C'est sûr qu'il va y avoir des tricheurs qui le contourneront. Celui des TI-Nspire peut aussi être manipulé avec Ndless, il me semble.

Sur la NumWorks, a priori, même pas besoin de contourner le mécanisme en lui-même si on compile ses antisèches directement dans le firmware avec le SDK. gni
avatarMes news pour calculatrices TI: Ti-Gen
Mes projets PC pour calculatrices TI: TIGCC, CalcForge (CalcForgeLP, Emu-TIGCC)
Mes chans IRC: #tigcc et #inspired sur irc.freequest.net (UTF-8)

Liberté, Égalité, Fraternité
Zerosquare (./59) :
Sinon, le mode examen sur une calculatrice qui se veut open-source, ça va être rigolo grin
sauf si le bootloader est signé, peut-être ?
avatar<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant
J'ai pas regardé en détail, mais je n'ai pas l'impression que ce soit dans l'esprit du projet. Et puis d'après le schéma, ce n'est pas un CPU sécurisé et il y a un connecteur JTAG accessible, donc tu peux probablement reflasher ce que tu veux à la place grin
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Si tu en es à ce niveau au bac, ce n'est pas vraiment la peine de s'emmerder à le passer, vu ce qu'il sert ensuite.
avatarROM ne s'est pas compilé en un jour
Lemokitu (./63) :
Si tu en es à ce niveau au bac, ce n'est pas vraiment la peine de s'emmerder à le passer, vu ce qu'il sert ensuite.
pencil
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca
Si tu de pas le bac tu n'auras pas de diplôme post bac.

Bon courage pour trouver un boulot en France, pays où le diplôme est plus important que ton expérience.

(Et pas besoin d'être un génie pour suivre un tuto)
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.
pencil
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Godzil (./65) :
Si tu de pas le bac tu n'auras pas de diplôme post bac.
Si, tu peux passer un DAEU ou une Capacité en Droit qui permettent l'accès aux études supérieures sans avoir le baccalauréat.
avatar
Godzil (./65) :
(Et pas besoin d'être un génie pour suivre un tuto)
Pas besoin d'être un génie pour suivre les cours de la Khan Academy et passer ton bac en candidat libre. Enfin avec le savoir disponible à portée de main, je reste surpris que les jeunes n'aient pas tous 180 de QI. Hmmm, ce doit être les chemtrails qui les abrutis. Vilain ordre mondial qui veut contrôler les masses.
avatarROM ne s'est pas compilé en un jour
Nil > Wow, tu as réussi à trouver deux exceptions dans le labyrinthe qu'est le système administratif français. Sauf que ça concerne tellement peu de monde que c'est complètement négligeable, mais si ça peut te faire plaisir... hehe
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Zerosquare (./69) :
Nil > Wow, tu as réussi à trouver deux exceptions dans le labyrinthe qu'est le système administratif français. Sauf que ça concerne tellement peu de monde que c'est complètement négligeable, mais si ça peut te faire plaisir... hehe
Autant la Capacité en Droit est une exception un peu particulière et quasi inutilisée aujourd'hui, autant le DAEU n'est pas une exception perdue (j'ai pas mal de mes amis ayant fait des études musicales et n'ayant pas eu le bac qui ont réussi à raccrocher un parcours universitaire par ce biais). D'ailleurs, chaque université le présente sur son site web, et une simple recherche Google "université sans le bac" permet de le trouver.
avatar
Nil (./70) :
le DAEU n'est pas une exception perdue
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dipl%C3%B4me_d%27acc%C3%A8s_aux_%C3%A9tudes_universitaires#Statistiques :
En 2003, 4 330 diplômes ont été délivrés.
Il y a plus de 500 000 étudiants qui ont obtenu leur bac la même année, donc ça ne représente même pas 1 %... si ce n'est pas une exception, je ne sais ce qu'il te faut.

D'autre part, quand on regarde le site officiel :
http://daeu.fr/ :
Le DAEU, véritable diplôme de la seconde chance
Ce n'est pas un vrai parcours alternatif au bac, c'est une forme de rattrapage pour ceux qui n'ont pas réussi à l'avoir ou qui n'ont pas pu le passer (et il faut avoir interrompu ses études au moins deux ans).

