210

Honnêtement, je pense que je vais au moins leur suggérer d'inclure une prime de perte de leur unités...qu'en pensez-vous ?

211

Le soucis, c'est qu'en tant que client ce qui nous intéresse c'est de payer le plus bas possible. Dans cette optique j'ai pas trop envie de payer plus.

Par contre en terme de jouabilité, je crois qu'il serait important qu'il ait un débat de fond sur "qu'est ce qu'un prix raisonnable". Bref, je verrais plutôt une simple missive leur expliquant que bien sur nous acceptons leur contrat, mais que de notre avis il serait souhaitable que pour l'avenir il modifie le prix de leur prestation carle rapport prix/prestation boulverse trop l'équilibre du jeu.

chris.

212

c'est bien ce que je pensais faire.

Notre contrat actuel a déjà été fixé et il est hors de question d'en changer les termes...

C'est pour le futur, je vais leur suggérer d'inclure une prime de "perte". En effet, le contrat ne nous permet de disposer des unités que de 10 tours..dont c'est un peu normal qu'ils ne puissent pas non plus nous imposer un prix trop élevé pour cette location.

C'est une idée comme une autre, si vous avez d'autres suggestions, dites-le moi, je vais en faire un résumé.

213

Personnelemment je crois qu'il devrait y avoir un prix par unité et puis rien d'autre. L''unité est disponible pendant 5 tours d'aprés leur contrat il me semble ensuite les mercenaires en reprennant le contrôle.

Une telle approche à l'avantage de la simplicité je trouve. Le tout étant de définir le juste prix wink

chris.

214

Une prime de perte me semble une bonne chose, cela peut dissuader les missions suicides (genre débarquer une pile de crouille sur une ressource dans l'espoir qu'au moins une survive pour piller...).
avatar

215

C'est pas le meilleur usage qu'on puisse faire des mercenaires je trouve une mission suscide. Regarde par exemple le débarquement mercenaire chez-nous, ils ont dépensé du fric pour rien au final. Avec la prime leur perte est encore plus lourde. A la limite je trouverais presque plus logique de payer ne prime quand la mission a bien marché, afin d'avoir un rapport prix/résultat un peu prés constant.

chris.

216

Ben au prix ou coûte les unités mercs, je serai tenté d'en acheter pour m'en servir comme chair à canon et attaquer par la suite. C'est surtout pour les mercs que je dis ca. La facon dont le contrat est maintenant, il n'y aucune facon qu'il puisse en tirer avantage.

217

Clair, j'ai eut exactement la même pensé wink

chris.

218

En résumé :

- les unités ont été livré en 8 de Bitum. Ils assument qu'ils doivent attaqué au prochain tour.

- cela nous coutera donc 16 ors et 20 de plus si on veut garder ça secret ( lol )

- ils sont conscient qu'on va être leur voisin au nord et veulent discuter de frontiere.

C'est là que je ne comprends pas très bien (une chance que je parle anglais).

Ils parlent du marais au sud de Bitum et veulent construire une ville là dessus. Ils nous demandent de ne pas construire de ville qui pourrait gener les 8 cases qui entourent cette ville.

--> là je comprends pas. De 1 ils assument que Bitum sera détruit..ce qui ne sera pas forcémnt le cas si elle possède un bâtiment. De 2, il y a déjà Ayronis qui bouffe les cases de la future ville qu'ils veulent construire.

Si quelqu'un peut m'éclairer..à moins que cela ne soit pas de la case marais à côté de Bitum dont il parle, je ne suis pas sûr qu'il soit conscient de ce qu'ils nous demandent.

219

Posséder un batiment ne suffit pas à éviter la destruction. Pour ne pas être automatiquement rasée, une ville doit être de taille 2 ou plus ou avoir 10 ou plus de culture (une extension culturelle). Ce n'est pas le cas de Bitum actuellement.

Effectivement fonder sur le marais ne peut qu'empiéter sur Ayronis, mais je pense qu'il s'agit bien de cete emplacement qu'ils visent : cela leur fait une ville canal, racourcissant grandement le trajet pour leurs navires (Féodality fait de même pour nous).

Je pense qu'il faut leur répondre que leur projet empiétera forcément sur notre dernière conquète Ayronis, et qu'il leur faut donc le reconsidérer.

Sinon on confirme bien entendu qu'ils doivent prendre Bitum et nous la donner si elle n'est pas automatiquement rasée (on verra lorsque notre tour reviendra si elle est passée à taille 2 ou si elle a désormais plus de 10 de culture).
avatar

220

EN faite, on doit payer maintenant au terme du contrat ?
avatar

221

Ils ne peuvent pas fonder une ville sur notre territoire sans nous déclarer la guerre.

Mais c'est clair qu'ils veulent pouvoir profiter de l'isthme

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

222

Je compte répondre quelque chose du genre :

"je ne suis pas sûr de comprendre votre proposition. Est-ce que vous nous demandez de renoncer à la position de bitum et d'abandonner Ayronis afin de respecter le radius de votre prochaine ville ?"

Je pense que cela les feras réfléchir sur ce qu'il nous demande...et soit de refuser purement et simplement, soit d'en tirer une contrepartie.

J'attends votre ok..j'aimerais envoyer ça aujourd'hui afin de leur confirmer également l'attaque sur Bitum.

Lord

223

ok pour moi

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

224

Ok, ça me parait parfait

chris.

225

Petite question : la possibilité d'éliminer les encombrants mercenaires entre en ligne de compte ? Il me semble que si, sur notre lancée, on profite pour les attaquer, on aura moins de problèmes maintenant que quand ils auront les berseks et qu'ils seront à la solde d'une autre civ....

226

Ok pour moi.

@astro : je suis pour virer les mercs, mais ça ne sera pas pour tout de suite, autant ne pas se les foutre à dos maintenant. Il faudra aussi voir ce que nous coutera la prise des villes féodales restantes.
avatar

227

Oui, on ne peux pas se permettre d'avoir deux fronts en même temps. De surcroit on est pas à l'abri de mauvaises suprises type attaque d'une autre civ, même si je n'y crois pas trop.

chris.

228

ça devrait quand même être la prochaine cible ensuite.

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

229

Bon en attendant, ils répondent que Bitum sera probablement rasé et qu'ils n'ont pas fait attention si Ayronis gêne. Mais si c'est le cas, nou pouvons quand même garder Ayronis (ils sont gentils).
Ils demandent que faire de leur unités en cas de victoire sur Bitum.

J'ai répondu :
- d'attendre 1 tour pour embarquer toutes le sunités. Vu le peu d'unités qu'il y a, il ne servirai a rien d'embarquer que les unités qui n'ont pas attaquer.
- que même si Bitum est rasdé, cela ne nous empêche pas de revendiquer nos droits sur ce morceau de territoire. On peut éventuellement penser à vendre ce droit...mais c'Est une décision que je dois encore soumettre à mon peuple si les mercs sont prêts à négocier.

230

En passant, j'attends des commentaires de votre part concernant ce spot : doit-on le leur vendre ? si oui à quel prix ?

Personnellement, il me semble que dans le contexte d'un futur conflit avec eux, ce ne serait pas une bonne idée.

231

Si nous sommes tous d'accord pour buter les mercs, pas de problème pour moi pour le leur vendre : il nous suffira de faire rapidement (religieux) un temple à Ayronis pour garantir que nous conserveront le controle des case communes au radius 8 des deux villes, rendant leur ville très vulnérable à une attaque.

Par contre si la situation serait appelée à durer, j'y suis opposé.
avatar

232

Bof, j'aime pas filer des villes.

chris.

233

En fait là, il ne s'agit pas de filer les villes mais l'emplacement..

234

Voui, je comprend bien. C'est tout de même une ville potentielle pour nous.

Cela étant, il n'est pas trés clair à qui appartient ce terrain. C'est vrai que d'un certain point de vue il peux être logique qu'il leur revienne. Mais le même raisonnement se tient pour nous aussi.

J'ai pas la carte sous les yeux, mais est-ce un emplaçement stratégique? Si l'on doit lutter contre eux ensuite, le fait que l'on soit obligé de prendre cette ville ne leur laisse-il pas beaucoup plus de temps pour réagir à notre invasion?

chris.

235

oui, c'est une emplacement tres stratégique ! il est indispensable pour accéder à l'ithsme des mercenaires. Enfin, il permet à celui qui a la ville de faire passer ses bateaux d'un coté à l'autre du continent.

236

De toute façon on ne peut pas les laisser poser une ville a une case de Ayronis

Tboh
avatarQuand le goéland se gratte le gland c'est qu'il va faire mauvais temps, s'il se gratte le cul c'est qu'il fera pas beau non plus.

237

Bon, j'ai enfin pu jeté un coup d'oeil à la carte, bitum en elle-même ne permet pas de faire passer des bateaux, mais si aprés sa destruction on plante une ville sur les marais(qu'il faudrait donc netoyer), effectivement des bateaux auraient un raccourci énorme qui éviterait de faire le tour du continent. Ptite parenthese, le même résultat peut-être atteint avec une ville entre Feudality et Ayronis, mais ce serait assez déplaisant pour la disposition de nos villes.

De plus il y a ce troisième spot de fer qui peut-être intéresant, sans parler d'une approche beaucoup plus facile du territoire mercenaire. Bref je suis partisan du raisonnement suivant:

- C'est une conquete de notre part, il est donc logique que le terrain nous revienne. De plus si il devait planter une ville ici, l'interface du jeu les obligerait à nous déclarer la guerre, ce qui n'est pas notre cas. Nous ne pouvons pas permettre à d'autres civilizations de planter des colons dans les radius de nos villes.

Ils peuvent cependant arguer que dans ce cas il souhaite construire sur la foret ou la case de prairie et non sur l'emplaçement de Bitum.Bref, il y a peut-être une meilleure argumentation à trouver.

chris.

238

En fait, ils demandent préciséement à construire sur les marais a côté de Bitum.

239

Et bien, on leur dit non et basta !

240

Pour info nous avons déjà un raccourci, et mieux que le marais : Féodality.
Par ailleurs tant que Ayronis n'aura pas une expansion culturelle, les féodaux pourront fonder à l'emplacement du marais sans nous déclarer la guerre dans le jeu.
Pour moi nous sommes parfaitement en droit de refuser, vu l'empietement sur Ayronis qu'une telle ville occasionnerai.
avatar