150

Les mercs n'auraient pas le polythéisme?!?
Ca m'étonnerait beaucoup...
Mais ça ne coûte rien de tâter le terrain... en espérant que les bananeros n'oublient pas de valider "accepter"

151

Les féodaux ont recherché maths et les mercs, la carto.

À ma connaissance seuls les latinos ont la poly.

Maintenant, s'ils ont procédé à un échange avec les mercs avant nous..je l'ignore.

152

Au cous du chat d'hier concernant la save 1050 BC, le sujet suivant a été abordé:
Faut-il proposer du fer aux mercs?
et contre quoi?

Mon avis: du luxe!
Ils demanderont probablement de l'or en échange, on peut accepter à 1/tour

Risque: voir arriver des épéistes embauchés par les féodaux un peu plus tôt; je pense que le gain en vaut la chandelle...

Il faut s'assurer que les féodaux ne nous pilleront pas le fer de Badb; le risque est quasi-nul

Nota: les mercs ont un colon en route vers un spot de fer, (visible par Kontiki en 1050 avant de jouer) et peut-être un travailleur sur un autre...

153

Vue la direction du colon, je ne suis pas sur qu'il aille sur le fer, mais bon on verra bien.

chris.

154

lordevil : (discussion 1BC)
Je ne suis vraiment pas content qu'on ait eu à payer plein prix les mercs pour l'opération Bitum. Je soupçonne sérieusement une collusion Feudals-Mercs. Mais bon, peut-être que je paranoie.

J'agrée concernant la collusion feodal/mercs.. avec leur GA, ils doivent avoir plein de sous...
Le plus simple à ce sujet serait de monter un contrat avec les mercs pour raser Médine ou massacrer 3 colons féodaux qui se dirigeraient vers le sud...

Par contre, un contrat est un contrat... donc 20 or (à 2/3 -1/3) est normal (10 pour la conclusion du contrat et 10 pour sa réalisation)... Heureusement que Bitum était peu défendue...

155

Nous n'avons pas interêt à aider les mercennaires à changer d'age, il se raproche grandement de leur UU et vont devenir très dangereux. Je suis donc contr tout échange avec eux jusqu'à invention.
avatar

156

Nous n'avons pas interêt à aider les mercennaires à changer d'age, il se raproche grandement de leur UU et vont devenir très dangereux. Je suis donc contr tout échange avec eux jusqu'à invention.


Les aider non c'est clair, par contre un échange me parait plus intéressant avec eux qu'avec les autres, car ils ne sont pas nos rivaux aussi bien dans le jeu, que par la proximité des territoires.

Tôt ou tard ils seront dangereux, aprés est-ce vraiment primordial que ce soit tard, je ne sais pas trop?

chris.

157

D'une façon ou une autre, nous ne pourrons pas nous défendre contre les Bersecks avant d'avoir le nationalisme...alors je ne pense pas que cela devrait rentrer en compte.
Maintenant la limite entre les aider et nous aider aussi..il faut voir ce qui est rentable.

158

La seul défense valable contre les bersecks est navale. Il nous faut faire suffisament de galères pour pouvoir couler toute embarcation viking à portée de nos villes. Les byzantains peuvent grandement nous aider avec leurs dromons.
Le problème, c'est que cela nous fait déclarer la guerre alors qu'ils peuvent fort bien envoyer une galère pour exploration (peu probable toutefois, il me semble qu'ils ont déjà fait passer un coracle explorateur).
Une autre solution serait de faire de la défense passive : un mur de galère empéchant de passer sans aller dans une case de mer pendant un tour (à condition qu'ils ne fassent pas le phare).
avatar

159

Inao :
Une autre solution serait de faire de la défense passive : un mur de galère empéchant de passer sans aller dans une case de mer pendant un tour (à condition qu'ils ne fassent pas le phare).


Il reste que leur trait "navigateur" réduit les probabilités de naufrage pour leur bateaux. Il faudrait les exposer à bien plus de case mer qu'à 1.