D'ailleurs le témoignage du site officiel est édifiant :
Le DAEU, seule solution pour réussir
Sans le baccalauréat, je ne peux pas prétendre avoir une fonction officielle donc statutairement un vrai métier. En France, sans ce diplôme on ne peut rien faire. J’ai donc cherché pendant deux ou trois ans, quelles étaient les possibilités pour « contourner » ce problème. C’est ainsi, en surfant sur Internet, que j’ai découvert le DAEU. J’ai rapidement compris que c’était ma seule possibilité d’évolution.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Zerosquare (./71) :
Nil (./70) :
le DAEU n'est pas une exception perdue
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dipl%C3%B4me_d%27acc%C3%A8s_aux_%C3%A9tudes_universitaires#Statistiques :
En 2003, 4 330 diplômes ont été délivrés.
Il y a plus de 500 000 étudiants qui ont obtenu leur bac la même année, donc ça ne représente même pas 1 %... si ce n'est pas une exception, je ne sais ce qu'il te faut.

D'autre part, quand on regarde le site officiel :
http://daeu.fr/ :
Le DAEU, véritable diplôme de la seconde chance
Ce n'est pas un vrai parcours alternatif au bac, c'est une forme de rattrapage pour ceux qui n'ont pas réussi à l'avoir ou qui n'ont pas pu le passer (et il faut avoir interrompu ses études au moins deux ans).

D'ailleurs le témoignage du site officiel est édifiant :
Le DAEU, seule solution pour réussir
Sans le baccalauréat, je ne peux pas prétendre avoir une fonction officielle donc statutairement un vrai métier. En France, sans ce diplôme on ne peut rien faire. J’ai donc cherché pendant deux ou trois ans, quelles étaient les possibilités pour « contourner » ce problème. C’est ainsi, en surfant sur Internet, que j’ai découvert le DAEU. J’ai rapidement compris que c’était ma seule possibilité d’évolution.
Bref ca reviens a passer un BAC qui ne s'apelle pas BAC, et ca reviens grossomodo a ce que je dit: sans BAC ou equivalent, pas de diplomes d'etudes superieures -> pas de boulot

(ok ok ok je bypass CAP/BEP en parlant de ca, qui pour certains sont les seules point d'entres pour certains boulots. Enfin ca reste quand meme un diplome au niveau du BAC.
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.
Zerosquare (./71) :

D'ailleurs le témoignage du site officiel est édifiant :
Le DAEU, seule solution pour réussir
Sans le baccalauréat, je ne peux pas prétendre avoir une fonction officielle donc statutairement un vrai métier. En France, sans ce diplôme on ne peut rien faire. J’ai donc cherché pendant deux ou trois ans, quelles étaient les possibilités pour « contourner » ce problème. C’est ainsi, en surfant sur Internet, que j’ai découvert le DAEU. J’ai rapidement compris que c’était ma seule possibilité d’évolution.
Il n'est pas allé très loin. N'importe quel CIO, n'importe quelle université connaît le DAEU. Même à Pôle Emploi, j'espère qu'ils le connaissent.

Ensuite, si le nombre de personnes le passant est si faible, c'est aussi parce qu'on mène une très grosse partie des gens au bac, donc qu'il y en a peu besoin. Mais c'est un dispositif présent sur l'ensemble du territoire (même dans les régions fortement agricoles, en général il y a une antenne, même petite, d'une université qui le propose dans les sous-préfectures).
En tout cas, au conservatoire, c'était un dispositif connu et reconnu, parce qu'il s'agit d'un cursus alternatif à une scolarité classique. Il me semble normal que, quand on est au lycée dans un cursus qui mène au bac, on ne nous en parle pas...

Sinon, pour répondre à Godzil, non, c'est loin d'être un baccalauréat : ça ne te permet pas d'acquérir des compétences "précises", mais de valider un bagage généraliste qui permet de s'assurer que tu es en mesure de suivre des cours. On est très loin d'un Bac Pro, d'un Bac Techno, ou d'un Bac Général avec spécialisation.
avatar
Nil (./73) :
Il n'est pas allé très loin. N'importe quel CIO, n'importe quelle université connaît le DAEU. Même à Pôle Emploi, j'espère qu'ils le connaissent.
Je rappelle : c'est un témoignage qui est en première page du site officiel qui présente le DAEU. Tu devrais peut-être postuler chez eux et leur expliquer que c'est n'importe quoi ? ^^

Nil (./73) :
Ensuite, si le nombre de personnes le passant est si faible, c'est aussi parce qu'on mène une très grosse partie des gens au bac, donc qu'il y en a peu besoin. Mais c'est un dispositif présent sur l'ensemble du territoire (même dans les régions fortement agricoles, en général il y a une antenne, même petite, d'une université qui le propose dans les sous-préfectures).
En tout cas, au conservatoire, c'était un dispositif connu et reconnu, parce qu'il s'agit d'un cursus alternatif à une scolarité classique. Il me semble normal que, quand on est au lycée dans un cursus qui mène au bac, on ne nous en parle pas...
Ouais enfin factuellement, c'est quelque chose :
- qui concerne un nombre de personnes extrêmement réduit
- qui n'est proposé qu'aux gens qui n'ont pas le bac, comme seconde chance pour pouvoir poursuivre leurs études ; encore une fois, ce n'est pas moi qui le dit, mais le site officiel. Ce n'est pas un parcours "normal", parce que tu ne pas choisir le DAEU à la place du bac une fois arrivé en terminale. Clairement, c'est la reconnaissance tacite que sans le bac, tu es au point mort, et qu'il a donc fallu créer une pirouette pour ceux qui ne l'avaient pas.

Après, peut-être qu'il y en a eu un certain nombre autour de toi, mais ça ne fait que confirmer que tu as évolué dans des cercles assez atypiques - et vu certaines discussions dans d'autres topics, on le savait déjà grin
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
que tu as évolué dans des cercles assez atypiques
Tout dépend des sujets il est certains, mais j'ai peur que la majorité de la population sur yN est constitué de gens ayant "évolué dans des cercles assez atypiques"
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.
Les cercles je ne sais pas, mais que la population de yN soit atypique, ça c'est à peu près sûr smile
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
(tiens, ma femme me dit ça presque tous les matins au câlin du réveil "atypique")
avatarROM ne s'est pas compilé en un jour
(ho ho ho)
Zerosquare (./74) :
Je rappelle : c'est un témoignage qui est en première page du site officiel qui présente le DAEU. Tu devrais peut-être postuler chez eux et leur expliquer que c'est n'importe quoi ? ^^
Je ne remets pas en doute le témoignage (même si je trouve bizarre que leur service com' ait choisi de mettre en avant cet extrait ^^), simplement le fait qu'une recherche simple permet de trouver des informations sur ce diplôme. Après, si les gens s'informent sur doctissimo ou sur les forums de jeuxvideos...

Zerosquare (./74) :

- qui n'est proposé qu'aux gens qui n'ont pas le bac, comme seconde chance pour pouvoir poursuivre leurs études ; encore une fois, ce n'est pas moi qui le dit, mais le site officiel. Ce n'est pas un parcours "normal", parce que tu ne pas choisir le DAEU à la place du bac une fois arrivé en terminale. Clairement, c'est la reconnaissance tacite que sans le bac, tu es au point mort, et qu'il a donc fallu créer une pirouette pour ceux qui ne l'avaient pas.
Ben oui, on est d'accord, mais ce n'est pas la question : à la base, j'amenais des contre-exemples au fait que sans bac on n'a pas accès aux études supérieures. Et ma réponse est toute simple : sans le bac, il existe au moins deux alternatives (sans compter les formations inscrites au RNPC qui sont hors cursus universitaire mais professionnalisantes) pour accéder aux études supérieures sans avoir obtenu son baccalauréat.

Et, plus spécialement, sur :
Ce n'est pas un parcours "normal", parce que tu ne pas choisir le DAEU à la place du bac une fois arrivé en terminale.
Je ne dirais pas "normalité", mais "cas général". Et le cas général, c'est de faire un cursus primaire/secondaire parce que le primaire, le collège et le lycée sont par essence le cursus suivi par la majorité des élèves ; ceux qui font un cursus court sont
- ceux qui abandonnent à 16 ans (scolarité obligatoire) sans avoir réussi un cursus court (CAP suivi éventuellement d'un BEP)
- ceux qui n'arrivent pas à obtenir leur bac et jettent l'éponge sans se rediriger vers un cursus court (c'est quand-même une minorité)
- ceux qui suivent un cursus parallèle qui permet d'obtenir un diplôme qui n'entre pas dans les niveaux classiquement reconnus (voir ce site qui répertorie de façon assez exhaustive l'ensemble des diplômes et leur niveaux respectifs : http://home.nordnet.fr/~bemeurillon/bdi/liste_niveau_diplomes_france.pdf ), ce qui est typiquement le cas du Diplôme d'Études Musicales (et j'avoue ne pas connaître d'autres établissements de ce type, puisqu'en Arts Plastiques, en Arts Appliqués, Théâtre et Cinéma, les formations sont toutes en post bac). À noter deux choses à ce propos : le DEM (décerné par les conservatoires régionaux et départementaux - le DEM est d'ailleurs en mutation depuis une dizaine d'années et on l'appelle DNOP) est vraiment un cas à part, puisque les Diplômes des Conservatoires Supérieurs (Lyon et Paris) sont délivrés "sous réserve d'obtention d'un baccalauréat ou équivalent". Cette disposition s'explique par le fait que de nombreux mineurs (parfois entre 12 et 15 ans) obtiennent leur diplôme musical mais n'ont pas pu terminer leur parcours scolaire régulier.

Avec près de 70% d'une classe d'âge qui arrive au bac, si tu sors les élèves en structures particulières (particulièrement les SEGPA) qui visent plutôt l'obtention du Certificat de Formation Générale pour partir en formation par apprentissage dans des filières particulières (parfois sans possibilité d'avoir un BEP / d'aller vers un Bac Pro), ça limite de fait les personnes susceptibles de passer le DAEU.
D'autant que pas mal d'adultes n'ayant pas eu le bac préfèrent passer un bac en candidat libre dans une spécialité de leur choix que passer le DAEU, dont l'objectif est vraiment la poursuite d'études (alors que le baccalauréat est un Diplôme National).

Godzil (./75) :
"évolué dans des cercles assez atypiques"
Perso, il m'arrive d'évoluer dans les cercles atypiques de mes ursidés embarrassed
avatar
Nil (./79) :
Ben oui, on est d'accord, mais ce n'est pas la question
Mais si, justement, c'est toute la question (et on a déjà eu cette discussion). On n'aborde pas une question de société comme la démonstration d'un théorème mathématique.

Le fait qu'il existe des contre-exemples ne prouve rien en soi : en sciences sociales/humaines, il y a des contre-exemples pour pratiquement tout. Ce qui est important, c'est de dégager des tendances générales. Et dans le cas qui nous occupe, la tendance est claire ; les cas particuliers que tu évoques sont de l'ordre de l'anecdotique, les mettre en avant c'est passer à côté de l'essentiel.
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Mais quel est l'essentiel ? Que sans baccalauréat on ne peut pas accéder aux études supérieures ? C'est juste faux, surtout que le DAEU n'a rien à voir avec un baccalauréat...
À mon sens, il y a deux questions beaucoup plus pertinentes à se poser :
- Les études supérieures doivent-elles être présentées comme une fin en soi ? (à mon avis "non", et la mauvaise image des filières courtes ainsi que les difficultés d'avoir des parcours "tordus" [filières courtes -> monde du travail -> reprises d'études supérieures] est plus important que la question initiale)
- Le Baccalauréat+DAEU+whatever ne jouent-ils pas en fait simplement un rôle de sélection à l'entrée du supérieur ? Si c'est le cas, pourquoi nous rabattre les oreilles avec une sélection à l'entrée de la fac et ne pas assumer ce fait, en ayant un baccalauréat qui, outre qu'il sanctionnerait des compétences acquises dans un domaine, déterminerait par ses résultats la configuration de la première année post bac (avec des rattrapages, des remises à niveau, etc.). Parce qu'on peut dire ce qu'on veut, mais quand on voit des élèves ingénieurs arrivés dans les 1000 premiers au Concours Communs Polytechniques mais incapables d'aligner deux mots en français correct, c'est quand-même qu'on a loupé un truc (à mon sens).
avatar
Nil (./81) :
Mais quel est l'essentiel ?
Savoir si ce qu'a formulé Godzil est vrai ou pas.

Nil (./81) :
Que sans baccalauréat on ne peut pas accéder aux études supérieures ? C'est juste faux
Non, c'est vérifié dans 99% des cas. Autrement dit, pour parler simplement, c'est vrai. Si tu n'acceptes comme vrai que ce qui est vérifié dans 100% des cas, fais des maths, parce que c'est la seule discipline où ce raisonnement ait un sens.

Nil (./81) :
surtout que le DAEU n'a rien à voir avec un baccalauréat...
Arrête un peu. C'est une épreuve qui contient un sous-ensemble des matières du bac, réservée aux gens qui n'ont pas le bac, et dont le but est d'être équivalent au bac pour l'accès aux études supérieures. Tu peux enrober ça comme tu veux, mais concrètement, c'est un bac "light".

Nil (./81) :
À mon sens, il y a deux questions beaucoup plus pertinentes à se poser :
- Les études supérieures doivent-elles être présentées comme une fin en soi ? (à mon avis "non", et la mauvaise image des filières courtes ainsi que les difficultés d'avoir des parcours "tordus" [filières courtes -> monde du travail -> reprises d'études supérieures] est plus important que la question initiale)
C'est une bonne question, mais c'est une autre question.

Nil (./81) :
- Le Baccalauréat+DAEU+whatever ne jouent-ils pas en fait simplement un rôle de sélection à l'entrée du supérieur ? Si c'est le cas, pourquoi nous rabattre les oreilles avec une sélection à l'entrée de la fac et ne pas assumer ce fait, en ayant un baccalauréat qui, outre qu'il sanctionnerait des compétences acquises dans un domaine, déterminerait par ses résultats la configuration de la première année post bac (avec des rattrapages, des remises à niveau, etc.). Parce qu'on peut dire ce qu'on veut, mais quand on voit des élèves ingénieurs arrivés dans les 1000 premiers au Concours Communs Polytechniques mais incapables d'aligner deux mots en français correct, c'est quand-même qu'on a loupé un truc (à mon sens).
Parce que "sélection" c'est un gros mot, alors on le cache sous le tapis. Même si tout le monde sait que 100% des étudiants ne sont pas capables de suivre 100% des cursus, et que même si c'était le cas, il n'y a de toute façon pas assez de place pour tout le monde. Donc la sélection se fait fatalement à un moment ou à un autre, sous une forme ou une autre. Mais tu le sais très bien, tu veux juste un gros point Nil bien juteux tongue
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
(et la SéLéCtIoN n'est pas possible justement parce qu'il n'y pas d'alternatives pour ceux qui ne seraient pas sélectionnés...)
avatarWebmaster du site Ti-FRv3 (et aussi de DevLynx)
Si moins de monde enculait le système, alors celui ci aurait plus de mal à nous sortir de si grosses merdes !
"L'erreur humaine est humaine"©Nil (2006) // topics/6238-moved-jamais-jaurais-pense-faire-ca
vince (./83) :
(et la SéLéCtIoN n'est pas possible justement parce qu'il n'y pas d'alternatives pour ceux qui ne seraient pas sélectionnés...)
Bien sûr qu'il y a des alternatives... mais elles ne sont pas valorisées.
avatar
(juteux, et poilu)
Zerosquare (./82) :
Mais tu le sais très bien, tu veux juste un gros point Nil bien juteux tongue
Pen^2 (./85) :
(juteux, et poilu)
Je trouve décevant que le point Nil ne permette pas de valoriser à la fois une sexualité débridée voire un peu trash et mon angélisme réaliste tsss
avatar
Mais si, c'est justement ça, le point Nil ! (enfin sauf le réalisme, parce qu'il faut pas déconner ^^)
avatarZeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo
Ha c'est pas le point NìI ca?
avatarProud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.
embarrassed
avatar
"angélisme réaliste" ? Hmmm, Nil serait-il encore plus Nil que Nil ? cheeky
avatar<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !