3300

Folco (./3297) :
YN -> et donc ? Le chantage est ignoble.

Et vous avez beau dire que devant le nombre, si le vaccin posait problème on le saurait déjà, je ne suis pas d'accord. Ce ne sont pas les exemples qui manquent dans l'histoire des médicaments pour montrer que les essais trop courts dans le temps masquent parfois des réalités qu'on ne verra que plus tard.
C'est pour ça que le choix devrait exister. Ou l'obligation, le gouvernement ayant alors le devoir d'assumer toutes les éventuelles conséquences à long terme d'une telle obligation.
Ça fait un an qu'on administre du Pfizer et du Moderna dans des bras.
Ça fait un an qu'on a les chiffres à grande échelle, et ils sont là : le vaccin fonctionne.

Donc, le « pas de recul » n'est plus recevable.

Ça aurait été un peu plus vrai si le vaccin était moins efficace et le virus moins virulent. Sauf que ce dernier, il ne choisit pas vraiment qui il va contaminer.

3301

Folco (./3297) :
Et vous avez beau dire que devant le nombre, si le vaccin posait problème on le saurait déjà, je ne suis pas d'accord. Ce ne sont pas les exemples qui manquent dans l'histoire des médicaments pour montrer que les essais trop courts dans le temps masquent parfois des réalités qu'on ne verra que plus tard.
Ce qui est en fait un très bon argument pour la vaccination. Les effet indésirables a long terme, c'est toujours pour des médicaments qu'on les a constatés, généralement ceux qui sont pris sur des périodes de temps prolongée (cf médiator), pas pour des vaccins.
Aucun vaccin n'a pour le moment montré de problèmes sérieux à long terme.
avatar

3302

De quel long terme on parle si le vaccin doit être administré à nouveau tous les 3 mois ?
Ça ressemble presque à une pilule à prendre régulièrement.

3303

Effet "long terme" n'est pas directement lié au dosage dans un medicament, mais a ce que le medicament fait.

Entre médicament "classique" et vaccin, il y a une difference fondamentale, je ne vais pas redire alors je copie colle:


Les effets secondaire des vaccins existent, mais effet long terme sont plutôt rare. Il y a une différence fondamentale entre un medicament et un vaccin:
- Un medicament va aller agir sur X ou Y dans ton corp pour en changer le fonctionnement, genre secreter plus, ou moins, d'une hormone, activer/desacter certaines reactions etc...
- Un vaccin n'est qu'un corp étrange inerte (ou quasi inerte) qu'on t'injecte et qui va aider ton corp a apprendre comment combattre un virus, les effet secondaires sont généralement ceux lié a une infection du dit virus, et le vaccin n'a aucun autre effet que de déclencher des mécanismes deja existant dans ton corp, il ne va pas aller changer certains "réglages".


Edit: la dose a un effet c'est sur, mais c'est vrai pour tout, pas que médicament. Boire trop d'eau tue.
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

3304

C'est un peu trop tôt pour dire si on sera forcément revacciné tous les 3 mois. Si ça devait devenir une habitude, en effet il faudrait le surveiller, mais avec 3 doses espacées de quelques mois, on est encore loin du traitement pour maladie chronique.
avatar

3305

Uther (./3298) :
Et la loi permet de fixer des contraintes qui s'appliquent a certains choix. Si tu choisis de conduire, tu dois respecter le code de la route. Si tu choisis de fumer, tu sorts des lieux publics, ...
Comparons ce qui est comparable : les règles du code de la route sont établies pour la sécurité de tous. C'est quand même admis unanimement, ça a fait ses preuves avec le temps.

Les règles actuelles sont en partie établie pour :
- forcer à la vaccination (le pass n'empêche en rien la propagation de l'épidémie, il suffit de lire les comparatifs avec les pays où il n'y en a pas)
- "emmerder les gens"
- donner l'impression de faire quelque chose, et encore un paquet de mauvaises raison

Oui, je trouve dégueulasse une loi qui agit comme ça, et je dénonce son côté hypocrite, dictatorial, scandaleux. Vous qui êtes bien plus que moi des chantres de la démocratie, je ne comprends pas que vous ne montiez pas au créneau.
On parle quand même ici de l'existence d'un régime que vous êtes censés défendre à fond et qui tourne à la dictature. Votre absence de réaction me laisse sans voix, plus que les actions de manu-je-t-emmerde dont je n'attends rien.
Yoshi Noir (./3300) :
Ça fait un an qu'on a les chiffres à grande échelle, et ils sont là : le vaccin fonctionne.

Donc, le « pas de recul » n'est plus recevable.
Hors sujet, on ne parle pas du fait que "ça fonctionne" ou pas en terme de santé publique.
On ne parle pas non plus d'effets secondaires à courts termes.
Mais d'effets secondaires à long terme. Personne ne peut dire ce qu'il en est, même pas toi.
Uther (./3301) :

Et vous avez beau dire que devant le nombre, si le vaccin posait problème on le saurait déjà, je ne suis pas d'accord. Ce ne sont pas les exemples qui manquent dans l'histoire des médicaments pour montrer que les essais trop courts dans le temps masquent parfois des réalités qu'on ne verra que plus tard.
Ce qui est en fait un très bon argument pour la vaccination. Les effet indésirables a long terme, c'est toujours pour des médicaments qu'on les a constatés, généralement ceux qui sont pris sur des périodes de temps prolongée (cf médiator), pas pour des vaccins.
Aucun vaccin n'a pour le moment montré de problèmes sérieux à long terme.
Il y a quand même plusieurs ordres de grandeur entre le nombre de vaccins existants et le nombre de médaicaments.
Et le fait qu'il n'y ait pas de problème répertorié signifie, entre autre, que les tests ont été bien menés : tous les candidats foireux ont été repérés et éliminés.
En aucun cas, ça signifie qu'un quelconque vaccin sera toujours inoffensif.
C'est quand même une belle faute de logique quede dire ça. Poussons les choses à fond : ne testons pas les vaccins car il ne posent jamais de problème !
avatar
<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

3306

Ok compris. soit je suis en ignore pour certains soit ils ignorent sciemment ce que j'ai écrit.

Tant pis mais je ne me répéterais pas, et vais supprimer ce topic de mes sujets, le dialogue de sourd me saoule.
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

3307

zikzak (./3302) :
De quel long terme on parle si le vaccin doit être administré à nouveau tous les 3 mois ?
Ça ressemble presque à une pilule à prendre régulièrement.
T'as entendu parler de cette maladie mystérieuse appelée le diabète ?

3308

Folco (./3305) :
Hors sujet, on ne parle pas du fait que "ça fonctionne" ou pas en terme de santé publique.
On ne parle pas non plus d'effets secondaires à courts termes.
Mais d'effets secondaires à long terme. Personne ne peut dire ce qu'il en est, même pas toi.
  • Sophisme de l'appel à l'ignorance
  • L'ARN messager se dissout dans le corps au bout de quelques heures grand maximum, ce qui laisse suffisamment de temps au corps d'assimiler comment se protéger du virus. De ce fait, s'inquiéter d'effets à long terme n'a aucun sens, sauf si le fait de rester vivant pour aller au taf et payer ses impôts est considéré comme un effet secondaire indésirable.

3309

1. Je dis qu'on ne sait pas, parce qu'on ne sait pas. Quel rapport avec le sophisme dont tu parles ??

2. Comment expliques-tu les effets secondaires au bout de quelques jours si ils ne pouvaient durer que le temps de vie du roduit injecté ? Ca n'a aucun rapport...
avatar
<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

3310

Folco (./3309) :
1. Je dis qu'on ne sait pas, parce qu'on ne sait pas. Quel rapport avec le sophisme dont tu parles ??
« Il est impossible de savoir si le vaccin est nocif à long terme. Il y a donc une possibilité que le vaccin soit nocif à long terme. »

C'est précisément ce que tu dis dans cet homme de paille :
Folco (./3305) :
En aucun cas, ça signifie qu'un quelconque vaccin sera toujours inoffensif.
C'est quand même une belle faute de logique quede dire ça. Poussons les choses à fond : ne testons pas les vaccins car il ne posent jamais de problème !


Folco (./3309) :
2. Comment expliques-tu les effets secondaires au bout de quelques jours si ils ne pouvaient durer que le temps de vie du roduit injecté ? Ca n'a aucun rapport...
  • De quels effets secondaires tu parles ?
  • Faudrait savoir, tu parles d'effets à long terme, ou à court terme ?
  • L'ARNm ne disparaît que parce qu'il a été assimilé par le corps. C'est comme quand tu manges un amanite tue-mouches : tu ne vas pas crever au moment où tu mords dedans.

3311

Yoshi Noir (./3310) :
« Il est impossible de savoir si le vaccin est nocif à long terme. Il y a donc une possibilité que le vaccin soit nocif à long terme. »
...ce qui n'est pas un sophisme. C'est une tautologie, à la rigueur.
Le sophisme serait "Il est impossible de savoir si le vaccin est inoffensif à long terme. Donc le vaccin est nocif à long terme."

(ce n'est pas un jugement sur la validité du fond, ça m'agace juste de voir encore une fois une erreur de logique.)
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

3312

(Et pourtant, y en a plein des 2 côtés gni)
Uther (./3295) :
oui il y a 10% de la population qui comptent pour 80% des réanimations
Ca, c'est LE chiffre du moment qui est complètement faux.
En réalité, il y a plus de non-vaccinés en réanimation que vaccinés... MAIS uniquement car il y a beaucoup beaucoup plus de vaccinés dans la population ! En gros, il y a 60% de réa qui sont vax vs 40% qui ne le sont pas. Mais on est d'accord que proportionnellement, il y a beaucoup plus de chance de partir en réa quand on est pas vacciné (et c'est ça qui est important).
C'est juste que les chiffres sont, comme souvent, détournés pour appuyer un argument.
Yoshi Noir (./3310) :
De quels effets secondaires tu parles ?
Par exemple : la perturbation des menstruations chez certaines femmes. Ca a été passé sous silence, démenti... alors que celles-ci ne pouvaient pas l'indiquer dans les effets secondaires neutral (c'est une collègue de boulot qui a un doctorat en pharma qui me l'a dit, j'ai plutôt confiance).
Il y a aussi les myocardites, entre autres.
Yoshi Noir (./3310) :
Faudrait savoir, tu parles d'effets à long terme, ou à court terme ?
Vous avez mélangé 2 points, mais à la base vous parliez du long terme.
A ma connaissance (et le contraire va être dur à prouver), personne ne peut affirmer "Il n'y aura aucun effet secondaire à la vaccination cov2 sur le long terme." Il n'y a a que l'expérience (donc le temps) qui le confirmera. Ca a pourtant été dit (voire répété) ici-même.
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

3313

Yoshi Noir (./3307) :
zikzak (./3302) :
De quel long terme on parle si le vaccin doit être administré à nouveau tous les 3 mois ?
Ça ressemble presque à une pilule à prendre régulièrement.
T'as entendu parler de cette maladie mystérieuse appelée le diabète ?
Le type 2 ? Ouais je le connais bien.

Ça sent les élections:

Vaccination en entreprise : «Cela évite de perdre une demi-journée de travail !»leparisien.frKrys Group a organisé, ce jeudi matin, pour la première fois une séance de vaccination pour ses salariés au siège, à Nanterre (Hauts-de-Sein

3314

(Dans un sens, c'est pratique).
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

3315

Folco (./3305) :
Comparons ce qui est comparable : les règles du code de la route sont établies pour la sécurité de tous. C'est quand même admis unanimement, ça a fait ses preuves avec le temps.
La vaccination en général a fait ses preuves depuis presque aussi longtemps que le code de la route. Et ce vaccin a aussi fait ses preuves avec les tests cliniques et encore plus avec l'utilisation pratique. On a plus de 90% d'efficacité contre les formes graves, ce qui est la clé du problème.

Folco (./3305) :
Les règles actuelles sont en partie établie pour :
- forcer à la vaccination (le pass n'empêche en rien la propagation de l'épidémie, il suffit de lire les comparatifs avec les pays où il n'y en a pas)
Empêcher la propagation de l'épidémie n'a jamais été le but ni des confinements (sauf cas très particuliers comme en Nouvelle-Zélande) ni des pass sanitaires, on sait depuis le début que ça n'est pas le cas. Le but a toujours été de la ralentir pour limiter la saturation des hôpitaux. Et comme les vaccinés font moins de forme graves susceptibles de saturer le hôpitaux c'est pas anormal que les restrictions soient moindres pour eux.

Folco (./3305) :
- "emmerder les gens"
- donner l'impression de faire quelque chose, et encore un paquet de mauvaises raison
L'écrasante majorité de non vaccinés en réanimation c'est pas le gouvernement qui les invente pour emmerder les gens. C'est les remontées du personnel hospitalier qui, lui, est vraiment dans la merde, et même si tu peux dénoncer les sous-financement de gouvernements actuels et precedents, c'est pas une raison acceptable pour rajouter de nouveaux problèmes. On peut détester cordialement le gouvernement, c'est mon cas, et estimer que c'est son devoir de mieux se comporter que lui plutôt que de de le monter du doigt et dire "C'est pas mon problème, c'est l'autre qui est méchant".

Folco (./3305) :
Oui, je trouve dégueulasse une loi qui agit comme ça, et je dénonce son côté hypocrite, dictatorial, scandaleux. Vous qui êtes bien plus que moi des chantres de la démocratie, je ne comprends pas que vous ne montiez pas au créneau.
On parle quand même ici de l'existence d'un régime que vous êtes censés défendre à fond et qui tourne à la dictature. Votre absence de réaction me laisse sans voix, plus que les actions de manu-je-t-emmerde dont je n'attends rien.
Tu confonds démocratie et chacun pour soi. La démocratie essaye de respecter au mieux les libertés de chacun tout en sachant qu'il y a des limites pour que les libertés des uns ne compromettent pas celles des autres. Et les institutions, ouvertes à tous sans distinction, sont là pour poser ces limites et les faire respecter.
En l’occurrence il s'agit d'une loi qui vise à empêcher que trop de personnes, qui ont choisi délibérément de rester à risque, ne développent des formes graves de la maladie, et n'engorgent les hôpitaux ce qui compromettrait la santé de tous. Elle s'applique à tous sans distinction et vise un bénéfice commun pour la santé. J'ai beaucoup de choses à reprocher a notre gouvernement, mais pas ça.

Folco (./3305) :
Hors sujet, on ne parle pas du fait que "ça fonctionne" ou pas en terme de santé publique.
On ne parle pas non plus d'effets secondaires à courts termes.
Mais d'effets secondaires à long terme. Personne ne peut dire ce qu'il en est, même pas toi.
Surtout pas moi! Je ne prétend pas être spécialiste en pharmacologie.
Mais il y a quand même un gros problème dans ta façon de raisonner : tu exiges des vaccins un standard que tu n'appliques pas au reste, enfin j'espère pour toi. Avant de prendre un modèle de voiture qui circule depuis un ans, tu ne vas probablement pas dire, que tu préfères y aller en vélo, parce qu'on a pas assez de recul et qu'à plus long terme le siège pourrait exploser. Après tout, même si aucun modèle de voiture n'a jamais fait ça et même si il n'y a aucune raison logique que ça arrive, on ne peut pas te prouver que ça ne peut pas arriver, d'ailleurs c'est déjà arrivé à certains modèles de téléphone portables.
En fait si tu appliquais le raisonnement que tu as pour les vaccins au reste de ce que tu fais dans ta vie, tu ne pourrais jamais rien faire.

redangel (./3312) :
En réalité, il y a plus de non-vaccinés en réanimation que vaccinés... MAIS uniquement car il y a beaucoup beaucoup plus de vaccinés dans la population ! En gros, il y a 60% de réa qui sont vax vs 40% qui ne le sont pas. Mais on est d'accord que proportionnellement, il y a beaucoup plus de chance de partir en réa quand on est pas vacciné (et c'est ça qui est important).
C'est juste que les chiffres sont, comme souvent, détournés pour appuyer un argument.
C'est vrai qu'une mauvaise lecture des chiffres des hospitalisation peux donner une mauvaise idée de l'efficacité du vaccin a cause du paradoxe de Simpson.
Cependant, même en s'en tenant aux chiffres bruts, les personnes qui vont à l’hôpital pour un covid sont quand même en majorité des non vaccinés : 56% pour les entrées normales et 63 % pour les entrée soins intensif, selon les statistiques nationales. Mais ces chiffres ne représentent pas bien l'état d'occupation des hôpitaux car ils comptabilisent que les entrées, pas des sorties. Comme les vaccinés guérissent plus vite, ils libèrent leur place plus vite et occupent donc moins l'hôpital.

Suivant les statistiques locales individuelles de différent services hospitaliers, les non vaccinés occupent aux alentours de 80% des places en réanimation (en fait entre 70 % et 90 % suivant les différents comptes) .
avatar

3316

zikzak (./3313) :
Le type 2 ? Ouais je le connais bien.
Mais quelle mauvaise foi, putain…

redangel (./3312) :
En gros, il y a 60% de réa qui sont vax vs 40% qui ne le sont pas.
C'est faux
Covid-19 : la majorité des patients en réanimation sont bien non vaccinésLe Monde.frDe nombreux antivaccins assurent que les non-vaccinés ne saturent pas les services de réanimation du pays, en s’appuyant sur des données de la Drees mal interprétées.


wBU0kko.png


redangel (./3312) :
Par exemple : la perturbation des menstruations chez certaines femmes. Ca a été passé sous silence, démenti... alors que celles-ci ne pouvaient pas l'indiquer dans les effets secondaires neutral (c'est une collègue de boulot qui a un doctorat en pharma qui me l'a dit, j'ai plutôt confiance).
Il y a aussi les myocardites, entre autres.
Déjà, il faut voir la fréquence de ces effets secondaires. Ensuite, je rappelle que les effets de la COVID sont un peu plus gênants qu'une perturbation de menstruation.
Quant aux myocardites, elles ont été dues aux injections d'AstraZeneca, dont la presse a fait les choux gras.

3317

AstraZeneca, c'était des risques de thromboses. Les myocardites peuvent arriver avec tous les vaccins, mais heureusement, elles restent extrêmement rares et on s'en remet.
avatar

3318

South African scientist thinks she may have solved the mystery of long COVID-19, which afflicts 100M peopleTheHillA recent study by Resia Pretorius and her team at Stellenbosch University in South Africa suggests that long COVID-19 may be triggered by microclots.
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

3319

Uther (./3298) :
flanker (./3296) :
À nouveau : le gouvernement (par la loi) leur dit explicitement qu’ils ont le droit de faire ce choix.
Et par une autre loi, il leur dit que s’ils font ce choix, il va les « emmerder © ».
Et la loi permet de fixer des contraintes qui s'appliquent a certains choix. Si tu choisis de conduire, tu dois respecter le code de la route. Si tu choisis de fumer, tu sorts des lieux publics, ...
Ça n'a rien à voir, j'ai du mal à comprendre ta comparaison hum

Pour conduire, tu dois respecter la loi (le Code de la route fait partie de la loi tout comme le Code de procédure pénale, le Code de la sécurité intérieure, le Code du travail…) comme dans toute activité.
Sortir pour fumer, c'est aussi respecter la loi.

Là, on parle d'« emmerder » des personnes qui respectent la loi pour les forcer à faire quelque chose qui n'est pas imposé par la loi.

J'ai du mal à comprendre la comparaison, franchement…
avatar
<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

3320

Yoshi Noir (./3300) :
Folco (./3297) :
YN -> et donc ? Le chantage est ignoble.

Et vous avez beau dire que devant le nombre, si le vaccin posait problème on le saurait déjà, je ne suis pas d'accord. Ce ne sont pas les exemples qui manquent dans l'histoire des médicaments pour montrer que les essais trop courts dans le temps masquent parfois des réalités qu'on ne verra que plus tard.
C'est pour ça que le choix devrait exister. Ou l'obligation, le gouvernement ayant alors le devoir d'assumer toutes les éventuelles conséquences à long terme d'une telle obligation.
Ça fait un an qu'on administre du Pfizer et du Moderna dans des bras.
Ça fait un an qu'on a les chiffres à grande échelle, et ils sont là : le vaccin fonctionne.

Qu'apporte la troisième dose, à part pour les vieux (en gros 20 à 40 ans, en santé normale), exactement ?
avatar
<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

3321

flanker (./3319) :
Là, on parle d'« emmerder » des personnes qui respectent la loi pour les forcer à faire quelque chose qui n'est pas imposé par la loi.
J'ai du mal à comprendre la comparaison, franchement…
Je parle de la loi qui réduit les possibilités de contact des personnes non vaccinées, pas de la déclaration débile d'un président en campagne que j'ai aussi terriblement envie d'emmerder, mais pas au prix de la santé publique.
avatar

3322

Bin le gouvernement a reconnu que c'était une obligation déguisée de vaccin, à de nombreuses reprises même. Faudrait être sacrément de mauvaise foi pour prétendre que c'est autre chose, d'autant qu'on exclut volontairement des lieux les seules personnes dont on était à peu près sûr de l'innocuité.
avatar
<<< Kernel Extremis©®™ >>> et Inventeur de la différence administratif/judiciaire ! (©Yoshi Noir)

<Vertyos> un poil plus mais elle suce bien quand même la mienne ^^
<Sabrina`> tinkiete flan c juste qu'ils sont jaloux que je te trouve aussi appétissant

3323

Yoshi Noir (./3316) :
C'est faux
... et dans le graphe "Les ordres de grandeur restent comparables". tritop
Yoshi Noir (./3316) :
Déjà, il faut voir la fréquence de ces effets secondaires.
Bin non, je vois pas pourquoi tu dis ça. Fréquence ou pas, s'il y a des effets secondaires on regarde, c'est tout.
Yoshi Noir (./3316) :
Ensuite, je rappelle que les effets de la COVID sont un peu plus gênants qu'une perturbation de menstruation.
Cette déclaration n'engage que toi.
Les effets de la covid ne sont pas les mêmes pour tous. (Mais il ne faut pas les oublier pour autant, on est d'accord.)

EDIT: 2x typos
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..

3324

redangel (./3323) :
Yoshi Noir (./3316) :
C'est faux
... et dans le graphe "Les ordres de grandeur restent comparables". tritop
Yoshi n'a pourtant pas tort sur ce point, même s'il n'a pas choisi la section la plus adaptée de l'article pour exprimer son propos, vu qu'elle a pour but d'expliquer le paradoxe de Simpson sur lequel on est tous d'accord. "Les ordres de grandeur restent comparables" indique juste que le rapport vacciné/non vacciné pour le nombre d'admissions en réanimation (63% vs 31%, rapport de x2 quand même), n'est pas du même ordre de grandeur que le niveau de protection offert par le vaccin (94%, rapport de presque x16). Mais ça fait quand même deux fois plus de non vaccinés admis en réanimation que de vaccinés. Le graphe l'indique bien, même si ce n'est pas son but premier. Ça ne correspond vraiment pas aux chiffres que tu indiquais, c'est plutôt l'inverse.

De plus comme c'est expliqué dans l'article, et par moi plus haut, les vaccinés restent en moyenne bien moins longtemps en soins intensifs, ce qui fait qu'en pratique les hôpitaux constatent que le taux d'occupation des lits de réanimation par les non vaccinés est bien de l'ordre de 80%.
avatar

3325

Vu que certains parles de ça, voilà une source fiable:




Overall, COVID-19 vaccine was associated with a less than 1-day change in cycle length for both vaccine-dose cycles compared with prevaccine cycles (first dose 0.71 day-increase, 98.75% CI 0.47–0.94; second dose 0.91, 98.75% CI 0.63–1.19); unvaccinated individuals saw no significant change compared with three baseline cycles (cycle four 0.07, 98.75% CI −0.22 to 0.35; cycle five 0.12, 98.75% CI −0.15 to 0.39). In adjusted models, the difference in change in cycle length between the vaccinated and unvaccinated cohorts was less than 1 day for both doses (difference in change: first dose 0.64 days, 98.75% CI 0.27–1.01; second dose 0.79 days, 98.75% CI 0.40–1.18). Change in menses length was not associated with vaccination.


Our findings are reassuring; we find no population-level clinically meaningful change in menstrual cycle length associated with COVID19 vaccination.
avatar
Proud to be CAKE©®™


GCC4TI importe qui a problème en Autriche, pour l'UE plus et une encore de correspours nucléaire, ce n'est pas ytre d'instérier. L'état très même contraire, toujours reconstruire un pouvoir une choyer d'aucrée de compris le plus mite de genre, ce n'est pas moins)
Stalin est l'élection de la langie.

3326

"population-level", tout est là. Globalement, il n'y a rien. Pour certaines personnes, il y a des effets importants. On joue à ce point sur cette nuance qu'on en vient à nier les effets secondaires, voire à nier même qu'il puisse y avoir des effets secondaires (cf l'argument de YN, le produit qui disparait en quelques minutes/heures, ie les réactions du corps après coup ne seraient pas des effets secondaires du vaccin).
avatar
<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

3327

Faudrait déplacer ce sujet dans "Vie politique" vu qu'il y a quand même beaucoup de politique/troll/mauvaise foi
avatar

3328

Mais il y a aussi des infos non politiques. Peut-être faudrait-il séparer le topic en deux.
avatar
Zeroblog

« Tout homme porte sur l'épaule gauche un singe et, sur l'épaule droite, un perroquet. » — Jean Cocteau
« Moi je cherche plus de logique non plus. C'est surement pour cela que j'apprécie les Ataris, ils sont aussi logiques que moi ! » — GT Turbo

3329

Pas idiot, mais la marge est parfois ténue, surtout quand des décisions théoriquement médicales sont en fait 100% politiques. Après, on est dans JRAD, ne formalisons peut-être pas trop ? cheeky



Cette semaine, entre 300 et 400k contaminations par jour.
3800 personnes en réanimation.

A l'époque des premières vagues, j'ai des souvenirs de 20 à 30k contaminations par jour (flemme de vérifier les chiffres précis) pour ~2x plus de patients en réa.

Question, il fait encore du mal ce virus ? En proportion, que devrait-on avoir en réa avec les variants précédents, voire la version vanilla ?
avatar
<<< Kernel Extremist©®™ >>>
Feel the power of (int16) !

3330

Là, tu donnes du bénéfice au vaccin hehe (Enfin c'est pas aussi simple que ça, je sais... la vaccination ralentit le virus donc peut amener à la sortie de la pandémie.... mais peut aussi le faire muter davantage... bref)
Godzil (./3325) :
Change in menses length was not associated with vaccination.
Parfaite cette dernière phrase. "S'il y a eu des changements dans la longueur des menstruations, c'est pas le vaccin."
avatar
L'homme qu'a vu l'homme qu'a vu l'ours, qu'a mangé l'facteur..