Pour revenir au débat initial, nous allons de toute façon avoir monnaie dans pas longtemps. Le tout est de savoir si on prêt à leur échanger l'équitation que nous avons déjà..contre la construction par exemple.
L'intérêt, c'est qu'on pourrait faire passer l'âge à Byzance et bénéficié d'une tech gratuite. Puisque notre âge d'or est pour bientôt, nous pourrions profiter de la course aux merveilles (Sun Tzu, Sixtine, Léonardo, Templiers, etc.).

160

S'ils acceptent équitation contre construction, pourquoi pas, mais ça m'étonnerai.
avatar

161

C'est sûr qu'ils n'accepteraient pas ça..mais si on leur mettait 1 ou 2 esclaves en plus..vu qu'ils aiment ça, ca pourrait être jouable.

162

Ils faudraient écrire aux mercenaires en leur expliquant que de part leurs statut ils devraient sans-doute signer la paix. Je pense qu'une lettre bien argumenté pourrait leur faire accepter notre proposition de paix à un cout zéro.

chris.

163

Lord l'a fait, Merci à lui.
avatar

164

Oui, elle est bien, mais je trouve la dernière phrase un peu rûde:
If u continue to deny our offer, i will have to bring this case to the admin since the spirit of mercenaries is no more respected.


Lord, pétait le feu en rentrant de vacances wink

chris.

165

lol
Bah il fallait leur mettre un peu de pression.

De toute façon, c'est pas nos amis, ce sont des mercenaires. et s'il est vrai que nous sommes supposés accepté la paix une fois leur contrat rempli, je ne vois pas pourquoi ils n'accepteraient celle qu'on leur propose.

166

En gros, ils refusent de faire la paix parce que techniquement, comme leur contrat n'est pas respecté, ils vont devoir nous attaqué à nouveau. Donc signer la paix et redéclarer la guerre plus tard serait pour lui une utilisation abusive du bonheur de guerre.

Il est conscient qu'il y a un problème dans leur contrat mais le concept de Mercenaire reste un test dans cette partie.

En ce qui me concerne, j'ai envie de répliquer que ce n'est pas "juste" que ce soit eux qui profite du bonheur de guerre alors que ce sont eux qui ont un contrat contre nous...

Des commentaires ?

167

Oui un ptit commentaire.

dans leur charte il me semble qu'il est prévu qu'un contrat puisse échouer, je croyais qu'il n'avait pas l'obligation de résultat mais uniquement celle de moyen. Leur mail semble dire que la notion d'échec n'existe pas. Il faudrait préciser ce point avec eux avant d'exposer ce problème sur le forum DG.

En effet au vue de leur message on pourrait rester en guerrer jusqu'à la fin de la game ce qui n'est pas acceptable pour nous.

chris.

168

Il y a un autre problème dans leur contrat: le coût est proportionnel à notre nombre d'unités perdues. Ce qu'ils ne peuvent pas savoir.
Il faudra leur dire qu'on n'a perdu aucune unité dans l'attaque préventive (je crois... les féodaux de la chance)... mais je pense qu'il faut attendre jusqu'à ce qu'ils aient rempli leur contrat... (ou alors on leur annonce 5 maintenant et on rectifie plus tard)

169

Je ne pense pas qu'on ait quelque chose à leur dire concernant nos pertes. Le coût doit tenir compte du fait qu'ils attaquent...sinon on pourrait donner n'importe quoi comme chiffre, juste histoire de faire payer les féodaux !

