://itunes.apple.com/us/app/highway-runners/id964932741

977

Google met des bâtons dans les roues, aussi. Pour pouvoir utiliser Outlook avec un compte Gmail, il faut aller farfouiller dans les réglages du compte Google pour autoriser explicitement l'accès (sinon Outlook se fait jeter à la connexion au serveur), et après on a droit à des messages du genre "la sécurité de votre compte Google n'est pas optimale, cliquez ici" (et si on le fait, ça révoque la permission).
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

978

raison affichées "sécurité"

raison probable "on peut pas vous afficher de pubs"
avatar
Webmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

979

Gmail accepte l’IMAP mais pour ne pas avoir les problèmes cités sur les étiquettes, il faut utiliser leur protocole proprio.
Tiens, je ne sais pas trop ce que donne le JMAP, d’ailleurs.
avatar
<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

980

flanker (./979) :
Gmail accepte l’IMAP mais pour ne pas avoir les problèmes cités sur les étiquettes, il faut utiliser leur protocole proprio.
Tiens, je ne sais pas trop ce que donne le JMAP, d’ailleurs.
Ouais bah ils changent tellement souvent que la doc d'ajout de compte gmail à outlook n'est plus valable ni chez google ni chez ms
avatar
Webmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

981

Pareil je passe par thunderbird en imap pour récupérer les mails occasionnels que j'ai sur Gmail (c'est mon adresse "poubelle") et à cause de ça j'ai régulièrement des relances où un "audit de sécurité" me conseille d'arrêter d'utiliser thunderbird pour améliorer la sécurité de mon compte sorry
avatar
All right. Keep doing whatever it is you think you're doing.
------------------------------------------
Besoin d'aide sur le site ? Essayez par ici :)

982

"hey, arrêtez d'utiliser ça, on peut pas faire ce qu'on veut de vos mails en toute sécurité !"
avatar
Webmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

983

zikzak (./967):
Gmail crée des labels, ce sont comme des répertoires
Ah oui pardon ! J'ai nettoyé avant ma suppression (j'avais un label "frangin", un "boîte free", un "pro", etc.)
squalyl (./972):
mais quand tu accèdes a ton compte gmail en imap, par exemple pour le dumper avec thunderbird, chaque étiquette apparait comme un dossier, du coup le même message peut se retrouver dans plusieurs dossiers... ca fout un merdier noiratre.
Ahhhhhh mais ça explique pourquoi sur mon smartphone, avec Simplemail, j'avais des trucs pas nets sur les messages envoyés & consorts. Merci pour l'info... (c'est logique en plus).
vince (./975):
C'est tellement pourri que la dernière version d'office (offline) a cessé de supporter les comptes gmail
Oh bah ça alors... G et M qui se tirent dans les pattes ? #popcorn#
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

984

Google to Stop Selling Ads Based on Your Specific Web BrowsingWSJThe Alphabet company said that it plans next year to stop using or investing in tracking technologies that uniquely identify web users as they move from site to site across the internet.


L'article complet avant que le paywall soit declenché.


Google to Stop Selling Ads Based on Your Specific Web Browsing

Google plans to stop selling ads based on individuals’ browsing across multiple websites, a change that could hasten upheaval in the digital advertising industry.
The Alphabet Inc. company said Wednesday that it plans next year to stop using or investing in tracking technologies that uniquely identify web users as they move from site to site across the internet.
The decision, coming from the world’s biggest digital advertising company, could help push the industry away from the use of such individualized tracking, which has come under increasing criticism from privacy advocates and faces scrutiny from regulators.
Google’s heft means the change could reshape the digital ad business, where many companies rely on tracking individuals to target their ads, measure the ads’ effectiveness and stop fraud. Google accounted for 52% of last year’s global digital ad spending of $292 billion, according to Jounce Media, a digital ad consultancy.

About 40% of the money that flows from advertisers to publishers on the open internet—meaning digital advertising outside of closed systems such as Google Search, YouTube or Facebook—goes through Google’s ad buying tools, according to Jounce.

“If digital advertising doesn’t evolve to address the growing concerns people have about their privacy and how their personal identity is being used, we risk the future of the free and open web,” David Temkin, the Google product manager leading the change, said in a blog post Wednesday.

Google had already announced last year that in 2022 it would remove the most widely used such tracking technology, called third-party cookies. But now the company is saying it won’t build alternative tracking technologies, or use those being developed by other entities, for its own ad buying tools to replace third-party cookies.
Instead, Google says it will use new technologies it has been developing with others in what it calls a “privacy sandbox” to target ads without collecting information about individuals from multiple websites. One such technology analyzes users’ browsing habits on their devices, and allows advertisers to target aggregated groups of users with similar interests, or “cohorts,” rather than individual users. Google said in January that it plans to begin open testing of ad buying using that technology in the second quarter.

