1860

OK grin

1861

#SNCF#
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1862

1863

Il y avait des couleurs avant à Gare de Lyon (bleu pour les voies de A-N et jaune pour les voies de 1 à 20, deux groupes bien séparés), et c'était bien mieux car longtemps à l'avance, on a avait la couleur du quai et on voyait cette couleur de loin sur les affichages.

Maintenant, on a Hall 1 = voies de A à L, Hall 2 = voies de 1 à 20… et Hall 3 = voies N et M (qui sont juste à côté des A-L tritop). De loin, on ne voit plus la différence entre les 1, 2 et 3 sur les affichages et tout le monde cherche le Hall 3…
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

1864

#trisick#

1865

asterix-maison.png
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1866

Vu qu'il s'agit d'écrans, j'espère que les noms des voies changent tous les jours ? #Awesome#

1867

ils y ont pas encore pensé mais ca pourrait venir.

Ouais, les portillons a saint lazare, ca atteint des sommets de ridikule, j'attends de voir le bordel monstre que ca va être avant qu'ils les laissent définitivement ouvertes.

1868

le pire c'est qu'ils ont décidé de les mettre après avoir vu le fiasco des portillons tgv... on te dit d'être à l'heure, deux minutes avant l'heure pour être précis mais ceux qui étaient là un quart d'heure avant l'heure n'ont pas pu monter à cause du bouchon devant le portique... résultat des gens descendent sur les voies pour remonter derrière, super safe, isn't it ?
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

1869

1870

squalyl (./1867):
ils y ont pas encore pensé mais ca pourrait venir.

Ouais, les portillons a saint lazare, ca atteint des sommets de ridikule, j'attends de voir le bordel monstre que ca va être avant qu'ils les laissent définitivement ouvertes.
Je suis bien content de déménager fin juillet pour ne plus avoir à passer par St Lazare. Je pense que le matin et le soir ils vont tout laisser ouvert pour pas que ce soit trop le bordel ^^

1871

Pen^2 (./1866) :
Vu qu'il s'agit d'écrans, j'espère que les noms des voies changent tous les jours ? #Awesome#
Tu rigoles, mais sur une des générations de TGV à un étage, chaque place avait deux numéros, pour permettre une adaptation en fonction du sens de circulation. L'un des deux numéros était éclairé, l'autre non.
J'ai le souvenir d'un Montpellier-Lyon, au début des années 2000, où on raccrochait une deuxième rame à Valence. Après la jonction des deux trains, pouf, la numérotation éclairée a changé. Avec un joyeux bordel puisque ceux qui étaient confortablement installés à leur place se sont retrouvés, de fait, à une place qui n'était plus la leur et qui pouvait avoir été attribuée à de nouveaux arrivants.
Joyeux bordel, incompréhensions, invectives... (d'autant que c'était un train de début de soirée, donc que plein de monde s'était endormi, et s'est fait réveiller au son de « vous êtes à ma place »).
avatar

1872

Ca ressemble a un gros bug grin
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

1873

Un gros bug permanent, parfois les écrans indiquent les numéros de voiture à l'envers, comprendre que si on s'est placé en fin de quai pour avoir la voiture 8 elle est en fait au tout début du quai. C'est long un TGV, très long quand on a guère plus qu'une minute pour monter dedans avec les bagages.
Ensuite ça peut être encore plus fun quand les nouvelles voitures ont ces numéros éclairés pour les places, il faut prier pour que ça fonctionne car sinon c'est premier arrivé premier servi (chaque place ayant deux numéros possibles).
Mais la SNCF travaille à tous ces bugs, en commençant par renommer la gamme en InOui, parce qu'elle le vaut bien.

1874

zikzak (./1873) :
Mais la SNCF travaille à tous ces bugs, en commençant par renommer la gamme en InOui, parce qu'elle le vaut bien.
trioui
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1875

Ils sont vraiment nuls à chier à la sncf. Je me demande si, pour pondre des débilités pareilles, il ne faut pas un véritable problème d’encadrement, de management....
Héritage de l’époque fonctionnaire de l’entreprise ?
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

1876

Folco (./1875) :
Ils sont vraiment nuls à chier à la sncf. Je me demande si, pour pondre des débilités pareilles, il ne faut pas un véritable problème d’encadrement, de management....
Tu fais un concours de litote ? grin
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1877

grin
Non, mais juste que ces conneries en cascade, ça interroge...
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

1878

Sans vouloir trop spoiler : si tu trouves que vu de l'extérieur, c'est géré n'importe comment, dis-toi qu'en interne c'est encore pire.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1879

cheeky

Mais justement, avant ça marchait bien, non ?

1880

Quand tu dis "avant", tu parles de quand ?