170

Je considère aussi que la paix devrait être signée, quitte à la briser moins de 20 tours après. Seules les IA font attention à cette règle de 20 tours, comme il n'y a pas d'IA, nul besoin de la respecter.
En attendant on peut leur signaler qu'ils peuvent aussi reconnaitre leur échec, qu'ils ne sont pas obliger d'honorer un contrat une fois un échec essuyé.
avatar

171

Au temps pour moi, une unité perdant au cours d'une attaque préventive est "gratuite"

Par contre, leur philosophie est "nous remplissons le contrat ou mourons en essayant" (ce qui ne veut en aucun cas dire que la paix ne doive pas être signée)

172

Est-ce que je peux donc leur envoyé un courrier reprenant le fait que :

- il n'est pas normal que ce soit eux qui bénéficient du bonheur de guerre et que là c'est un abus du jeu car à la rigueur ce serait à nous d'en profiter vu que nous sommes les agressés.

- que la situation n'est pas claire car leur contrat ne stipule pas la possibilité d'échec.

Si vous avez d'autres commentaires, hâtez-vous, je vais écrire ma prose ce soir.

173

Ok pour moi.
avatar

174

- il n'est pas normal que ce soit eux qui bénéficient du bonheur de guerre et que là c'est un abus du jeu car à la rigueur ce serait à nous d'en profiter vu que nous sommes les agressés.


Il me semble que si une autre civ amenait des troupes chez-nous nous aurions aussi agit de la même manière afin de minimiser nos pertes en unités ou en villes. Aurions-nous alors porté réclamation?

chris.

175

Oui mais ce sont des mercenaires, ils ne ne viennent pas chez nous pour nous conquérir/soumettre mais pour remplir un contrat.

Mon avis va dans le sens où s'ils avaient débarqué..détruit notre ville et rentré chez eux par la suite...n'aurions-nous pas été obligés d'accepter leur proposition de paix par la suite vu que leur contrat est fini ? il me semble que oui..en tout cas, c'est ce qui s'est passé avec les féodaux je crois.

Là leur contrat a pour l'instant échoué..jusqu'à leur prochaine tentative, ils sont supposés revenir en paix avec nous. En tout cas, c'est ma conception des mercenaires.

176

Je suis du même avis que Lordevil. On ne peut pas poser la question aux admins?

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

177

Tout à fait d'accord avec toi Lord, ma remarque ne visait pas le fond, mais uniquement l'argument sur le bonheur dans sa formulation actuelle qui ne me convainc pas complétement.

Maintenant c'est vrai que pour le coup il s'agit d'un effet de bord pénalisant qui explique notre démarche wink

chris.

178

Voilà une ébauche :

Hi Unorthodox,

Thank you for your answer. I would like you to clarify some things that I am not sure to understand :

- After your unload, if you'd have the opportunity to attack us, to destroy our city then come back to your home, were we suppose to accept the peace after that ? I mean your intention is not to conquer us or to destroy our civilization..u only have a contract. If we took benefit of the war happiness from this situation and refuse your peace proposal, could it be considered as an exploit/violoation of rule 1.4 ?

- In the same way, I dont understand why ur civilization can continue to benefit of war happiness whereas you have the contract on us. It is not in our intention to be in war with mercs mercenary and it can't be considered as a basic case (like with others civilizations). This situation sounds really unfair if we consider ur status.

- Finally, u said "Thus, technically, we are at war until the contract IS fulfilled", does it means that there is no possibility of failure or give up in your contract system ? Does it mean that we will stay permanently (perhaps untill the end of the game !?) in war untill u may destruct one of our city ? It is a really big deal there !


Hope that these situation can be explained.

Sincerely,

Lordevil


Je n'ai fait que reprendre les éléments de notre discussion. J'attends vos commentaires et votre ok avant d'envoyer.

179

YOUR home dans le premier paragraphe (coquille je présume...)
le reste OK...

A modifier néanmoins si on a attaqué leur guerrier dans le tour en cours
Si on n'a pas attaqué le guerrier, envisager 10 or pour ne pas dévoiler nos mouvements de troupe aux féodaux (leur contrat ne stipule probablement pas qu'ils renseignent les féodaux sur nos mouvements...)

180

Je suis pour buter le guerrier et inclure dans le courrier que l'on éliminera leurs unités tant que la paix ne sera pas acceptée. Le courrier est très bien.
avatar