Google’s planned change elicited some concerns in the ad world. At the moment, advertisers use the data harvested from people’s browsing across the web to figure out whom to serve ads to, and whether a targeted user went on to buy the advertised product. After Google’s change, advertisers won’t be able to get as detailed a picture of either. Still, other ad industry executives said the change is good for consumers and expressed hope that Google’s new targeting technologies will still help brands achieve their goals in online marketing.
Apple and Google have one of Silicon Valley’s most famous rivalries, but behind the scenes they maintain a deal worth $8 billion to $12 billion a year according to a U.S. Department of Justice lawsuit. Here’s how they came to depend on each other.
Google’s latest move and the concern about its potential implications underscore tension in the digital ad industry between protecting user privacy and promoting competition. Smaller digital-ad companies that use cross-site tracking have accused Google and Apple Inc. of using privacy as a pretext for changes that hurt competitors.
Among the tech giants, Google and Apple have signaled they want to rein in user tracking in various ways. Facebook Inc. has struck a different tone, arguing that individualized ad targeting helps small businesses that otherwise would struggle to find customers.

Some analysts said Google could stand to benefit from the end of cross-website tracking because it is less reliant on data from other companies. Instead, it collects a large amount of data directly from users of its services, such as YouTube or Google Search. Google says it will still use that data, called “first-party” data, when targeting ads to be shown on its own websites. Many large advertisers also have a lot of first-party data on their customers.

“If you can only target based on first-party data, then the people with the most first-party data do best,” said Benedict Evans, an independent analyst.

Google says its new technologies, such as the cohorts that will be calculated on users’ own devices, have worked nearly as well as one-to-one targeting in its internal tests.
The company said its announcement on Wednesday only covers its ad tools and unique identifiers for websites, not mobile apps, meaning a substantial slice of the digital ad ecosystem wouldn’t be affected. Mobile ad spending accounted for 68% of all digital ad spending in the U.S. in 2020, according to eMarketer, a market-research firm, though that figure includes advertising on the mobile versions of websites, not just mobile apps.
The Google plan is the latest sign that the tide might be turning on user tracking more broadly. Apple plans to limit tracking of app usage by requiring developers to get opt-in permission from users before collecting an advertising identifier for iPhones. At the same time, European Union privacy regulators have fielded multiple complaints about the information that websites share with third parties about what content users are viewing as part of such tracking.

Facebook Chief Executive Mark Zuckerberg in January said in an earnings call that “Apple has every incentive to use their dominant platform position to interfere with how our apps and other apps work.”

In the U.K., the Competition and Markets Authority, the country’s top antitrust regulator, last month opened a formal probe into Google’s phasing out of third-party cookies from its Chrome browser. The probe stemmed from a complaint from a group of marketers that argued Google’s plan would cement the company’s clout in online advertising.
A Google spokesman said the company has been briefing the U.K. regulator on its plan to end its own use of unique tracking across multiple websites.

Google’s announcement complicates advertising industry efforts to come up with an alternative, more privacy-friendly technology for targeting individual consumers, such as the one being led by the Partnership for Responsible Addressable Media, a group of advertisers and advertising technology companies. That plan would rely on new identifiers, like strings of numbers and letters derived from users’ email addresses.
Google acknowledged that others may push ahead with different ways to track users. “We realize this means other providers may offer a level of user identity for ad tracking across the web that we will not,” Mr. Temkin wrote in the blog post. “We don’t believe these solutions will meet rising consumer expectations for privacy, nor will they stand up to rapidly evolving regulatory restrictions.”

Jonathan Mayer, a professor of computer science and public policy at Princeton University, said Google still has to fill in many details on its plans.
“These are proposals that read like a company that’s under enormous regulatory pressure and is trying to find a last-minute plausible compromise to stave off regulation,” Mr. Mayer said. “They’ve done the easy stuff and they haven’t done the hard questions.”

Google says that its new ad targeting technologies will promote privacy by design and the company has already chosen to make a long-term bet on privacy at the cost of user-level precision.

985

C'est... surprenant.
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

986

Trop beau pour être vrai ? Qu’est ce que ça cache ?
avatar
<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

987

C'est inquiétant, la question qui me vient immédiatement est : "qu'est ce qu'ils ont trouvé de plus efficace pour le remplacer?"

988

Pour se faire une idée de ce qui se prépare :
Google’s FLoC Is a Terrible IdeaElectronic Frontier FoundationThe third-party cookie is dying, and Google is trying to create its replacement. No one should mourn the death of the cookie as we know it. For more than two decades, the third-party cookie has been the lynchpin in a shadowy, seedy, multi-billion dollar advertising-surveillance industry on the Web...
avatar

989

Merci pour le lien, ça aide à comprendre la démarche.

J'ai lu un peu rapidement, mais si j'ai bien pigé rien n'empêche un navigateur d'envoyer un identifiant de cohorte bidon, ou de ne pas en envoyer du tout, non ? De ce point de vue, ce serait toujours mieux que les trackers actuels.
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

990

En effet, je pense qu'ils peuvent se permettre ça parce que Chrome à une très grosse majorité du marché. Si jamais une part significative des navigateurs faussait ces donnée, pas sur que le système perdurerait.
avatar