Parce que l'un des problèmes de cette entreprise, c'est l'énorme inertie. Je ne dis pas que rien ne change (et pas forcément en bien, d'ailleurs), mais les problèmes ne sont pas récents.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1881

Pen^2 (./1879) :
cheeky

Mais justement, avant ça marchait bien, non ?
avant ça "marchait" parce que le but était de transporter des voyageurs et tant pis si telle petite ligne était pas rentable, c'était un service public, incluant les défauts des administrations... maintenant on veut en faire qqch de rentable à tout prix mais pas trop concurrentiel donc on a découpé une fois sncf/rsf, un autre découpage est prévu et la privatisation derrière...

et tout est dans ta réflexion, que tlm se fait "avant ça marchait pas trop mal" ensuite on baisse le niveau et on te convainc qu'il n'y a que la privatisation qui pourrait résoudre le pb, et non seulement tu vas l'accepter mais tu seras au premier plan pour la réclammer

et dix ans après la privatisation, tu diras que c'est encore pire, mais personne ne fera machine arrière
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca

1882

Sans compter qu'il a marcher et marcher. Tu peux te permettre de gros gaspillages quand l'État est là pour éponger les dettes, ça "marche" en apparence, mais le réveil est douloureux le jour où ce n'est plus le cas.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1883

Il y a plein de choses qui ne fonctionnaient pas bien auparavant, qui ont réussi à fonctionner plutôt bien, puis qui sont redevenues merdiques. Pour plein de raisons.
Typiquement, le numérique a fait énormément évoluer les choses (j'ai souvenir d'avoir passé presque une heure au guichet à la fin des années 90 pour voir quels trains prendre pour traverser la France, avec ce que ça impliquait d'encombrement des guichets ; puis le fait de pouvoir commander en ligne a fait évoluer la donne [avec en parallèle des évolutions profondes de l'accueil des usagers] ; puis on a réduit l'accueil aux usagers, donc il est redevenu aussi pourri qu'avant si ce n'est plus... puis maintenant il y a la gestion des options posées sur les billets, qui n'était pas possible il y a 20-25 ans, par exemple, qui force à revoir tout le processus de vente ; puis il y a le fait qu'on est tous connectés et tous mobiles, donc qu'un train en retard ça a des impacts qui ne sont pas les mêmes et qui n'ont pas les mêmes répercussions en terme d'image qu'avant...)
avatar

1884

Zerosquare (./1880) :
Quand tu dis "avant", tu parles de quand ?

Parce que l'un des problèmes de cette entreprise, c'est l'énorme inertie. Je ne dis pas que rien ne change (et pas forcément en bien, d'ailleurs), mais les problèmes ne sont pas récents.
Je ne sais pas, jusque les années 70, peut-être 80 ?
Quand c'était un service public, quoi ^^

vince (./1881) :
avant ça "marchait" parce que le but était de transporter des voyageurs et tant pis si telle petite ligne était pas rentable, c'était un service public, incluant les défauts des administrations...
pencil


vince (./1881) :
et tout est dans ta réflexion, que tlm se fait "avant ça marchait pas trop mal" ensuite on baisse le niveau et on te convainc qu'il n'y a que la privatisation qui pourrait résoudre le pb, et non seulement tu vas l'accepter mais tu seras au premier plan pour la réclammer
Oué je sais bien, c'est la technique habituelle...


Zerosquare (./1882) :
Tu peux te permettre de gros gaspillages quand l'État est là pour éponger les dettes, ça "marche" en apparence
Oué je parlais du point de vue du client, c'était connu pour ne pas être super stressant pour employés cheeky

1885

Pen^2 (./1884) :
Je ne sais pas, jusque les années 70, peut-être 80 ?
Quand c'était un service public, quoi ^^
Les besoins étaient aussi profondément différents ; il y a eu, depuis, une désertification de certaines zones rurales (qui sont devenues moins rentables, voire pas du tout rentables), des évolutions au niveau des normes (environnementales, d'accès...), des usages (on voyage beaucoup plus qu'avant, quand-même, pour des trajets plus longs, avec un rapport au temps qui s'est profondément transformé : il n'est pas rare d'avoir une réunion à Paris à 9h30 en partant de Montpellier le matin même, là où auparavant on prenait un train la veille ou un train de nuit, voire qu'on ne se déplaçait tout simplement pas, par exemple).
Donc les comparaisons ne peuvent se baser que sur des impressions ou des éléments pas forcément comparables (je ne suis pas sûr que l'impact de 20 minutes de retard sur un Paris-Montpellier soit le même en 1970 et en 2020 - mais je me trompe peut-être).
avatar

1886

Oui, la société et la clientèle ont évolué, mais ça ne s'est pas fait du jour au lendemain, ils avaient le temps de voir venir et de s'adapter. Y'a des entreprises qui subissent des évolutions bien plus violentes et qui arrivent à gérer. Mais le monopole incite à se reposer sur ses lauriers.

Et puis, il y a plein de trucs que ça n'explique pas : l'incapacité à gérer des problèmes récurrents (les feuilles en automne, la neige en hiver, la chaleur en été... à croire que c'est la première fois que ça se produit chaque année), le sous-investissement dans l'entretien (certains équipements qui sont à bout de souffle aujourd'hui étaient neufs dans les années 70/80 : forcément, ça marchait mieux), le gaspillage de fric dans la création de marques et de logos nazes, etc.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1887

Quant à la commande des billets en ligne... pendant des années, voyages-sncf était une véritable honte (dans l'absolu, et comparé aux sites de la DB ou de la SNCB par exemple).
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

1888

Zerosquare (./1886) :
Oui, la société et la clientèle ont évolué, mais ça ne s'est pas fait du jour au lendemain, ils avaient le temps de voir venir et de s'adapter. Y'a des entreprises qui subissent des évolutions bien plus violentes et qui arrivent à gérer. Mais le monopole incite à se reposer sur ses lauriers.
Je suis d'accord, sans être d'accord non plus ; ce n'est pas qu'une question de monopole mais d'échelle. Quand tu regardes les entreprises qui ont un siècle d'histoire, il n'y en a pas beaucoup qui arrivent à s'adapter (en général, elles finissent par couler ou par se faire bouffer par une autre, plus jeune, et qui a profité de son "agilité" pour être prête). Et, du coup, ça a un impact au niveau du service/de la prestation, parfois avec une rupture violente de qualité ou de continuité.
Là, on est dans une situation où il faut que ça fonctionne sans interruptions, avec des évolutions qui ne peuvent se faire que sur une très longue durée (et des exigences de la part des usagers/clients qui peuvent très vite évoluer).

Tiens, ça n'a rien à voir, mais un peu quand-même... un de nos prestataires était Bull. Ils n'ont pas réussi à rester compétitifs et se sont fait manger par ATOS. Mais même ainsi, c'est une vraie merde, tant au niveau des relations avec leurs clients qu'avec les outils internes (puisque tu parlais aussi de l'interne chez la SNCF). À titre d'exemple, leur outil de gestion des tickets (demandes d'assistances, demandes d'interventions, rapport d'incident) est la pire merde qui soit (bugs graphiques, problèmes de <br> et \n, pas souple du tout au niveau workflow,, comptes qui se verrouillent sans raison, non supporté par certains navigateurs, gestion erratique des cookies...). Ça fait 5 ans qu'ils nous annoncent le remplaçant pour "d'ici quelques mois". 5 ans. Alors que c'est leur cœur de métier ! Et, pourtant, on ne peut pas dire qu'il n'y ait pas de concurrence sur leur secteur d'activité grin
avatar

1889

Zerosquare (./1887) :
Quant à la commande des billets en ligne... pendant des années, voyages-sncf était une véritable honte (dans l'absolu, et comparé aux sites de la DB ou de la SNCB par exemple).
Ah ça, je suis d'accord avec toi ! Mais ce qui était peut-être plus une honte était que ça restait quand-même bien souvent mieux qu'aller au guichet :/
avatar

1890

Nil (./1888) :
ce n'est pas qu'une question de monopole mais d'échelle. Quand tu regardes les entreprises qui ont un siècle d'histoire, il n'y en a pas beaucoup qui arrivent à s'adapter (en général, elles finissent par couler ou par se faire bouffer par une autre, plus jeune, et qui a profité de son "agilité" pour être prête).
L'échelle compte, bien sûr (tu ne manœuvres pas une mégaboîte aussi facilement qu'une petite entreprise), mais c'est surtout une question de volonté.

Regarde IBM par exemple : énorme boîte, qui existe depuis très longtemps, et connue pour son côté rigide et bureaucratique. Pourtant, au tout début des années 2000, ils se sont mis à faire du Linux, ce qui représentait un tournant à 180° par rapport à leur business-model traditionnel, qui était de vendre des solutions 100% propriétaires d'un bout à l'autre (matériel, OS, logiciels, services). S'ils n'avaient pas fait ça, ils se porteraient probablement bien plus mal aujourd'hui.

On trouve également d'autres exemples : Nintendo (fondée en 1889, initialement fabricant de cartes à jouer), Nokia (fondée en 1865, initialement fabricant de pâte à papier), Peugeot (fondée en 1810, initialement fabricant de moulins à café et vélos)...
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo